28 septembre 2020

Sport mécanique : double podium à Prenois pour Bruno Mottez

© Guy Pawlak Racing Car Media

Le pilote dijonnais Bruno Mottez (68 ans) a débuté début aôut à Albi une nouvelle saison (la quantième ? on ne compte plus !!) en formule Renault avec un premier podium. Le weekend dernier sur ses terres de Prenois il a récidivé en prenant la troisième place des deux courses de sa catégorie à l’Historic Tour. Son récit de ce beau weekend.

Belle frayeur

Voici mes impressions à l’issue de ce meeting de course qui m’a amené de belles satisfactions. Dès le vendredi, je retrouve ma voiture et mon équipe dans le box 24 pour tout le meeting avec deux séances d’essais au menu, une le matin sur piste sèche ou je reproduit mon temps de qualification de 2019, c’est de bonne augure
Pour la suite du meeting et la deuxième l’après-midi. C’est le déluge qui nous attend au moment de rentrer en piste. Au bout de deux tours, le drapeau rouge est très vite déployé. De plus je pars dans un magistral tête à queue dans la fameuse courbe Pouas en passant sur une coulée d’eau. Le bon dieu est avec moi, je m’arrête à 50cm du rail…j’ai eu très peur pour la voiture.

un beau weekend pour Bruno © Guy Pawlak Racing Car Media

Samedi réveil matinal, une fois n’est pas coutume, nous avons notre séance
de qualification à 8H30 en piste et je n’ai pas un gros feeling au volant en prenant tout de même la 4ème position des FR Classic. J’espérais mieux mais on s’aperçoit rapidement que le pneu avant droit était un peu dégonflé. Une valve est sectionnée et occasionne une petite fuite. Cela me rassure…


Premier podium dans la douleur

Dès le milieu de l’après-midi c’est la course 1 pour 19 tours, ce qui est assez long environ une demi-heure de course à bloc. Je prends un bon départ et me retrouve derrière le second que j’arrive à suivre sans plus. Je m’en contente cela m’assure le podium et qui sait s’il commet une petite faute, je pourrais en profiter. Ce ne sera pas le cas et dès la mi course, je perds du terrain. Doucement, je vois le 4ème revenir dans mes rétros. Les derniers tours de course vont être sous tension. Je n’ai plus de grip et la voiture glisse des 4 roues dans les sablières et dans Pouas. Je sauve ma 3ème place et le podium in extremis. Je suis très heureux de ce 2ème podium de la saison. Tout le monde me félicite, les amis de l’Asac Bourgogne, mes
supporters, bref c’est la fête ! Au débriefing avec Philippe qui s’occupe de ma voiture et qui ne comprends pas ma baisse de régime, je pronostique un manque d’appui général et de mettre un peu plus d’aileron pour la course 2. Nous parlons aussi de la pression des pneus et je lui demande de la baisser de 100 grammes. Je pense que par précaution suite à la fuite de la veille, il n’a pas osé trop baisser les pressions. Je prends le risque de les faire baisser, vu la chaleur ambiante.

le premier podium du weekend pour Bruno Mottez © Guy Pawlak Racing Car Media

A un doigt de la deuxième place

C’est le bon choix et la voiture va se révéler plus constante en course 2. Cela me permettra après un bon départ de harceler le 2ème toute la course en le doublant deux fois sans pouvoir garder la position. A l’issue d’une course offensive, je termine à nouveau 3ème mais dans ces échappements à 0,083 millièmes de seconde derrière lui. Content et un peu déçu de voir la 2ème place de si près, je reste néanmoins très satisfait de ce week-end avec pour la première fois que je cours en Historic Tour un double podium dans le même week-end.

Bruno Mottez et sa Martini MK51 en haut de la parabolique © Guy Pawlak Racing Car Media

La suite dans 15 jours sur le circuit de Charade en Auvergne. En parallèle de ce week-end, j’ai pu recevoir l’équipe médicale du circuit Dijon-Prenois
pour un exercice de désincarcération et cela m’a fait très plaisir de pouvoir leur mettre à disposition ma voiture pour cela.

2 troisième place et un premier double podium en historic tour pour Bruno © Guy Pawlak Racing Car Media


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.