23 septembre 2020

Rugby : bien finir l’aller pour le Stade Dijonnais face à Villefranche.

Sévèrement battu à Massy la semaine dernière par une équipe que Renaud Gourdon a jugé plus intelligente, le Stade Dijonnais a bien analysé ses erreurs et est passé sur ce dernier match de la phase aller de saison régulière face à Villefranche. Rendez – vous 15h00 à Bourillot.

Villefranche : irrégulier mais capable de coups

“On est pas allé au moulin rouge en sortant de Massy” a plaisanté en conférence de presse le coach du Stade Renaud Gourdon pour signifier que bien sur le groupe avait été touché par la défaite chez le leader, mais aussi pour dire que le staff et les joueurs s’étaient attachés à bien analyser ce qui n’avait pas fonctionné, malgré une conquête intéressante, une possession et une occupation du terrain supérieure à celle de l’adversaire.

Aujourd’hui est un autre jour, avec la réception de Villefranche. Une formation en difficulté loin de ses terres puisqu’elle n’a remporté aucun match sur pelouse adverse, s’inclinant même à Drancy, mais qui a été capables de coups chez elle face à Suresnes ou Vienne notamment. Equipe qui dispose d’un excellent buteur Thibaut Bitter actuellement dans le top 10 des marqueurs de fédérale 1 mais aussi, selon Thomas Kohler, qui est performante en touche et qui possède des joueurs d’expérience à l’image de l’arrière Gregory Paquelet, très bon joueur au pied ou encore de l’ex centre mâconnais, le Tongien Hemani Paéa. On le voit, le Stade prend cet adversaire au sérieux, même si ses résultats sont très irréguliers.

l’effectif de Villefranche © CSV Rugby

Remaniements

Sur le papier néanmoins, les Dijonnais restent évidemment favoris de cette rencontre. Invaincus sur leur pelouse depuis plus de 15 matchs, ils comptent bien poursuivre sur la lancée. L’effectif a subit plusieurs changements après Massy, certains joueurs ayant selon le staff besoin de souffler, les blessures passant aussi par là notamment en troisième ligne toujours décimée (Amiot, Kafotamaki, Fatfehi, Fourié et maintenant Gauthier sont out). On y trouvera donc aux côtés de Matthieu Majeau, les jeunes Lebian et Grégoire. En première ligne Blanc et Beaufils remplacent Nehme et Bécasseau aux côtés de Tchapnga, en seconde on retrouvera Paul en lieu et place d’Alarcon avec Desbordes, la charnière sera composée d’Escuder Fuertes. Quatrième composition pour ce binôme clé en 4 matchs, le staff avouant que personne ne se détachait vraiment à ces postes et n’avait encore montré qu’il pouvait être titulaire en puissance. Derrière on retrouve Liabot (indéboulonnable) et Rabago au centre, Caramel à l’aile sera accompagné du jeune Hartmann, Aounallah étant reconduit à l’arrière.

Seconde titularisation pour Simon Hartmann après Drancy © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On attend bien sur du stade une capacité supérieure à celle vue à Massy à se montrer efficace dans ses temps de possession et véritable patron sur le terrain. La défense adverse et l’opposition globale ne seront évidemment pas les mêmes mais les Dijonnais doivent développer leur capacité à prendre à leur compte ses rencontres à priori plus facile et s’en servir pour parfaire les lacunes qu’ils leur restent donc à combler pour pouvoir rivaliser plus sereinement face aux très gros de cette fédérale 1

La conférence de presse d’avant match

🔴🔵 CONFÉRENCE DE PRESSE 🎙➡️ Aujourd’hui⏰13h30📲 En direct (Facebook live)🆚 CSVillefranche s/Saône RUGBY Officiel🗣 Renaud Gourdon et Thomas Kohler#stadedijonnais #dijon #rugby #dijonnais #press #conference #media #villefranche #match #game

Publiée par Stade Dijonnais sur Vendredi 6 décembre 2019

La composition du Stade en vidéo

https://www.facebook.com/stadedijonnais/videos/2536581906389972/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.