16 décembre 2019

Haltérophilie : France des clubs. Le HMBD 21 dans la course chez les hommes; les filles se déplacent pour rien !

© Solène GOISQUE/NikoPhot archives

La deuxième journée du championnat de France des clubs d’haltérophilie avait lieu ce samedi. Les deux équipes féminines (top 9) et masculines (N1, ndlr 2ème niveau national) étaient en lice. Cependant seuls les garçons ont concouru et bien concouru. Communiqué du club

N1 MASCULINE

Pour cette deuxième journée du championnat de France des clubs par équipes, l’équipe garçon de Dijon (leader du championnat National 1) en quête d’une montée en TOP 9 allait affronter les Normands de Saint – Lô (5ème) et Strasbourg(6ème) chez ce dernier.

Un leader qui se présentait sans son capitaine et meilleur marqueur de point de l’équipe Deniss Joukov. Une absence de taille lorsqu’on connaît le scénario du match qui va suivre.

L’équipe était composée de Steven GRAILLOT, Charly CAILLARD, Jessy GRAILLOT, Vincent COSTA et Jimmy MELINAND.

Vincent Costa remplaçait Deniss Joukov pour ce match © HMDB 21 archives

Arraché :

Vincent COSTA et Jimmy MELINAND valident 2 essais sur 3 après avoir manqué 104kg et 106kg, ils se reprennent chacun leur tour pour valider ces charges au 3ème essai. Les frères GRAILLOT emboîtent le pas avec 3 essais sur 3 validés, 108kg pour Steven (record personnel) et 119kg pour Jessy (record de France Cadet -89kg). Charly CAILLARD, dernier élément de l’équipe entre dans le match avec un essai manqué à 120kg, il se reprend et valide la même charge au deuxième essai, malheureusement, il échoue à 128kg au 3ème essai.

A l’issue de l’arraché, aucune hiérarchie ne se dessine et l’épaulé – jeté allait une nouvelle f être déterminant pour départager les trois équipes chassant toute trois la première place de la triangulaire.

Jessy Graillot ne s’arrête pas de battre des records © Solène GOISQUE/NikoPhot archives

Epaulé – jeté :

Denis Joukov sur le flanc, il y avait cette fois dans les rangs Normands, un athlète en mesure de soulever le plus lourd et donc de terminer le plateau à l’épaulé – jeté en sachant la barre exacte permettant de battre les autres équipes au point près…encore faut – il la réaliser !

Vincent COSTA réalise 125kg au 2ème essai, il se voit refuser 130kg pour une légère faute de bras, malade en début de semaine, il réalise un match honorable, il confirmera sa remontée en puissance à Dijon lors de la J3.

Jimmy MELINAND réalise 135kg au 3ème essai, malgré une faute de bras au 2ème essai à 132 kg, il décide de mettre plus lourd et égale son record personnel.

Jessy après un arraché sensationnel, réalise 134kg avant de manquer 139kg au 2ème essai, mais galvanisé par le scénario du match très serré avec le St Lô (il ne leur reste plus qu’un athlète, Paul CANIVET avec ses 3 essais), il décide de demander 140kg sur la barre et l’effectue avec détermination.

La finalité du match s’éclaire de plus en plus, il reste deux essais à Steven GRAILLOT et deux à Charly CAILLARD pour prendre le plus d’avance possible, afin de pousser Paul CANIVET à mettre la « barre de match » la plus lourde possible et le faire échouer.

Steven GRAILLOT en grande forme réalise successivement 140 et 145kg (record personnel)  au 3ème essai et un «sans faute 6/6 », le seul du match.

Charly CAILLARD dernier athlète Dijonnais en lice, réalise 145kg et 152kg avec aisance, il pousse Paul CANIVET le Normand à réussir 163kg pour repasser au point près devant Dijon, Strasbourg s’étant laissé distancer. Paul réussit une 1ère barre à 155kg pour rentrer dans son match, il demande 163 kg dès son deuxième essai pour se laisser deux chances de battre le leader Dijonnais. Il y parvient dès sa première tentative.

St – Lô prend les 8 points et revient à égalité sur Dijon qui en empoche 6 cette fois – ci.

Un match parfait pour Steven Graillot

La course pour la montée va se jouer sur les deux dernières journées et elles s’annoncent palpitantes, Quimper, Dijon, et St-Lô sont au coude à coude avec 14 points, Villeneuve – Loubet et Villers – Bretonneux, concurrents directs également ont une journée de moins (match reporté pour inondations dans le Var)… 5 équipes pour 2 places parmi l’élite.

Pour soutenir Dijon lors de la 3ème journée avec le retour espéré de Denis Joukov… RDV le 14 décembre à 15h à l’espace athlétique du CREPS de Dijon pour renouveler cette ambiance chaleureuse et pousser nos athlètes à leur meilleur niveau.

Les performances dijonnaises du jour

Le classement provisoire après deux journées

Les mésaventures des filles

Récit de la dijonnais Vicky Grailot : “Avec l’équipe féminine du HMDB21 nous nous sommes déplacées pour le 2 ème tour à Villeneuve Loubet ce dernier vendredi pour une compétition le samedi à 17h. Une fois arrivées, nous étions prêtes à défendre nos couleurs. À 15h nous nous sommes pesées comme prévu puis soudain on nous annonce qu’il faut évacuer les lieux à cause des intempéries avant que les routes ne soient impraticables…. alerte rouge, compétition annulée. Après 6h de route la veille nous n’y croyions pas et pourtant il a fallu s’en aller et assez vite pour ne pas rester bloquées car toutes les routes étaient barrées, inondées . Il nous a fallu finalement 11h pour arriver à Dijon… Nous espérons que cette mésaventure ne portera pas atteinte à notre potentiel dans ce championnat. Nous attendons donc des nouvelles des mesures qui seront prises pour rattraper cette compétition. Sachant que nous partions favorites sur ce deuxième tour

Long déplacement pour du beurre pour les féminines © Solène GOISQUE/Archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.