19 septembre 2020

Rugby : défaite douloureuse pour les cadettes du RFDB face à Chilly Massy

Ce samedi les cadettes recevaient l’équipe de Chilly Massy au Bourillot. L’objectif étant de renouer avec la victoire suite à la lourde défaite subie face à Lille la semaine dernière. Récit par Arthur Mirepoix, l’un des coachs dijonnais

Une bonne première partie de rencontre

Après une 1ère mi temps plutôt correcte de la part des Dijonnaises, 18-5 à la pause, les cadettes s’inclinent sur la dernière action. 18-19. C’est ça le haut niveau, rien n’est gagné d’avance. La 2ème mi temps a été rythmée par 4 blessures chez nos jeunes, par beaucoup de fautes engendrant un carton jaune et par beaucoup de pénalités concédées suite à des hors jeu à répétition. Les parisiennes plus agressives ont poussé et campé chez nous, contraignant notre défense solide mais désorganisée à la faute. Pourtant venues à 18, nos adversaires avaient faim de victoire. Les 12 minutes d’arrêt de jeu nous ont fait mal. Nous avons effectué beaucoup de changements; judicieux ou pas ? On peut se poser la question. C’est rageant car nous tenions le match à la pause.

Les cadettes avaient bien commencé la rencontre © Nicolas GOISQUE/archives

Des blessures dommageables

Suite aux blessures, on a fait rentrer des filles à certains postes auxquels elles n’ont pas l’habitude de jouer . Encore une fois, ce niveau 1 demande de la rigueur et de l’application pendant 70 min et nous n’aurions pas dû perdre ce match. Au classement nous restons 5eme, il est encore possible de raccrocher la 4ème place, pour cela il faut grandir dans la tête, grandir dans le groupe, se faire confiance, s’écouter, et jouer avec un mental d’acier. On savait que la saison serait longue et difficile. Nous découvrons l’Elite, nous devons nous accrocher et prendre conscience toutes et tous qu’on ne joue plus en rugby loisir. Une équipe c’est d’abord 22 joueuses sur le pré, un staff, des supporteurs, des parents, amis… Et il faut regarder dans la même direction. On dira que ce n’est qu’un sport certes, qu’il faut prendre du plaisir certes mais on a voulu accéder à ce haut niveau, on doit se donner à 200%. Les filles en ont conscience et travaillent pour cela. Il est difficile de cravacher aux entraînement et de perdre mais formateur pour ces jeunes.

Les Cadettes poursuivent leur apprentissage du haut niveau © RFDB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.