26 septembre 2020

Rugby : Le Stade Dijonnais veut poursuivre la belle Issoire

Auteur d’un match plein et particulièrement abouti sur le plan offensif, la semaine dernière à Mâcon, le Stade Dijonnais ne se voit pas plus beau qu’il n’est pur autant. Voulant gagner en constance et aligner ce genre de prestations, il reçoit Issoire en clair favori avec la ferme intention de confirmer.

Colin Lebian promu capitaine.

2020 a franchement bien débuté pour le Stade Dijonnais qui a franchement rendu sa meilleure copie de l’exercice à Mâcon la semaine dernière. On a du mal à imaginer autre chose qu’une victoire bonifiée ce dimanche à Bourillot face à une équipe d’Issoire, qui certes n’aura rien à perdre mais qui est clairement en difficulté dans cette poule avec 3 petites victoires (face à Drancy, Villefranche et Beaune). Le principal adversaire du Stade pourrait donc être lui-même en cas de relâchement. Les Dijonnais prennent cependant le match avec beaucoup de sérieux et voudraient surtout confirmer la capacité vue en Saône et Loire de rester constant dans la performance 80 minutes durant. Pour cette rencontre, le staff a choisi de confier le capitanat au jeune troisième ligne et “produit local” qui monte, Colin Lebian. “C’est un signe fort, qu’il ne doit qu’à lui-même, il a montré qu’on pouvait s’appuyer sur lui, il a toujours cherché à savoir et à comprendre ce qui lui permettrait de progresser….C’est un joueur du présent et une juste récompense d’un garçon du club” disait à ce propos Renaud Gourdon en conférence de presse. “J’ai 20 ans, ça va être un défi pour moi, parler fort avec des mecs qui ont 30 ans , qui sont passer par de gros club c’est un challenge que je suis prêt à relever” a déclaré pour sa part l’intéressé

Déjà leader dans l’alignement Colin Lebian étrennera des galons de capitaine ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Saisir sa chance

Sinon, ce match contre Issoire est l’occasion pour le staff de revoir des joueurs qui ont eu un peu moins de temps de jeu sur les dernières rencontres ou qui reviennent doucement de pépins physiques. On le sait les techniciens dijonnais disposent d’un groupe élargi et compte sur tout le monde dans un climat de saine concurrence. La première ligne est changé à 100% par rapport à celle qui a débuté à Mâcon, on y retrouvera, Adrien Vaslin et Maxime Jadot pour encadrer Benjamin Nehme. En deuxième ligne retour d’Hugo Alarcon en lieu et place de Jone Seuvou, aux côté de Pierre Rousserie. Colin Lebian est donc maintenu titulaire ainsi que l’ensemble de la troisième ligne alignée à Mâcon avec donc Thimoté Grégoire et Kevin Amiot. Ugo escuder sera comme lors des dernières rencontres à la mêlée et sera accompagnée de la recrue d’hiver JeanRic Lombard, dont ce sera la première titularisation à l’ouverture. Luca Liabot soufflera un peu et ne sera pas présent au centre d’entrée de match, pour la première fois depuis des lustres; on trouvera à ces postes la paire Andréa Rabago/Alexandre Frelin. A l’aile Maxime Delouis prend place aux côté de Fats Autagavaia en remplacement de julien Caramel, Harris Aounallah étant reconduit à l’arrière. On le voit un panaché de retours et de confirmation. Renaud Gourdon le disait “nous n’avons encore rien gagné !!”. Chambéry ou Suresnes tiennent le rythme derrière et sont à l’affut du moindre faux pas bourguignon. Le Stade ira chercher ses objectifs avec l’ensemble de son groupe concerné, chacun, on le voit à l’image de Colin Lebian peut avoir sa chance. Aux joueurs de la sisir et de donner des casses têtes au staff lors des compositions d’équipe. En attendant le chemin de la confirmation passe par Issoire. Au stade d’écrire la sienne

Ugo Escuder constituera la charnière avec la recrue Jean-Ric Lombard © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La composition en vidéo

https://www.facebook.com/stadedijonnais/videos/606575543247675/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.