3 avril 2020

Monaco-JDA: Et si on remettait ça?

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Alors que les hommes de Laurent Legname restent sur une série incroyable de 13 succès consécutifs en Jeep Elite, 16 en y associant la Leaders Cup, ils se déplacent sur le périlleux parquet de Monaco ce samedi soir. Fait rare, c’est en leaders qu’ils vont défier le second du championnat, 3 semaines après l’avoir battu en 1/2 finale de Leaders Cup dans un match d’anthologie. Entre l’envie de revanche des monégasques et la confiance énorme de la Jeanne, ce match s’annonce explosif et peut-être déjà décisif pour la suite.

Holston VS Dee Bost: 3ème manche! © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La Leaders Cup a tout changé. Monaco renforcé depuis.

Il est fort à parier que les Monégasques ont encore ce petit bruit du tremblement du cercle qu’a arraché Richard Solomon pour envoyer la JDA en finale de la Leaders Cup et les priver par la même de ce possible titre. Il est évident que Monaco, l’un des deux plus gros budgets de la ligue n’a pas spécialement apprécié se faire sortir par la 12ème masse salariale de Jeep Elite et qu’il a pris un coup derrière les oreilles. Qui plus est dans les circonstances que l’on connait (ndlr victoire de la Jeanne à 0,6s de la fin). Avec des joueurs référencés de partout, Monaco va forcément cultiver cet esprit de revanche et vouloir se venger dans leur salle face à leur récent bourreau. Obradovic qui a perdu son duel avec Legname a dû galvaniser ses troupes. Des troupes en ordre de marche. Dans la semaine elles se sont largement imposées face à Kasan, actuel 4ème du championnat russe. Depuis la défaite contre Dijon, Monaco a enregistré le retour de blessure de Paul Lacombe et s’est également renforcé en faisant revenir un ancien de la maison, Kikanovic. Le grand (2,10m) bosnien connait bien la principauté pour y avoir disputé deux saison complètes dont une dernière (2018-2019) où il tournait à plus de 15 points et 4 rebonds de moyenne par match.

Rasheed Sulaimon, ici avec Axel Julien avait martyrisé Monaco lors de la Leaders Cup © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Monaco invaincu à domicile

La “tour de contrôle” monégasque, précieuse ces dernières années, va amener de la verticalité, une machine à scorer à l’intérieur et à provoquer des fautes. S’il n’est peut-être plus aussi efficace, son apport est de taille et représentera un énorme défi pour la Jeanne. D’autant que Monaco est invaincu cette saison dans sa salle. Elle y a notamment étrillé l’ASVEL, 79-59! Mais peu importe les mouvements de joueurs et les statistiques. Car la Leaders Cup a peut-être tout changé. Quand la JDA se heurtait régulièrement contre Monaco, elle a enfin prouvé qu’elle pouvait le faire. Quand dans la salle monégasque, la JDA échouait d’un rien en championnat ou lors du match 1 des play-off, elle a su trouver il y a 3 semaines les ressorts pour faire déjouer le club de la principauté. Il y a eu un déclic, un vrai, celui qui vous fait prendre conscience de vos capacités et que rien n’est impossible. Le match de ce soir sera extrêmement âpre, disputé, mais la JDA, comme cela ne lui était jamais arrivée, va arriver avec des certitudes salle Gaston Médecin. Des certitudes renforcées par la nouvelle victoire en BCL contre une équipe russe du Nijni Novgorod qui aura été une bonne préparation de cette 25ème journée de Jeep Elite.

Saulius Kulvietis, excellent mercredi soir sera de nouveau attendu à Monaco© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les clés du match pour la JDA:

Le début de rencontre/faire douter Monaco: Les monégasques vont chercher à emballer la rencontre dès les premières secondes. Tenir bon et ne pas les laisser s’enflammer sera déterminant.

Les provoquer (sportivement parlant): La raquette monégasque en particulier s’est densifiée, mais elle peut aussi être prise de vitesse. Kikanovic ou Buckner par exemple ne sont pas les plus mobiles et la vivacité d’un Holston, Julien ou Sulaimon peut faire mal, provoquer des fautes…et de l’énervement. A l’image d’un Dee Bost très nerveux, les faire passer d’un esprit de revanche à de l’agacement sera aussi l’une des clés.

Limiter leur adresse à 3 points: Lors de la Leaders Cup, la JDA avait été incroyable à 3 points (50% – 12/24) mais avait aussi réussi à limiter Monaco à 33% de réussite dont Ouattara. Ce sera une nouvelle fois la clé. Une défense haute doit aider à atteindre cet objectif.

Le jeu de transition: La JDA est capable de faire mal sur la jeu de transition même si tout n’était pas parfait dans ce registre en BCL mercredi. Contre une équipe de Monaco dont le repli n’est pas toujours efficace, il y aura un coup à jouer.

Comme ici lors du match de BCL de mercredi, Axel Julien peut faire mal à la défense monégasques © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Alternance et circulation de balle pour faire déjouer le pressing haut de Monaco et leur secteur intérieur : En s’appuyant notamment sur Kikanovic, la raquette monégasque sera très dense. A la JDA de faire circuler rapidement le ballon pour trouver des failles. Monaco, comme très souvent, devrait presser très haut. Embêtant mais aussi intéressant pour trouver des espaces à condition de jouer vite et d’alterner les phases offensives pour limiter la lisibilité des attaques.

Limiter les secondes chances : Chez Disney, la JDA l’emporte en étant archi-dominée aux rebonds offensifs (14-4). Face à de tels joueurs, dans leur salle, elle devra impérativement être meilleure dans ce domaine afin de limiter au maximum les secondes chances.

Trois semaines après une rencontre qui aura marqué tout le monde du basket, la JDA retrouver Monaco. Gagner un deuxième fois, dans une salle Monégasque pour le moment imprenable serait un authentique (et nouvel) exploit. Un exploit mais pas un rêve inaccessible. Alors que la pression sera belle et bien sur les épaules monégasques cette équipe de la Jeanne, avec son envie, sa confiance et son collectif peut tout renverser.

Entre-deux ce samedi soir 20h30 salle Gaston Médecin et sur RMCSport 2!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.