1 octobre 2020

Une victoire fleurissante pour la JDA Dijon Handball

La JDA Handball s'impose à Fleury © Nicolas GOISQUE/NikoPhot - archives

Lors de la 15ème journée de Ligue Butagaz Energie, la JDA Dijon Handball se déplaçait sur le parquet de Fleury Loiret Handball. Une rencontre qui semblait compliquée sur le papier mais pas impossible à maîtriser. C’est ce que les joueuses de Christophe Mazel ont réussi avec la manière (27-31).

_

Deux moments clés parfaitement joués

Mental irréprochable. C’est ce qu’il faut retenir de cette rencontre peu évidente qui se présentait aux coéquipières de la capitaine Joanna Lathoud. Une équipe de Fleury au milieu du classement qui alterne les performances et qui donnait donc une lecture compliquée du type de match qui allait se présenter pour les visiteuses du soir. Malgré cela, la JDA Dijon restait sur une deuxième période très encourageante contre Metz et comptait bien gommer les erreurs pour partir du meilleur pied possible dans cette rencontre. Tout démarre très bien et Dijon fait la course en tête (10′, 3-6) avant de voir Fleury revenir avant la demi-heure de jeu (25′, 12-12). Fleury va continuer à pousser fort devant mais les filles de Christophe Mazel vont une première fois réagir et virer en tête à la mi-temps. (30′, 13-15). Deuxième mi-temps complètement identique avec une JDA qui maintien l’avance avant de voir les locales revenir (55′, 25-25) puis d’être une deuxième fois décisives dans le money-time et de s’imposer finalement avec un écart important (60′, 27-31).

_

Une vraie performance collective à reproduire

Elle fait plaisir à voir cette équipe. Avec deux retours au score dans un même match alors qu’elle était menée à chaque fois à 5 minutes du coup de sifflet de la fin de période, la JDA a montré qu’elle avait la tête et les capacités pour faire douter un maximum d’équipes. S’il fallait sortir tout de même un point négatif de cette prestation, ce serait peut-être la défense avec un nombre de buts assez important encaissé (27) et des gardiennes qui accusent un pourcentage d’arrêts assez bas (22% pour Léna Le Borgne et 27% pour Christina Elm) mais qui a suffit à peser dans la balance face à une attaque très performante. C’est à nouveau Déborah Kpodar qui totalise le plus grand nombre de buts avec 7 réalisations sur 12 tentatives (58%) suivie par une belle prestation de Julie Dazet avec 5 buts en 7 shoots (71%). Dès ce week-end les filles vont accueillir Paris 92 pour tenter de confirmer cette belle prestation à l’extérieur de son Palais des Sports, qui espérons-le, sera à nouveau plein comme lors de la réception de Metz en tout début d’année…

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.