24 septembre 2020

DFCO-MHSC : Point d’honneur

Alex Runarsson a la lourde tâche de faire oublier Gomis © Nicolas GOISQUE/NikoPhot - archives

Face au Montpellier Hérault Sporting Club, le Dijon Football Cote d’Or a récolté le point du match un nul (2-2) mardi soir. Un point qui, bien que frustrant, semble logique tant les deux équipes ont paru avoir chacune leur mi-temps. Le DFCO est maintenant déjà tourné vers son déplacement à Nantes dimanche après-midi.

_

La nuit…

Fouad Chafik © Nicolas GOISQUE/NikoPhot – archives

_

En première mi-temps, le DFCO n’a pour ainsi dire presque pas existé malgré une ouverture du score précoce grâce à un but contre son camp de Junior Sambia au bout de seulement deux minutes de jeu. Une première mi-temps indigne donc d’une équipe de ligue 1 avec tout ce qu’elle comporte : vilaines relances, jeu inexistant et imprécisions techniques à foison, Stéphane Jobard a du se tirer les cheveux de voir son équipe bafouer ainsi son football. Dijon a joué cinq minutes dans cette première et a vu donc vu l’ex-Dijonnais Florent Mollet égaliser au quart d’heure de jeu sur un coup-franc dévié, puis Montpellier passer devant grâce à une superbe frappe de Teji Savanier quelques minutes plus tard. Le pressing montpelliérain fait son effet et les hommes de Jobard ont toutes les peines du monde à ressortir correctement le ballon. Les transitions ne sont pas bonnes, et les milieux dijonnais ont du mal à se projeter vers l’avant et lorsqu’ils y arrivent, Cadiz n’arrive pas à lutter contre le vétéran Hilton, imprenable de la tête… Comme si cela ne suffisait pas, Dijon perd successivement Coulibaly, puis Gomis sur deux blessures. Balmont (par ailleurs auteur d’une superbe entrée) et Runarsson vont alors les suppléer alors que le DFCO aux vestiaires la tête basse. 

_

… Puis le jour !

Stephy Mavididi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot – archives

_

Le DFCO va revenir tambour battant dans cette rencontre et pousser des l’entame de la seconde période. La Défense Héraultaise va tenir le coup un bon moment alors que l’équipe dirigée par Der Zakarian n’arrivera plus à se montrer dangereuse dans cette rencontre. Elle va tenir bon jusqu’à ce corner qui arrive et touche heureusement Mavididi. Rulli, qui avait anticipé, ne pas que regarde le ballon entrer doucement dans ses buts sans pouvoir y faire grand chose. Le stade frissonnera lorsque Delort sera pas loin de refaire passer son équipe devant, mais Runarsson sera l’auteur d’une superbe parade qu’il attendait visiblement depuis un moment lorsque l’on voit sa célébration rageuse. Le DFCO aura une dernière grosse occasion par Baldé qui, sans doute en voulant trop bien faire, sera l’auteur d’un contrôle certes parfait, mais qui laissera le temps aux défenseurs et au gardien montpelliérain de revenir pour éviter le troisième but dijonnais. Dijon aime se faire peur puisqu’il a récolté dix points sur seize après avoir été mené au score. Une habitude qui faudrait éviter de prendre afin de se mettre à l’abri plus tôt. Le staff et les joueurs peuvent maintenant se tourner vers un déplacement qui s’annonce d’ores et déjà compliqué tant la liste des incertains et blessés est longue… 

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.