26 novembre 2020

Football : un DFCO sans inspiration face au PSG

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Peu imaginatif et sans défense, le Dijon Football Cote d’Or est allé s’incliner face à un Paris Saint-Germain qui n’a pas eu à forcer son talent pour disposer de son adversaire du soir au Parc des Princes (4-0) avec un grand Kylian Mbappé.


Quatre défenseurs centraux titulaires.

En découvrant la composition concoctée par Stéphane Jobard, on se doute rapidement que le DFCO n’est pas venu pour faire le jeu samedi soir à Paris. Le technicien dijonnais aligne donc une défense à cinq composée de Mendyl, Coulibaly, Aguerd, Écuélé-Manga et Alphonse avec Lautoa en 6 positionné aux côtés de Ndong. Devant, Mavididi, Baldé et Tavares devaient se contenter du peu de ballons qui leur parvenaient.

Pour la troisième fois sur les quatre derrières rencontres face au PSG le DFCO, va encaisser un but dans les premières minutes. Sur un ballon renvoyé par La Défense, Marquinhos tente sa chance mais manque sa frappe. Pablo Sarabia sera heureux de voir le ballon revenir vers lui et aura juste à tendre le pied pour tromper Runarsson qui avait anticipé (1-0, 3’). Les réactions dijonnaises seront timorées et ne suffiront pas à inquiéter Keylor Navas qui passera d’ailleurs une première mi-temps plutôt tranquille exceptée sur une frappe de Mavididi dès la première minute de jeu. En face, il faudra un très bon Alex Runarsson pour éviter à son équipe de sombrer, multipliant les arrêts et parades de grande classe. A la mi-temps, le DFCO rentre aux vestiaires avec un but de retard. Assez miraculeusement d’ailleurs.

Dijon alignait samedi ue formation très défensive pour préserver les cages d’Alex Runarsonn. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives


Même schéma de jeu en seconde période…

Dijon ne changera pas de cheval de course en seconde période, se contentant de subir et de tenter de préserver ce but d’écart. De leur côté, les parisiens jouent en marchant ce qui poussera Tuchel à procéder à quelques changements pour dynamiser l’attaque et se mettre définitivement à l’abri. A force de subir, on craque, et c’est ce qui va se passer aux alentours de la 70eme minute. Mbappé s’en va affronter Runarsson, puis, après l’avoir débordé, conclut parfaitement et scelle le match (2-0, 73’). Bizarrement, Jobard va alors décider qu’il est temps de marquer et son équipe va se décomplexer. Sammaritano puis Cadiz vont rentrer et Dijon va se procurer quelques occasions notamment par l’intermédiaire de l’international vénézuélien. Paris tuera dans l’œuf ces ambitions en inscrivant un troisième but signé Icardi, entré en jeu quelques minutes auparavant (3-0, 75’). Dijon va continuer tout de même à se montrer alors que les Parisiens ne forceront pas plus le jeu que cela. Mbappé ira de son doublé en toute fin de match lorsque, sur un corner, le champion du monde français, seul au second poteau, reçoit la balle après un contre et ne se fait pas prier pour concrétiser (4-0, 90’). Un match difficile à digérer tant le DFCO a été méconnaissable et n’a pas cherché à jouer le jeu qui est le sien. Cap sur un mois de mars ô combien important avec la réception de Toulouse dès samedi !

Kylian Mbappé aura de nouveau fait mal au DFCO. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.