15 décembre 2019

BCL (J5): Pas en touristes en Espagne

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La victoire dans le derby a peine savourée et voilà les Dijonnais déjà en Espagne pour affronter dès ce mardi soir Saragosse. Un gros défi attend une Jeanne qui se déplace chez une équipe au bilan équilibré en BCL mais deuxième de son championnat.

Radovic, ici en rouge, est actuellement le meilleur rebondeur de la BCL. Un gros défi attend Solomon et tous les intérieurs dijonnais @Credit Photo BCL

La JDA va affronter une équipe actuelle dauphin du leader madrilène dans son championnat et qui a battu Barcelone, club évoluant en Euroleague.

Disons le clairement, le parcours de la JDA en BCL est jusqu’à présent parfait. Parfait dans les résultats bien entendu, avec 4 victoires en autant de rencontres, parfait dans l’attitude et le jeu malgré des scénarii difficile à l’image du match arraché contre le PAOK. Voir la Jeanne débarquer en leader à l’occasion de la 5ème journée est exceptionnel et on ne peut que savourer. Il convient toutefois de nuancer quelque peu la campagne européenne de la Jeanne. En 4 rencontres elle a en effet eu la joie d’accueillir à 3 reprises au Palais. Si ça ne vous fait pas gagner automatiquement des matchs, cela y contribue. A l’inverse, Saragosse s’est déplacé à 3 reprises pour une seule réception. Mais, des voyant restent au vert malgré tout pour les Dijonnais. Les espagnoles l’ont emporté au Besiktas et battu chez eux de justesse Zombathely (70-69) que la JDA avait largement dominé à domicile (87-68). Lors de la dernière journée de BCL, ils ont explosé chez le Neptunas que la JDA avait facilement dompté en Lituanie. Toutefois, attention à la bête blessée: 3 jours après sa déroute en BCL, Saragosse s’est incliné sur son parquet en championnat, contre une équipe de milieu de tableau. Alors prudence, car Saragosse sera forcément dans une opération rachat devant son public et voudra profiter de la venue de la JDA pour se venger. Prudence encore en regardant le très bon début de championnat réalisé par Saragosse, 2ème et à peine devancé par le surpuissant Real de Madrid. Enfin, si Saragosse a principalement rencontré des équipes hors du top 5, il y a 3 semaines, il ne s’est ni plus ni moins offert que Barcelone, ogre du championnat et pensionnaire d’Euroleague.

Holston, Julien et Chassang, voilà un trio d’attaque pour faire vaciller Saragosse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA aura néanmoins de beaux arguments

Toutefois, la JDA comme à Chalon samedi, a prouvé qu’elle savait voyager. Comme à Chalon, il faudra répondre présent d’entrée au défi physique que tenteront d’imposer les espagnoles et notamment les 2,08m de Radovic. La Jeanne, afin d’espérer un résultat positif, pourra s’appuyer sur sa défense. Si efficace ces derniers temps, elle pourrait bien gêner une équipe qui n’a mis en moyenne que 72 points en BCL contre 88 pour la Jeanne. Une défense qui peut particulièrement gêner les intérieurs de Saragosse alors que les ibériques ne sont qu’à 41% de réussite à 2 points depuis le début de la compétition contre 53% côté dijonnais. Ce sera la clé du match pour une équipe qui ne dépasse pas par ailleurs les 26% de réussite à 3 points en moyenne depuis le début de la compétition (41% pour Dijon). Alors que plusieurs joueurs montent en puissance semaine après semaine, d’autres joueurs comme Leloup auront envie de sortir une grosse performance afin d’effacer quelques déconvenues.

Aller gagner en Espagne serait un véritable exploit. Mais la dynamique actuelle de la JDA doit conférer à l’optimisme et à l’ambition. Se dire que tout en abordant cette rencontre avec humilité elle peut fouler le parquet en jouant les yeux dans les yeux avec Saragosse. Plus qu’une envie, ce sera l’une des conditions pour l’emporter et continuer de rêver. Non définitivement, la JDA n’ira pas à Saragosse en touriste.

Entre-deux ce mardi soir à 20h30 à Saragosse et sur Canal+ Sport!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.