30 mars 2020

Le Paris FC trop fort pour le DFCO Féminin (0-4)

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dans le cadre de la 15e journée de D1 Arkema, le DFCO Féminin avait l’occasion de renouer avec le succès devant son public face au Paris FC. Mais les locales ont été très rapidement menées au score et s’inclinent lourdement dans cette confrontation amère (0-4).

_

Une ouverture du score très rapide

C’était un match important dans la lutte pour le maintien. Même si le DFCO Féminin n’était pas favori dans cette rencontre, on sait les exploits que ce groupe est capable de faire et de grandes ambitions étaient placées sur les filles à domicile, où elles sont capables de tout. Malgré la défaite, les conséquences au classement sont minimes puisque Marseille (défaits à domicile contre Lyon, 0-8) et Metz (qui a accroché Guingamp à domicile, 0-0) ne changent pas la philosophie du bas de classement en D1 Arkema. Dès le début de la partie les visiteuses impriment un gros rythme et vont trouver la faille sur corner (5′, 0-1). Ensuite, Mainguy va empêcher l’aggravation du score à plusieurs reprises et Rose Lavaud qui obtiendra une belle occasion d’égaliser n’y parviendra pas. Les rouges rentrent aux vestiaires avec une unité de retard (45′, 0-1).

_

Le Paris FC aura fait la course en tête tout au long de la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

_

Une attaque muette, qui inquiète forcément

Rien ne changera dans le second acte. C’est même encore plus compliqué avec un sauvetage de Léna Goetsch dès la 48e minute de jeu puis le break qui est fait dans la foulée par les parisiennes. Le DFCO Féminin va toutefois avoir des possibilités notamment sur coup de pied arrêté mais c’est sans grand danger pour les franciliennes. Mateo et Savin vont ensuite enfoncer le clou sur deux offensives prolifiques et porter le score de manière très lourde (90′, 0-4). Une série qui devient compliquée avec une quatrième défaite de suite en D1 Arkema après la belle série de 7 matchs sans défaite. Mais surtout, un nouveau match sans buts. Sur ces quatre dernières rencontres en championnat, le DFCO Féminin a encaissé 11 buts pour 1 seul but marqué, c’était par l’intermédiaire de Rose Lavaud face à Soyaux le 18 janvier dernier. Une attaque qui inquiète forcément et qui n’aura pas le droit à l’erreur à Metz le 22 février prochain. Avant cela, petit détour par la Coupe de France, avec la réception de l’Olympique Lyonnais dès le 16 février prochain…

_

Sur chaque ballon, le Paris FC aura été à l’attaque… © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.