16 décembre 2019

Handball : DMH Strasbourg : confirmer l’embellie

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pour la première fois de la saison, le Dijon Métropole Handball a enchaîné deux succès (à Bourgoin en coupe de France et à Besançon en Proligue) en recevant Strasbourg ce samedi au palais des spots, ils ont l’occasion de faire la passe de trois d’engranger de la confiance et de se remettre dans une bonne dynamique avant d’affronter les équipes leaders de la Proligue

Le Dijon Métropole handabll est sans doute à un tournant de sa saison. Décevant en PROLIGUE depuis le début de l’exercice, il n’est cependant pas décroché de la course au 6 premières places qualificatives aux play-offs, mais il est grandement temps d’enchaîner les victoires. Les Dijonnais ont réussi la semaine dernière à prendre leurs premiers points à l’extérieur chez le rival régional Besançon et seraient donc bien inspirer de faire fructifier cela face à Strasbourg.

Tout mettre à l’endroit

On sait les Dijonnais en capacité de réussir de très bonnes choses. Jusque là le mental n’a souvent pas été à la hauteur et le groupe dijonnais a régulièrement manqué de l’engagement et de la rigueur nécessaire pour aborder les joutes féroces de ce championnat se compliquant par la même singulièrement la tâche à plusieurs reprises. Ce début de série de victoires même si acquis face à des équipes évidemment à la portée des Dijonnais aura espérons-le instauré un peu de confiance, carburant, on le sait, indispensable à la performance au haut niveau. Les qualités handballistiques sont présentes, il faut dans la durée les mettre en oeuvre avec l’envie et la lucidité nécessaire pour se donner le droit de rêver en regardant vers le haut du classement.

Marc Poletti devront se montrer justes et efficaces comme ils l’ont fait à Besançon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Denis Lathoud en terrain connu

En face, Strasbourg, coaché par une vieille connaissance dijonnaise, Denis Lathoud, dispute une seconde saison de rang en Proligue après avoir été repêché, alors que relégué l’an dernier suite au rétrogradations administratives de Vernon et Grenoble. Renforcée à l’intersaison notamment par les arrivées de deux ex pensionnaires de Lidl Starligue; les ex istréens pivot Virgile Pinchot et arrière droit Thomas Capella, deux solides gaillards d’ 1m95 !. Le bilan des Alsaciens est équilibrés après 10 rencontres avec 5 victoires et 5 défaites. Denis Lathoud peut s’appuyer sur la troisième défense de Proligue (aux Dijonnais de se montrer patient) et la vista du jeu et l’efficacité de son demi-centre franco-algérien Yvan Gérard, 11ème buteur du championnat à 5,40 de moyenne. Un technicien qui connait en outre plutôt bien son adversaire du soir. A Dijon d’intégrer tous ces ingrédients pour négocier au mieux ce rendez-vous, avant deux gros morceaux, Limoges et Massy.

Denis Lathoud va retrouver le palais le temps d’une soirée © Anatole Barbier archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.