24 septembre 2020

(CDF, 16°) DFCO-Nîmes : Du Croco’ au menu!

Soumaré et le DFCO, c'est toujours plus haut © Hervé Obrecht / NikoPhot

Dimanche soir, dans un stade Gaston-Gérard quelque peu clairsemé, le Dijon Football Cote d’Or s’est brillamment qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en étrillant le Nîmes Olympique par 5 buts à 0 ! Ils retrouveront le Petit Poucet Limonest (N3) au prochain tour.

_

Pas un objectif pour Nîmes

Comme nous le disions en avant-match, Bernard Blaquart ne faisait pas de cette rencontre de coupe un réel objectif. 19èmes de Ligue 1 avec quinze unités, l’essentiel était ailleurs pour les Crocodiles nîmois venus avec la jeunesse à Dijon. Le coach nîmois avec donc décidé de se passer de la plupart de ses cadres pour venir en Bourgogne, en plus de Ripart et Briançon, blessés contre Rennes dans la semaine en match en retard. Heureux de retrouver la Coupe de France après 17 déplacements consécutifs, le DFCO commence très bien la partie. Marié, titulaire dans le milieu dijonnais, est pas loin d’ouvrir le score mais Dias réalisera une superbe parade au sol (7’). Dijon pousse, désireux de prendre les devants de la rencontre rapidement : une frappe totalement manquée de Soumaré sera pas loin de profiter à Lautoa, déjà buteur au tour précédent à Valenciennes, lorsque le défenseur déclenchera un énorme missile qui sera contré par un défenseur adverse (10’). Alphonse tentera sa chance trois minutes plus tard mais ne cadrera pas. Logiquement, la domination dijonnaise sera récompensée. Bryan Soumaré est victime d’un tacle de Miguel (18’) dans la surface de réparation, Cadiz prend ses responsabilités et transforme le penalty d’une petite panenka (1-0, 19’). Le DFCO va chercher à faire le break rapidement. Peu avant la mi-temps, Ndong sera à la réception d’un centre de Chafik mais le milieu dijonnais glissera au moment d’armer sa frappe (43’). À la mi-temps, les Dijonnais sont logiquement en tête.

_

Auteur d’un doublé contre Nîmes, Stephy Mavididi a marqué des points ce dimanche © Hervé Obrecht / NikoPhot

_

Un festival offensif !

La partie aura du mal à se débrider en début de seconde période. Le froid persistant aura raison de quelques spectateurs, mais il ne fallait pas quitter le stade Gaston-Gérard aussi tôt dimanche soir… Excellent en deuxième période, Mavididi voudra profiter d’un appel de Sammaritano pour déclencher une frappe mais il n’y parviendra pas. Le cuir filera dans les pieds de Cadiz qui, lui, sera contré par l’arrière-garde nîmoise. Le DFCO reste donc à portée des Gardois et Benrahou se charge de rappeler que la rencontre n’est pas encore terminée. Il bottera un superbe coup-franc qui finira sa course, heureusement pour Dijon, dans le petit filet d’un Gomis qui avait tout de même bien anticipé (70’). Ce sera sans doute l’élément déclencheur dans la tête des joueurs de Stéphane Jobard. Le tacticien dijonnais procédera à quelques changements, dont l’entrée de Mounir Chouiar. L’ancien Lensois profitera d’un appel d’Alphonse pour adresser une superbe passe reprise sans contrôle par Mavididi. Le ballon file au fond des filets et permet au DFCO de se mettre à l’abri (2-0, 76’) ! Début du festival offensif. Quatre minutes plus tard, Chouiar sera à la réception d’un centre de Balmont, lui aussi fraîchement entré un jeu. La goal-line technology valide le but, le DFCO prend le large (3-0, 80’) ! Et les hommes de Jobard poussent encore. A la récupération d’un ballon à l’entré de la surface dijonnaise, Écuélé-Manga va s’offrir une course de 80 mètres (!!) pour aller reprendre victorieusement de la tête un centre de Chafik (4-0, 86’) ! Les Nîmois sont à l’agonie et c’est une nouvelle fois Mavididi qui viendra les crucifier. Excentré sur le côté droit, l’attaquant anglais parviendra à glisser la balle dans un angle improbable pour battre Dias (5-0, 90’) ! Cela fait longtemps que « GG » n’avait pas vu une telle performance ! Le DFCO continue sa belle série en 2020, et se rendra à Montpellier pour se prochaine échéance en championnat, un déplacement ô combien compliqué. Pour le Coupe de France, le DFCO ira défier Limonest au centre d’entraînement de l’OL (si cela est confirmé) à Décines !

_

Renversant comme match… © Hervé Obrecht / NikoPhot

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.