27 février 2020

Gravelines-JDA: Aller chercher ce “Côte to Côte”

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Passée la lourde défaite en BCL face à Saragosse, la JDA retrouve le championnat et le Nord de la France deux semaines après son succès au Portel. Un déplacement sur la Côte d’Opale qui sera encore très périlleux. Si Gravelines est mal classé, il s’est largement renforcé sur les 15 derniers jours et sera clairement revanchard. C’est donc une grande JDA qui devra se présenter sur le parquet de Sportica pour poursuivre son impressionnante série de 8 succès consécutifs en Jeep Elite, de 100% de victoires à l’extérieur et ainsi consolider sa 3ème place.

Le Capitaine Axel Julien aura un coup à jouer dans la raquette comme ici à l’aller © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Gravelines avec 3 renforts, 1 blessé / Dijon avec son collectif et une possible absence de poids

Le 26 octobre dernier, la JDA venait à bout du BCM Gravelines. Une victoire de presque 20 points (95-76) après avoir douté une partie de la rencontre. Des Nordistes qui avaient essentiellement tenu grâce à un Sene insolent alors qu’ils montraient des limites dans le jeu. A l’époque, les Nordistes concédaient une 4ème défaite en 6 rencontres. Embêtant pour l’un des plus gros budgets du championnat, mais ce n’était alors rien comparée à l’incroyable série de 9 défaites d’affilée concédées entre la 9ème et la 18ème journée. Un temps relégable, le BCM s’est néanmoins rassuré lors du dernier match face à Roanne. Une rencontre qui venait casser leur spirale négative et les sortir de la zone rouge. 14ème, mais avec le même bilan que le 17ème (Boulazac), Gravelines, se sait encore en danger avec les 3 descentes en fin de saison. Une bête blessée qui se doit forcément de réagir. Pour arracher son maintien, le BCM n’a pas fait dans le détail avec pas moins de 3 recrues post phase aller: au poste 2 Darius Morris, ancien joueur de NBA (141 matchs), s’ajoutent deux anciens pigistes médicaux de Pau, le poste 2/3 Stojanoski et le poste 4/5 Drame. Si Morris a seulement découvert le championnat la semaine dernière (7 points), les anciens palois connaissent bien la Jeep Elite, avec des performances plus qu’honorables. Stojanoski a cumulé en moyenne (en 5 rencontres), 13 points et 3 passes décisives. Dans le naufrage palois à Dijon le 23/12 dernier, il était d’ailleurs l’un des rares à surnager (13 points). Drame de son côté (en 5 matchs également) tourne à un peu plus de 8 points et près de 6 rebonds.

Alex Chassang, l’un des meilleurs dijonnais actuellement sera encore très attendu © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA s’est imposée à Gravelines lors des 3 dernières saisons

Des renforts et une équipe qui voudra créer la sensation devant son public, voilà le cocktail qui attend la JDA. Un vrai combat pour la Jeanne et ce en dépit de l’absence du meilleur marqueur du BCM, Mccree (plus de 15 points de moyenne). Si Ulmer pourrait également manquer à l’appel, la JDA a néanmoins les armes pour s’imposer à Sportica. Le basket reste un sport collectif. Et alors que la BCM sera encore en phase d’intégration de ses recrues, la Jeanne pourra compter sur des joueurs qui se connaissent par cœur. Un collectif qui devra encore une fois passer par la bonne agressivité défensive (JDA deuxième meilleure défense) face à la 3ème plus faible attaque de la ligue. Une JDA qui se présentera par ailleurs sans pression contrairement à son adversaire. Si le défi sera physique, c’est aussi beaucoup dans les têtes que cela va se jouer. A ce jeu là, les hommes de Laurent Legname ont largement prouvé cette saison leur capacité à ne rien lâcher et à faire basculer des matchs indécis du bon côté. Si la salle de Gravelines, historiquement très compliquée peut faire peur, les Dijonnais ont là aussi de quoi se rassurer: au cours des 3 dernières saisons, il se sont toujours imposés, dont une victoire retentissante la saison dernière au goût de revanche.

Lors du match aller, Solomon ici au dunk avait terminé MVP. Ce soir encore son rôle sera prépondérant © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les clés du match pour la JDA

Ne pas laisser le BCM s’installer dans son match: Le public nordiste est prêt à encourager son équipe pour aller décrocher un second succès d’affilé. Si les joueurs de Gravelines prennent confiance, la soirée peut être compliquée. A la JDA d’imprimer le rythme de la rencontre, à en contrôler le tempo.

Les rebonds: L’absence possible d’Ulmer peut compliquer la tâche de la JDA. Mais les Dijonnais devront tout faire pour remporter ce combat face à une équipe qui capte en moyenne 3 rebonds de moins que la Jeanne. Mais Drame au BCM pourrait faire mal.

Pressing haut / Contrôler Stojanoski et Sene à 3 points: La défense dijonnaise a les capacités de fermer la raquette. Il faudra néanmoins un pressing haut afin de limiter les initiatives à longue distance des Gravelinois. Sene avait fait mal à l’aller dans cet exercice. Stojanoski est également redoutable. Il tourne à 41% de moyenne avec une pointe à 60% contre Orléans.

Lamonte Ulmer, blessé, pourrait manquer la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

David Holston: Le génial meneur dijonnais n’a pas été à son avantage mardi soir. Celui qui ne passe jamais à côté de deux matchs d’affilé aura à cœur d’aider son équipe. Il sera le facteur X de la JDA.

L’absence d’Ulmer? Celui qui n’avait disputé que 8 minutes face à Cholet et qui n’avait pu être sur le parquet mardi soir en BCL pourrait également rater le match à Gravelines. Ce serait forcément un gros coup dur. Avec seulement 8 joueurs pros, tout le reste de l’équipe devra se surpasser.

Provoquer à l’intérieur / le jeu de transition: Si la raquette du BCM s’est densifiée, il faudra insister dans ce domaine. Axel Julien notamment a les qualités pour faire mal à cette défense. En s’appuyant sur sa défense, la JDA a également les moyens de faire mal sur le jeu de transition.

Encore un match qu’il faudra aller chercher pour la JDA à l’occasion de cette 20ème journée. Non, rien ne sera facile sur les bords de la Manche et la JDA devra aborder cette rencontre avec humilité mais aussi confiance et envie pour espérer un résultat. Alors que les deux clubs sont sur des trajectoires diamétralement opposées depuis 2 ans, la JDA voudra confirmer, consolider sa 3ème place et faire briller une nouvelle fois la Côte d’Or sur la Côte d’Opale.

Entre-deux ce samedi soir 20h à Sportica!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.