16 décembre 2019

BCL: Rien ne sert de défendre…

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA restait sur deux défaites toutes compétitions confondues. A l’occasion de la réception de Bonn ce mardi soir, elle espérait relancer la machine. Malheureusement, si la défense a été plutôt cohérente, c’est l’attaque qui a une nouvelle fait défaut. Une défaite 78-66 très frustrante…

La belle perf de Sulaimon n’aura pas suffit ce mardi soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une JDA mangée aux rebonds et qui a vu trop de leaders passer à côté…

Les Dijonnais auront cette fois tenu une mi-temps. Après avoir été dominés dans le 1er quart-temps 13-22, ils ont su relever la tête avec la manière et regagner les vestiaires en tête grâce à un deuxième quart temps largement remporté (24-12). Mais en réalité, si le collectif était bien huilé il était aussi beaucoup porté par un Sulaimon dont les 3 points allaient porter son équipe. La deuxième mi-temps va globalement ressembler à un lent chemin vers la défaite. Et pourtant, la défense, très présente, va donner de nombreuses possibilités à la Jeanne d’être devant. Une défense qui aura provoqué 10 interceptions et la perte de 24 balles chez son adversaire. Mais, derrière, chaque offensive est compliquée. Les joueurs ne se trouvent pas et le sauveur habituel de l’équipe, David Holston, n’arrive pas à ajuster la mire comme face au PAOK. Il termine avec un 3/8 à 3 points et plusieurs derniers shoots ratés. Mais si le génial lutin s’en sort avec un très honorable 17 d’évaluation, trop de joueurs sont passés à travers: Julien n’a pas manqué de volonté mais a développé un jeu trop brouillon tout en se montrant incapable de mettre un 3 points. Michael Young a tout raté aux tirs. Il termine avec 0 point et a surtout semblé perdu sur chaque attaque. Jérémy Leloup, dont on attendait un sursaut après plusieurs matchs décevants est malheureusement passé à côté. Il inscrit 3 points dont un lancer franc et a semblé tétanisé à chaque fois qu’il était en position de tir. Il faut dire que son air-ball à 3 points n’a pas dû l’aider à se détendre…Mais au-delà de ces joueurs et même s’ils doivent être des locomotives de cette équipe, c’est bien tout le collectif offensif qui, à l’image des deux autres rencontres, est inquiétant. Beaucoup d’attaques semblaient très (trop) compliquées et se sont soldées par bien trop de tentatives à 3 points. Encore 27 tirs ce soir à 37% de réussite. Quand en face ça shoote 18 tirs à 50% de réussite, difficile de rivaliser. Et ce d’autant plus lorsque vous êtes mangés aux rebonds comme ce fut le cas pour la JDA ce soir: 37 rebonds à 22 pour les allemands…

Oui cette nouvelle défaite est très frustrante. Par la tournure du match et par une activité défensive non récompensée par l’attaque. Laurent Legname indiquait en conférence de presse “ressentir de la honte” (Source You tube BCL), mais tout n’est clairement pas à jeter et cette série compliquée de 3 défaites va forcément s’arrêter; Si dans cette même conférence de presse Sulaimon n’a pas voulu chercher d’excuses dans la fatigue indiquant simplement leur “incapacité à dérouler leur jeu” il s’est aussi montré confiant et déterminé : “Ce n’est pas le moment de paniquer, bien entendu nous sommes déçus, nous sommes vraiment désolés de notre performance, mais nous sommes confiants, nous sommes toujours une bonne équipe, nous sommes toujours de bons joueurs […]nous devons croire en chacun de nos coéquipiers, faire confiance au staff et devons rester positifs”. Un Sulaimon qui est apparu très déçu mais prêt à relever la tête. Revenir aux basiques et garder cette volonté, voilà peut-être les ingrédients pour renouer avec la victoire…dès ce samedi à Cholet?

Young notamment fut très décevant ce soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.