19 septembre 2020

Rugby : le Stade Dijonnais pour un 15/15 à Drancy ?

10/10 points possibles, c’est le score parfait réalisé jusqu’alors en 2020 par le Stade Dijonnais auteur de deux prestations aux accents bien différents; une quasi parfaite à Mâcon et une moins aboutie face à Issoire. Largement favori pour ce déplacement à Drancy, la lanterne rouge, Dijon devra néanmoins se méfier d’une formation en net s progrès et qui trouve petit à petit ses marques en fédérale 1.

Dijon favori – Drancy en progrès

Il faut oublier le match aller et la très marge victoire dijonnaise 55-07. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts comme on dit et Drancy, promu l’an dernier commence à trouver ses marques. Les joueurs de Seine St Denis ont notamment donné des sueurs froides à chambéry il y a 15 jours en leur passant un 24-0 en seconde période et en étant à deux doigts de l’emporter sur la dernière action du match (36-40).

Néanmoins, si Dijon parvient à maîtriser son sujet, il a largement les moyens de s’imposer. Drancy, même en progrès continue à encaisser énormément de points (38 en moyenne par match) et d’essais (plus de 5 par matchs). Quand on connait les capacités offensives des troupes de Renaud Gourdon…… Alors, et en respectant évidemment l’adversaire, on se dit que la principale difficulté sera pour Dijon le contenu. On attend une réaction notamment dans les domaines de la conquête, touche, mêlée, ruck, après les errements constatés dans ces domaines face à Issoire. Une nouvelle fois c’est dans la capacité à se rendre maître du jeu, du rythme de la rencontre et dans la justesse technique que le Stade sera surtout attendu cet après-midi. Après….. La glorieuse incertitude du sport….

Fats Autagavaia en action lors du match aller © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Ric Lombard à l’arrière

Pas mal de changements dans la composition du XV de départ pour ce déplacement à Issoire. On sait que le staff souhaite concerner tous ces joueurs et il disait en conférence de presse d’avant match vouloir panacher entre des joueurs jugés intéressants face à Mâcon et Issoire. Aurélien Blanc sera talonneur, encadré par la même paire de piliers que dimanche dernier Adrien Vaslin et Maxime Jadot. Jone Seuvou revient en seconde ligne à la place de Pierre Rougerie et aux côtés d’Hugo Alarcon reconduit. Un seul changement en troisième ligne puisque Colin Lebian et Kévin Amiot seront de nouveau présent, Mathieu Majeau prenant place en troisième ligne centre en lieu et place de thimoté Grégoire. La charnière est changée à 100% avec Romain Kusiolek et Ignacio Miéres qui remplacent Ugo Escuder et Jean Ric-Lombard, ce dernier étant déplacé à l’arrière à la place d’Harris Aounallah, titulaire ces derniers matchs. Au centre Luca Liabot retrouve logiquement sa place après avoir soufflé face à Issoire et c’est au tour d’Andréa Rabago de retrouver le banc au proffit d’Alexandre Frelin reconduit après Issoire. Aux ailes, Fats Autagavaia qui reste sur 4 essais en deux matchs sera de nouveau présent et c’est Harlon Klaasen qui sera son vis à vis. Messieurs à vous de jouer !

Polyvalent Jean-Ric Lombard jouera arrière après avoir occupé le poste de demi-d’ouverture face à Issoire © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.