16 décembre 2019

Football : Le DFCO à « croc » à Lille

Samedi soir, le Dijon Football Côte d’Or est allé s’incliner d’une courte tête au stade Pierre-Mauroy face à Lille 1-0. Un résultat contrasté tant le DFCO aurait pu espérer mieux au coup de sifflet final. Cap sur la réception de Montpellier mercredi soir.


Un penalty litigieux.
Dans l’ensemble, le DFCO subit lors de cette première période. Terrassés à domicile par l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions plus tôt dans la semaine, les Lillois sont revanchards et impriment le rythme de la rencontre. Dijon croit pouvoir rentrer à la mi-temps avec le point du match nul, mais une faute d’un défenseur dijonnais viendra contrecarrer les plans de Stéphane Jobard. Légère, la faute anime les débats et il faudra cinq minutes à l’arbitre de la rencontre avant de désigner finalement le point de penalty. En bon buteur, Osimhen se fait justice lui-même et donne une longueur d’avance aux locaux. Stéphane Jobard préférera ne pas commenter le fait de match, « gardant son amertume pour lui ». 


Une inefficacité chronique.

Dijon revient avec de réelles intentions en seconde période et se montre bien plus dangereux offensivement en témoigne ce poteau de Cadiz. Mais la réussite va fuir les Dijonnais durant toute la seconde période et les hommes de Stéphane Jobard vont « croquer » les occasions. Paradoxalement, si le DFCO a réussi à retrouver de l’assurance à domicile, il manque néanmoins de confiance et de réalisme hors de ses bases. Incapables de marquer à l’extérieur, les Dijonnais doivent leur 18ème place (celle de barragiste) en partie au fait qu’ils voyagent mal. Le temps jouera finalement contre Dijon qui ne parviendra pas à recoller au score, pas assez mordants devant le but. L’entrée de Tavares en cours de seconde période n’y changera rien. Il faudra rectifier le tir à Gaston-Gérard face à Montpellier pour ne pas tomber dans la zone (vraiment) rouge 

Jondher Cadiz a raté une grosse occasion © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.