27 octobre 2020

BCL (J9): Occasion saisie avec du neuf pour la JDA qui bat Neptunas !

La JDA avait une belle opportunité de se rapprocher de la qualification. Si celle-ci n’est pas encore acquise, les hommes de Legname ont fait le boulot face aux lituaniens du Neptunas Klapeida ce mercredi soir. Une victoire nette (92-71) qui les positionne à la deuxième place, à égalité avec les premiers et avec le meilleur point average de son groupe. Une sacrée performance alors que David Holston manquait à l’appel et que le coach a dû opérer plusieurs changements.

Un match à rebondissements et qui a mis les nerfs à rude épreuve:

+ 19 pour la JDA à la mi-temps, +21 à l’arrivée. Bref, tout semble logique et assez linéaire. Sauf que cette rencontre cache des hauts et des bas pour la Jeanne. Des hauts lors des deux premiers quart temps, du très bas lors du 3ème (perdu 16-26) et du très très haut lors du 4ème (remporté 25-13). En difficulté au retour des vestiaires, victime de coups de sifflets assez étonnant, d’un Legname très vite sanctionné d’une technique, la JDA a su faire le dos rond et est restée dans la rencontre avant de faire exploser son adversaire. Quand on vous dit que ce groupe gagne en maturité…Il y a eu par ailleurs beaucoup d’électricité avec plusieurs anti-sportives et une technique pour chaque coach.

Il y a eu parfois de la tension lors de cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Et pourtant Laurent Legname a dû revoir beaucoup de choses:

L’absence de David Holston a nécessairement impliqué de voir Axel Julien à la mène. Mais pas que. Il a décidé de mettre Kulvietis dans le 5, un choix étonnant mais payant, lui qui a mis 11 points dont 3 magnifiques tirs à 3 points sur 5 tentés. Obligé de faire tourner et au regard du début de rencontre, Legname a très vite lancé le jeune espoir Radnic. Ce dernier aura passé pas moins de 15 mins sur le parquet avec un joli panier à la clé! Enfin, Legname a positionné par séquences Sulaimon en meneur de jeu.

Beaucoup de joueurs ont brillé avec un temps de jeu réparti:

les décisions du coach ont fait briller le collectif. 6 joueurs (Solomon, Sulaimon, Kulvietis, Ulmer, Chassang et Ulmer) terminent avec 10 points ou plus. Les intérieurs dijonnais, Solomon et Chassang ont notamment brillé avec respectivement 15 et 14 points! Des Dijonnais qui n’ont pas eu à tirer physiquement. En dehors de Sulaimon et Julien (34 et 30 minutes), le temps de jeu oscille entre 13 et 24 minutes. Des cadres comme Solomon ou Ulmer par exemple ont joué 13 et 22 minutes. L’apport de Kulvietis qui a disputé 22 minutes a été primordial.

La recrue Saulius Kulviétis a été précieuse et montré ce qu’elle pouvait apporter à la jeanne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Say Captain say what? Axel Julien a été LE patron sur le terrain. Il s’est comporté en guide de cette équipe et réalise une énorme performance. Il a compilé 21 points, 10 passes décisives pour 31 d’évaluation! En l’absence de David Holston il a parfaitement assumé son rôle avec l’état d’esprit qu’on lui connait.

Décryptage:

La réussite à 3 points : la Jeanne n’a pas forcé à 6,75m (21 tirs), mais s’est montrée très adroite. 43% de réussite contre 21% à Neptunas.

L’apport du banc: 24 points pour le banc dijonnais contre 13 au Neptunas.

La défense: Comme contre Limoges, au cœur d’une Q3 compliqué, la JDA, en difficulté en attaque, est restée dans le coup grâce à sa défense. Au final 17 interceptions pour la JDA et 21 balles perdues pour Neptunas (contre seulement 9 à la JDA). L’attitude des joueurs en phase défensive, à l’image d’Ulmer ou Leloup notamment faisait plaisir à voir.

La JDA mangée aux rebonds: Ce point ne viendra pas ternir cette soirée, mais la JDA a clairement souffert aux rebonds (25 contre 36 aux Lituaniens). Parmi eux, les 15 rebonds offensifs ont fait mal et ont offert 13 points à Neptunas.

Le capitaine Axel Julien a parfaitement mené la barque dijoinnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Malgré les absences et des phases de jeu compliquées, la JDA a réalisé une grosse performance et continue de surprendre dans cette BCL. Bien installée à la deuxième place, elle compte 2 succès d’avance sur le 5ème et premier non qualifié, Brindisi. Brindisi où la JDA se rendra lors de la prochaine journée le 08/01. Il s’agira, à 5 journées de la fin, d’une nouveau gros tournant. En attendant, la JDA maitrise à merveille sa trajectoire et passera Noël dans la peau d’un virtuel qualifié. Un très beau cadeau qui n’était pas forcément attendu en début de saison. Oui cette JDA est étonnante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.