18 février 2020

Coupe de France. DFCO – PSG : Claque et fin de parcours pour Dijon.

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Mercredi soir, le Dijon Football Côte d’Or s’est lourdement incliné face au Paris Saint-Germain (1-6), signant ainsi la fin de son parcours en Coupe de France. une lourde défaite qui ne reflète cependant pas la physionomie de la rencontre même si le DFCO est passé au travers en seconde mi-temps.

Dijon tient tête au PSG.

En première période, le DFCO aura tenu la dragée haute au PSG de Kylian Mbappé. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Pourtant, le DFCO va se faire surprendre dans les premières secondes de la rencontre, facilitant ainsi la tâche au PSG. Bakker centre fort devant le but et Lautoa, sous la pression de Sarabia, trompe Runarsson (0-1, 1′). Ou comment lancer une équipe qui n’a pas besoin d’être lancée. Dijon va bien réagir et assez rapidement. Après une volée de Baldé, l’égalisation viendra finalement de Mounir Chouiar. Pas attaqué par la défense parisienne, le milieu offensif dijonnais avance jusqu’à l’entrée de la surface et d’un superbe tir millimétré, ajuste Keylor Navas qui voit la balle venir mourir au pied de son poteau et entrer au fond des filets (1-1, 13′). De quoi redonner de l’espoir aux supporters dijonnais venus en nombre pour soutenir leur équipe. Il faudra ensuite deux arrêts de Runarsson pour maintenir le DFCO sur de bons rails. Le PSG croira reprendre l’avantage lorsque Cavani reprendra bien un centre de Meunier, mais après avoir visionné la vidéo, l’arbitre se rendra finalement compte que le latéral parisien s’était emmené la balle du bras (21′). Le DFCO fait plus que rivaliser avec leur adversaire. Cadiz se procurera un face-à-face avec Navas, mais manquera terriblement de réalisme, envoyant le cuir à côté des buts du gardien parisien… (44′). Et comme le destin est parfois cruel, c’est finalement le PSG qui va reprendre l’avantage. Sur un duel au milieu de terrain, Amalfitano tacle Draxler dont le contre profite à Mbappé. Il n’en faut pas plus pour lancer la fusée parisienne qui, lui, ne loupera pas son face-à-face avec Runarsson (1-32, 44′). Le coup est rude avant la mi-temps d’autant plus que Cadiz aura une nouvelle occasion qu’il ne parviendra pas à concrétiser (45′)…

Balade parisienne sur le rectangle vert dijonnais.

Avec un brin de chance, le PSG a largement fait la différence en seconde période. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Désireux de se mettre à l’abri dès l’entame de la seconde période et de ne surtout pas se faire surprendre comme lors du match en championnat, Paris pousse dès le début. Runarsson sortira une belle parade sur une frappe de Sarabia, mais, sur le corner qui suit, Thiago Silva sera laissé bien seul dans la surface dijonnaise. Le capitaine parisien en profite pour placer sa tête et tromper Runarsson (1-3, 49′). Coup de massue pour un DFCO qui n’y arrivera plus ensuite. Paris accélère et marque un quatrième peu de temps après. Le gardien dijonnais repousse une frappe parisienne mais sa défense ne suit pas. Le ballon revient donc sur Sarabia qui trouve la faille au second poteau alors que Lautoa ne reviendra pas assez rapidement pour sauver son équipe (1-4, 56′). Mavididi s’essaiera tout de même à tromper Navas mais n’y parviendra pas alors que le DFCO laisse la balle aux Parisiens, se contentant de procéder en contre-attaque. Runarsson sortira du bien une nouvelle frappe de Sarabia alors que la frappe d’Amalfitano s’envolera au-dessus des buts de Keylor Navas. Au terme d’une belle action collective, Mbappé loupera un but qui semblait tout fait en envoyant la balle au-dessus des buts du portier dijonnais alors qu’il était à quelques centimètres (80′) ! Un raté qui na parviendra cependant pas entacher le succès parisien. Il reviendra tenter sa chance cinq minutes plus tard avec plus de réussite cette fois. Excentré, son centre (ou son tir ?) est contre de la cuisse par Coulibaly. le ballon rebondit et lobe Runarsson qui ne pourra rien faire (1-5, 86′). Cruel manque de chance d’autant plus que le PSG va achever le DFCO. L’excellent milieu parisien Pablo Sarabia viendra tromper une dernière fois la défense dijonnaise pour corser un succès un peu trop salé (1-6, 90′). Comme la saison passée, le DFCO tombe face au PSG et va pouvoir maintenant pleinement se concentrer sur le principal objectif du club : le maintien en Ligue 1.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.