9 juillet 2020

Le Portel-JDA: Oui, cette victoire est belle

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Nous avions souligné que cette rencontre face au Portel était loin d’être gagnée pour la JDA, malgré la place de lanterne rouge de leur adversaire. Et la rencontre serrée que l’on redoutait a bien eu lieu! Mais une JDA pleine de courage et de sang froid est allée chercher un précieux succès dans le Nord (86-84). Elle préserve son invincibilité à l’extérieur et consolide surtout sa 3ème place dans une journée où toutes les équipes de tête l’on emporté.


Axel Julien et ses 17 points aura marqué la rencontre de son empreinte, bien aidé par un Leloup précieux en défense et cohérent en attaque © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un match ultra serré jusqu’au début du 4ème quart temps

A entendre l’ambiance de la salle du Portel, rien ne laisse supposer que les nordistes occupent la dernière place. Un Chaudron chauffé à blanc qui n’aura peur que quelques instants après un bon début de rencontre de la Jeanne (7-2 après 2 minutes de jeu). Mais rapidement, le jeu s’équilibre et Le Portel répond présent grâce notamment à Harrison et au nouveau venu Cheatham. Côté dijonnais, on sent la défense bien trop friable et en attaque, la réussite semble notamment fuir un David Holston qui atteindra d’ailleurs la mi-temps sans avoir inscrit le moindre point. Il faut alors s’en remettre à Ulmer et Solomon à l’intérieur pour suppléer notamment un Loum peu à son avantage. Après avoir concédé le premier quart temps (22-21), les Dijonnais n’arriveront pas plus à faire la différence dans le deuxième acte. 40-39 à la mi-temps pour Le Portel. Si l’on peut penser que les joueurs de la Côté d’Opale, très adroits en première mi-temps vont finir par fléchir, ils vont encore donner du fil à retordre dans le 3ème quart temps. On peut même craindre qu’ils ne prennent l’ascendant. Sous l’impulsion de Tabu, Mangin et Cheatham, Le Portel va en effet prendre 6 points d’avance après 5 minutes de jeu en deuxième mi-temps. Rien de dramatique, mais la JDA semble néanmoins sonnée et en manque de repères. La boussole s’appelle alors Hoslton qui d’un 3 points remet son équipe dans le droit chemin. Après 30 minutes, c’est légalité parfaite! 60-60. Décidemment, cette rencontre va être tendue jusqu’au bout…

Ulmer encore très très bon samedi soir termine MVP de la rencontre (19 points / 23 d’évaluation) © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Avant que la JDA ne prenne 13 points d’avance…pour finalement s’imposer dans le money time

Quand la JDA va t-elle enfin prendre le dessus? Le Portel, plein d’envie, pourrait-il craquer? Beaucoup d’interrogations en début de 4ème quart temps. Et les premières réponses arrivent rapidement. Très vite, la JDA décide (enfin) de provoquer les Portelois dans la raquette et font tomber de nombreux lancers francs. Défensivement, c’est mieux et Le Portel se montre moins adroit. Toute cela permet à la Jeanne de compter 10 points d’avance après 4 minutes de jeu et même 13 sur un magnifique 3 points d’Axel Julien. Le break est fait et en contrôlant “tranquillement” les 6 dernières minutes la JDA devrait enfin s’imposer…mais Le Portel a le mérite de ne rien lâcher. Le 3 points de Tabu dans la foulée lui redonne de l’espoir et de l’allant. Dans un Chaudron bouillant, L’ESSM va grapiller point après point alors que c’est au tour de la Jeanne d’être transparente en attaque. Sulaimon (3 points) et Julien sur un deux points maintiennent la tête de leur équipe hors de l’eau. Oui, la JDA est au bord de la rupture mais tient. Le 3 points de Cheatham à 1’17 de la fin fait néanmoins très mal. Un peu plus d’une minute à jouer et de nouveau égalité, 80-80! Aussi, les hommes de Legname ne s’affolent pas et s’attachent à bien appliquer leurs systèmes. Ainsi, sur un joli service de Leloup, Solomon va claquer un dunk rageur qui a raisonné jusqu’en Côte-d’Or! Sur la possession porteloise qui suit, la pression défensive de Dijon fait mouche. Harrison perd le ballon et sur l’action suivante, Julien passe pour Holston qui, sans trembler, envoie un énorme 3 points! 85-80 à 29 secondes de la fin! Malgré une dernière frayeur sur un “and-one”de Ballard, la JDA va sécuriser sa victoire dans un grand ouf de soulagement…

Premier choc au Palais pour la JDA face à Nanterre ce vendredi soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Holston n’a pas réalisé son meilleur match de la saison (8 points) mais a été clutch en fin de rencontre sur un énorme 3 points © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Eléments d’analyse et explications

La réussite du Portel à 3 points: nous avions souligné l’importance d’une défense haute. Malheureusement, la JDA a encore laissé trop d’espace sur plusieurs shoots et a vu son adversaire terminer avec 46% de réussite, contre 36% à la JDA.

Une défense sur courant alternatif et globalement trop juste: La fatigue a pu certainement jouer, mais la défense n’était pas vraiment au rendez-vous. Trop souvent, Le Portel est allé scorer tranquillement sur plusieurs lay-ups. Quand ils ont resserré la défense, la JDA était tout de suite mieux.

Moins de réussite que Le Portel, mais plus de shoots: La JDA, paradoxalement, s’est montrée moins adroite que Le Portel (58% à 2 points contre 64,5% au Portel). Mais ses 10 rebonds offensifs (9 pour Le Portel) et surtout ses 10 interceptions (contre 4 au Portel) lui ont permise de shooter d’avantage (61 tirs à 57). La différence vient enfin et principalement des lancers francs. La JDA, en a pris 25 contre 13 au Portel avec un taux de réussite supérieur (68% contre 61,5%).

Le sang-froid de la JDA/le collectif: Il faudra encore souligner la capacité de la JDA a garder son calme, à rester sereine et à chercher la victoire quelque soit les circonstances. Si le niveau global était assez moyen, il faut noter que chaque joueur a apporté tour à tour son petit plus en prenant le lead de l’équipe. Ulmer a eu son temps fort, puis Julien, puis Solomon, puis Holston…

La JDA a eu toutes les peines du monde à se défaire du dernier du championnat. Mais dans un match piège, face à un très bel adversaire, l’essentiel est là. Les Dijonnais auraient pu s’effondrer notamment en fin de match et ils auront encore montré un état d’esprit irréprochable pour aller l’emporter. C’est bien tout cela qui donne un véritable relief à ce succès qui est au final très beau. Une 15ème victoire cette saison qui portera la JDA en BCL mercredi prochain avant Cholet le samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.