27 octobre 2020

BCL (J9): Un premier tournant

Au moment de recevoir le Neptunas Klapeida ce mercredi soir, la JDA Dijon a une formidable occasion d’effacer la déception de Szombathely et de surtout faire un premier écart pour la qualification en prenant deux victoires d’avance sur l’actuel 4ème (et pour le moment dernier qualifié) de son groupe. A 6 journées de la fin ce n’est pas rien.

Ici lors du match aller, David Holston avait répondu à Masiulis en inscrivant 19 points. Blessé, il manquera malheureusement le match retour ce mercredi Creditphoto@BCL

Que devient le Neptunas depuis la victoire dijonnaise en Lituanie?

La JDA Dijon connait déjà son adversaire. En déplacement en Lituanie lors de la deuxième journée de BCL, les protégés de Laurent Legname avaient frappé un premier gros coup en allant gagner en terre lituanienne (89-75). Avec le recul, la performance est doublement à souligner puisqu’ils sont pour le moment les seuls à s’être imposés sur ce parquet en BCL. A noter toutefois que la JDA l’avait emporté au moment où le Neptunas prenait ses marques et n’était qu’à 50% de victoires toutes compétitions confondues (2 victoires en 4 matchs). Depuis la défaite face à la JDA, les lituaniens montrent un tout autre visage, puisqu’ils ont remporté 10 de leurs 15 rencontres, soit 67% de succès. Un regain de forme qui masque toutefois un manque de réussite à l’extérieur en BCL. Sur 4 déplacements, le Neptunas ne s’est imposé qu’une seule fois…chez la lanterne rouge du groupe, le PAOK et a pris l’eau chez Szombathley (97-73) là où la Jeanne échouait d’un petit point la semaine dernière.

A l’aller, Alex Chassang avec ses 12 points avait largement contribué au succès dijonnais Creditphoto@BCL

Un gros coup à jouer, avec un Kulvietis dans le coup en l’absence d’Holston?

Cette équipe lituanienne est ainsi capable d’alterner le bon et le moins bon tout en étant clairement plus en difficulté hors de ses bases. Mais il faudra se méfier de ces statistiques: Bonn ne savait pas gagner à l’extérieur et était venu s’imposer au Palais. Au-delà des chiffres, la JDA devra surtout se concentrer de nouveau sur elle-même en n’ayant en tête qu’une seule chose: un succès la rapprocherait très sérieusement d’une qualification historique. Pour parvenir à ses fins, elle devra encore limiter une équipe qui n’avait pas trouver la faille dans la raquette dijonnaise à l’aller (44% de réussite 2 points) tout en profitant des largesses qu’offrent la sienne (61% de réussite à l’aller). Limiter son secteur intérieur et ne pas laisser de shoots ouverts à 3 points, arme principale du Neptunas à l’aller (41% de réussite). Gailius et Masiulis seront par ailleurs les deux joueurs principaux à surveiller. Côté JDA, on attendra surtout que les 3 jours de récupération, sans déplacement, auront permis de recharger les batteries et de peaufiner le travail collectif. Un collectif dans lequel Kulvietis, devra essayer de trouver ses marques après une première sortie très compliquée contre Limoges. Ce match est en tout cas un bonne occasion pour lui de gagner en temps de jeu, en automatismes et d’aller chercher un surplus de motivation, lui le Lituanien de la JDA. Pour le groupe dijonnais, une performance de sa part sera plus que souhaitable compte tenu du forfait de David Holston. A défaut et à 7 joueurs, la tâche serait autrement plus compliquée.

Dans une BCL qui n’était pas sa priorité en début de saison mais où elle réalise pour le moment un superbe parcours, la JDA s’est clairement prise au jeu et ne peut que nourrir de nouvelles ambitions. Sur son parquet où elle n’a connu qu’une seule défaite dans cette compétition, ses ambitions seront d’autant plus grandes. Si la Jeanne veut un peu plus écrire l’histoire, ça passe déjà par une victoire contre le Neptunas.

Entre-deux ce mercredi 20h30 au Palais et sur Dailymotion!

Le même Ulmer qu’un Hongrie ce mercredi soir? Creditphoto@BCL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.