28 septembre 2020

Roller : K Fourneret Champion de France, C Grillon 4ème

Les Championnats de France Marathon 2020 de roller se déroulaient ce dimanche à Fay de Bretagne. Kevin Fourneret d’AM Sports Dijon devient Champion de France Junior. Ces coéquipiers Charly Grillon et Doucelin Pedicone terminent respectivement 4ème et 9 ème en séniors. Communiqué du club

En plaçant la date des championnats de France Marathon si tôt dans la saison en Pays de Loire, nul doute qu’ils allaient servir de jauge et de test à la sortie de l’hiver pour les patineurs. Il fallait également s’attendre à des conditions hivernales. Là-dessus les patineurs ont été servis. La pluie, le vent tempétueux et la fraîcheur étaient au rendez-vous et allaient forcément compter dans les résultats.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 192290_e32604c7f4204b579fc2eb1515b7ed59~mv2.webp.
Doucelin et Charly aux avants postes © F. PINDELER (ASTA NANTES) transmis par AM Sports

 Après de longues hésitations sur les roues à porter, les garçons partent une minute avant les filles. Le départ est prudent. Une première attaque est menée par Martin Ferrié et Nolan Beddiaf. Le peloton hésite un peu. Il n’en faudra pas plus pour les deux patineurs champions du monde junior et champion du monde du marathon en titre pour se faire la malle. Le rythme est soutenu. Mais l’avance ne dépasse pas 20 secondes. L’échappée reste toujours en ligne de mire du peloton qui tente de revenir sous l’impulsion notamment de Doucelin Pedicone (AM Sports), Charly Grillon (AM Sports) et Valentin Thiebault. Le peloton contrôle ses efforts et mettra finalement près de 15 km à revenir. A la jonction, les contres partent de plus belle. Et après quelques escarmouches lancées par Doucelin, Nolan ou Charly, vites reprises, c’est finalement de nouveau Nolan et Martin qui sortent du peloton. Giovanni Trebouta en profite et prend les bonnes roues.

Derrière, Doucelin, de nouveau piégé, tente d’organiser le peloton. C’est finalement un petit groupe de 3 avec Flavien Foucher, Charly et Julien Levrard qui réussiront la bonne sortie pour tenter de revenir sur la tête de course. D’autant plus que Giovanni Trebouta marque le pas et laisser penser que la 3e place du podium est accessible.

Kevin Fourneret (à gauche) s’impose en junior © F. PINDELER (ASTA NANTES) transmis par AM Sports

Nolan Beddiaf attaque sans relâche. Il tente de finir la course seul. Martin Ferrié s’accroche et tiendra jusqu’au bout. Finalement, Giovanni maintient le rythme et reviendra même dans le dernier kilomètre sur la tête de course, au moment où les deux patineurs ralentissent nettement pour préparer le sprint. Il sera réglé logiquement par Nolan Beddiaf devant Martin Ferrié et Giovanni Trabouta. Derrière Charly, règle le sprint du groupe des poursuivants et prend une magnifique 4e place. Doucelin, resté dans le peloton, termine 9e.

Chez les juniors, Kevin Fourneret sera le meilleur à tenir le rythme de course et s’impose dans sa catégorie.  Un mois après son titre de champion de France en indoor et malgré une météo difficile avec un vent violent et quelques averses, le jeune Dijonnais à su tirer son épingle du jeu. Manquant la bonne échappée, il se retrouve dans un petit groupe de trois coureurs lui permettant ainsi de creuser l écart sur ses adversaires les plus directs. N’ étant jamais inquiété il s impose dans sa catégorie avec plus de 2 minutes d’ avance sur ses poursuivants. Prometteur à deux mois du marathon des grands crus Maxime Vitry, abandonne. 

Nouveau titre pour Kevin © F. PINDELER (ASTA NANTES) transmis par AM Sports

Chez les filles, après l’excitation du départ, le rythme est plutôt constant sur la première moitié de course. L’allure modérée créée de nombreuses opportunités de replacement, le peloton est en perpétuel mouvement. Nos deux dijonnaises d’AM Sports Zoé Remy et Cléa Garropin sont très attentives et se positionnent bien dans ce peloton. La course s’écrème naturellement par l’arrière. A mi-course une attaque portée par Juliette Pouydebat, la vice-championne d’Europe de la discipline, éclairci davantage le peloton et une vingtaine de patineuses se détachent en tête.

Cléa, qui s’en était alors jusque-là très bien sortie pour son premier marathon, accuse soudain le coup et est contrainte à abandonner la course, à bout de forces.

Zoé résiste. Une confusion perturbe la course au moment où un peloton de garçons double celui des filles, quelques-unes en profitent pour prendre la poudre d’escampette ! Ainsi les 4-5 échappées impriment un bon rythme et les poursuivantes, dont Zoé fait partie, et tentent de faire la jonction. La désorganisation du peloton lui coûtera beaucoup d’énergie. Elle lâche ce peloton à 4 tours de l’arrivée. Elle reforme un peloton de 4 patineuses et fourni de gros efforts pour mener celui-ci face au vent et termine finalement à la 13e place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.