3 avril 2020

Handball : Nice premier hôte 2020 du DMH

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La Proligue a repris le weekend dernier après la trêve internationale et le moins que l’on puisse dire est que ce retour n’a pas épargné le Dijon Métropole Handball qui a notamment perdu à Sélestat et le match et son capitaine Pierrick Naudin pour la fin de saison , mais aussi Virgile Carrière sur la rencontre. Ulrich Chaduteaud, compte sur l’implication et la concentration de ses troupes pour décrocher ce soir face à Nice, une victoire qui ferait du bien.

Rester investis et concentrés

Au lendemain de la défaite à Sélesta, le coach dijonnais était tout à la fois frustré par le scénario catastrophe du début de rencontre (deux blessés en 5 minutes) et remonté contre les sautes de concentration de ses troupes ainsi que le manque de force mentale ou d’investissement de certains : “on est trop tendu, pas assez concentré, on se disperse à s’énerver sur l’arbitrage; certains ne sont pas à leur niveau, il faut être plus solide mentalement et rester investi et concentré à 100% sur ce que l’on doit faire”. n’ayant échoué qu’à deux longueurs des Alsaciens, les regrets étaient bien présents.

Ulrich Chaduteaud attend un investissement exemplaire de ses troupes © Hervé Obrecht/NikoPhot

Marc Poletti, prolongé et capitaine

Il est clair qu’Ulrich Chaduteaud ne souhaite pas que ses joueurs, pas plus que lui même, se retranchent derrière les coups du sort pour justifier leurs performances. Gageons qu’il aura fait passer le message cette semaine, même si l’on ne peut que constater que le DMH se présentera amoindri au moment d’affronter Nice ce soir au palais de sports privé en plus des frères Naudin, de son gardien international tunisien Wassim Hellal . Marco Poletti, dont on a appris cette semaine la prolongation de contrat pour au moins deux saisons supplémentaires, promu capitaine ce soir en l’absence donc de Pierrick Naudin, est aussi un parfait catalyseur et on peut compter sur lui pour motiver ses troupes avec la hargne qu’on lui connait.

Dijon pourra compter sur la gnaque de son néo capitaine © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Gagner, seul mot d’ordre

Le Dijon Métropole Handball en aura bien besoin. Si la situation n’est pas catastrophique, elle en est tout de même préoccupante. Avant de “rêver” à un éventuel retour vers les places qualificatives aux play-offs (désormais à 6 points), les Dijonnais vont d’abord devoir s’atteler à assurer leur maintien au plus vite. Cela passe évidemment par des victoires à domicile sur des formations telles que celle de Nice. Des Azuréens dans la ventre mou du championnat qui sont néanmoins à prendre très au sérieux et qui sont capables de coups comme de s’imposer à Pontault ou de ne s’incliner que de 2 longueurs à Limoges. Rappelons en outre que les Niçois s’étaient imposé à l’aller et qu’ils restent sur une très large victoire de + 10 face à Cherbourg. Si Dijon a correctement tenu jusque là en son palais, rien n’a jamais été facile. Un défi intéressant donc pour les Bourguignons qui ont besoin d’un déclic pour se relancer dans cette deuxième partie de saison pour laquelle beaucoup de choses, les meilleures comme les pires, sont encore possibles

Maxime Diot, secondé par le jeune Cory Laurent aura un rôle important à jouer © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.