29 septembre 2020

Handball : Novellan et Stoiljkovic bourreaux de la JDA à Chambray

Vainqueur de Besançon en coupe vendredi dernier, la JDA Handball avait l’occasion de réaliser un grand pas vers les play-offs ce mercredi en cas de victoire à Chambray. Malheureusement après un bon début de rencontre, les Dijonnaises ont buté sur une gardienne adverse en état de grâce et ont eu du mal à contenir le principal atout offensif chambraisien. Au final elles s’inclinent 29-25. Les 4 dernières journées s’annoncent cruciales.

Un grand merci à Alexis Calmel de Chambray pour les photos

Dijon rentre bien dans son match

C’était une rencontre importante pour les Dijonnaises que ce match de la 18ème journée à Chambray. Une victoire leur aurait en effet permis d’écarter définitivement l’adversaire du soir de la course aux play-offs mais surtout de prendre un peu d’air sur Bourg de Péage (9ème à un point de Dijon) qui se déplaçait à Brest. Les filles de Christophe Mazel rentrent ainsi bien dans la rencontre. Et c’est Joanna Lathoud en bonne capitaine qui donne le la en inscrivant le premier but de la rencontre. Julie Dazet, meilleure marqueuse dijonnaise, hier soir (6 buts) prend le relais pour un break d’entrée de jeu (0-3, 5′). Si les locales profitent d’une exclusion temporariare de Laura Lasm pour recoller rapidement (4-5, 10′), les Bourguignonnes trouvent pour le moment plutôt efficacement le chemin des filets, notamment par Julie Dazet et Kimberley Bouchard tandis que Linda Pradel, la très expérimentée gardienne chambraisienne, pas dans un grand soir ne réalise qu’une parade lors du 1/4 d’heure initial ( 6-9, 15′).

Julie Dazet et Dijon ont bien entamé la rencontre © Alexis Calmel

Novellan change tout

Une performance que Jérôme Delarue le coach chambraisien a lui aussi remarqué et dès le quart d’heure de jeu il lance dans la cage sa jeune gardienne du centre de formation Andréa Novellan. La jeune femme signe son entrée en réalisant trois parades de rang dont une sur un pénalty de Déborah Kpodar pour une fois très peu en réussite mercredi soir (1 seul but pour la “canonnière dijonnaise). Si l’effet n’est pas immédiat, la JDA profitant de l’exclusion temporaire de Sophia Fehri (ex Dijonnaise) pour prendre son plus gros avantage depuis le début de la partie (8-12, 24′), la jeune gardienne récidive en alignant une nouvelle série d’arrêts (elle totalisera 7 parades en 1/4 d’heure avant la pause ) et cette fois-ci ses coéquipières en profitent dans le sillage de la serbe Jovana Stoiljkovic très efficace au tir pour passer un 5-1 et revenir à égalité sur le gong du premier acte sur un coup franc “assassin” de l’arrière gauche serbe. De quoi couper quelques peu les ardeurs dijonnaises.

La jeune gardienne Andréa Novellan a été impressionnante © Alexis Calmel

Chambray s’envole

Dès la reprise, la néerlandaise Anouk Nieuwenweg donne pour la première fois l’avantage aux locales, mais le problème principal pour Dijon continue à s’appeler Novellan qui va finir d’écoeurer les tireuses bourguignonnes en alignant de nouveau 8 parades en 1/4 d’heure, permettant à ses coéquipières de récupérer d’excellentes munitions de contre et de faire grimper l’écart en leur faveur, l’ailière gauche Estel Mémana se trouvant souvant à la conclusion, tout comme l’inévitable Stoiljkovic (23-17, 45′). En 1/2 heure passée sur le parquet la jeune gardienne chambraisienne aura pratiquement changé le court du match à elle seule (elle terminera à plus de 50% d’arrêts 17/33). Dès lors Chambray parvient à maintenir un écart suffisant pour ne plus être inquiété malgré les efforts de Manon Gravelle ou de Joanna Lathoud. L’écart oscillera entre + 4 et + 7 pour les locales qui s’offrent donc un précieux succès qui leur permet de pouvoir encore croire à une hypothétique participation aux play-offs (elles comptent 5 points de retard sur la 9ème place). Pour les Dijonnaises la fin de championnat s’annonce crispante avec trois gros adversaires (Nice Brest et Nantes) et la réception cruciale de Bourg de péage lors de l’avant dernière journée.

La JDA a eu du mal à contenir la fougue de Jovana Stoiljkovic © Alexis Calmel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.