16 décembre 2019

BCL (J5): No Spain no gain

© BCL

Marquée physiquement, la JDA s’incline chez Saragosse, l’actuel 2ème du championnat d’Espagne et tombeur de Barcelone 75-60. Une défaite logique tant les Dijonnais ont été battus dans tous les compartiments du jeu. Ils ont couru après le score pendant 40 minutes, incapables de tenir leur cadence habituelle.

Tout un symbole: Solomon trop tendre et une raquette imprenable sur laquelle la JDA a bien trop insisté @credit photo BCL

Une JDA maladroite, avec un pourcentage de réussite famélique, quasi identique à 2 points et 3 points et écrasée aux rebonds

Le résumé de la rencontre est assez simple. Toujours menée, la JDA a bu le bouillon dès les premières minutes, faisant face très vite à une grosse agressivité et réussite des espagnols. Saragosse écrase le premier quart temps remporté de 12 points, 23-11 et va conserver cet avantage jusqu’au bout, s’en servant pour gérer sa rencontre. Alors que les espagnols semblent en sur-régime, notamment à 3 points, ils ne seront jamais vraiment inquiétés malgré une baisse de régime en seconde mi-temps. Car en face, les Dijonnais tentent, essayent, mais ont très souvent un temps de retard et sont aussi brouillons en attaque que laxistes en défense. A chaque fois que la Jeanne peut revenir en dessous des 10 points de retard, elle se tire constamment une balle dans le pied, gâchant les occasions de le faire. Frustrant. Contrairement à la semaine dernière, le talent d’Holston ne suffira pas, d’autant qu’il est lui aussi en dessous de ses performances habituelles. Avec 12 petits points, il sera le seul Dijonnais au dessus des 10 points. Le manque de créativité de la JDA est flagrant. Alors que les Dijonnais étaient clairement mangés dans la raquette, ils ont bien trop insisté dans ce secteur, n’arrivant pas à étirer la défense et se faisant contrer à de nombreuses reprises (9 contres). Résultat, une adresse exceptionnellement basse à 2 points avec 29,8% de réussite…à peine mieux que celle à 3 points (28,6%). Young est le symbole de cet échec, lui qui termine avec 2 petits points et un 0 d’évaluation. Il se sera constamment entêté à vouloir jouer en pénétration alors que la raquette était trop souvent fermée et que plusieurs shoots ouverts se présentaient à lui. Une raquette espagnole imprenable alors que Saragosse a pris 59 rebonds dont 17 offensifs! C’est monstrueux! Mais cela met encore une fois en exergue certaines faillites dijonnaises, comme un Solomon bien trop tendre…bref, ce mardi soir la JDA n’y était pas et connait sa première défaite en BCL. Il faut toutefois souligner que la défense était bien mieux au fil du match et que les 75 points encaissés sont au final corrects. C’est bien du côté de l’attaque que la JDA peut nourrir des regrets. Les bonnes nouvelles vont finalement venir des autres rencontres. La défaite de Neptunas permet aux hommes de Legname de conserver la tête de leur groupe. Celle de Brindisi au PAOK donne encore 2 victoires d’avance à la JDA sur la 5ème place (les 4 premières étant qualificatives pour le tour suivant).

Holston n’a inscrit que 12 points et est pourtant le meilleur marqueur dijonnais @credit photo BCL

En étant fataliste on peut se dire qu’il fallait bien qu’une défaite arrive après une telle série de victoires en championnat comme en BCL. En étant réalistes, nous ne pouvons que constater que Saragosse, sans être génial, était au-dessus et que physiquement c’était le match de trop, 3 jours seulement après un derby très chaud. Les 11 heures de trajets pour rallier l’Espagne n’aidant en rien à la récupération. Concrètement, cette défaite n’a rien de honteux et le coup de pompe redouté est compréhensible. Elle ne peut enlever la qualité de ce groupe et le très bon début de saison. De cette faillite collective, Laurent Legname et son groupe sauront très certainement en tirer les leçons pour repartir de l’avant dès ce samedi soir face à l’ogre monégasque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.