18 février 2020

Escrime : le gratin des jeunes épéïstes mondiales à Dijon

L’étape dijonnaise de la Coupe du monde d’épée dames juniors attire de plus en plus de monde. Le week-end prochain, 140 jeunes filles vont s’affronter sur les pistes d’escrime installées par les bénévoles de l’ASPTT dans la nuit de vendredi à samedi au Palais des Sports de Dijon. Communiqué de l’organisation


Tous les continents représentés

Ces jeunes espoirs de l’escrime mondiale viennent de 23 pays. Nous aurons 1 algérienne, 5 belges, 5 canadiennes, 3 chiliennes, 5 colombiennes, 8 tchèques, 2 espagnoles, 22 françaises, 11 anglaises, 11 allemandes, 4 israéliennes, 12 italiennes, 6 kazakhs, 1 du Kirghizistan, 1 néerlandaise, 1 norvégienne, 1 néo-zélandaise, 9 polonaises, 1 portugaise, 1 africaine du sud, 8 russes, 12 suisses et 10 américaines.
Comme vous pouvez le constater, tous les continents seront représentés.


On viendra parfois de très loin à Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les meilleurs mondiales

Nous avons un plateau relevé avec la présence d’Evgeniya ZHARKOVA actuelle N°1 mondiale ainsi que sa rivale l’italienne Gaia TRADITI (N°2) ou encore la polonaise Barbara BRYCH (N°7), la britannique Laura SHEFFIELD (N°9)… Nous déplorons, hélas, l’absence de Tamara GNAM la hongroise qui a remportée l’épreuve en 2019.
Du côté des françaises nous suivrons entre autre Solène MBIIM (Levallois) première du classement national ou Jade SERSOT (Le Chesnay) meilleure française à l’international qui pointe à la 30ème place du classement mondial. Parmi la délégation française nous verrons également évoluer les meilleurs cadettes qui se préparent pour les Championnats d’Europe.

Le lendemain, dimanche 16, place à l’épreuve des équipes nationales. Les meilleures du classement mondial seront présentes avec la Russie (1er), l’italie (2è), la France (3è), les USA (4è), la Hongrie (5è), la Pologne (6è), la Suisse (7è), l’Israël (8è), la République Tchèque (11è), l’Allemagne (12è), La Grande Bretagne (13è), le Canada (14è), le Kazakhstan (15è), la Belgique (18è), le Chili (19è) et la Colombie (24è). La compétition sera très relevée et un pronostic sera compliqué car toutes ces équipes peuvent prétendre au podium.


les meilleures escrimeuses mondiales seront présentes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Phase finale individuelle à 17h00 le samedi

Le samedi, les phases finales (1/2 finales et finale) se dérouleront à partir de 17h sur la piste podium sous forme de gala avec présentation des nations, des escrimeuses finalistes. Entre les demi-finales et la finale les jeunes escrimeurs de l’ASPTT présenteront leur sport. Toute cette partie de la journée se déroule en salle noire avec seule la piste éclairée.

Rappelons également que l’accès au Palais des Sports sera gratuit tout le week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.