21 septembre 2020

Football : Stéphane Jobard : “une seule envie en découdre !”

Avant le match de ce samedi face au SCO d’Angers, le coach du Dijon Football Côte d’Or, Stéphane Jobard a exprimé son impatience de retrouver la compétition et fait un tour d’horizon de l’actualité de son équipe

Vivement samdi

Le technicien dijonnais a senti chez ses joueurs une forme d’excitation et une hâte d’en découdre “vivement samedi” a t’il conclu. sur la jauge à 5000 spectateurs, il s’est déclaré satisfait qu’il y ait du public, tout en espérant que celle-ci augmente prochainement. il incite ses joueurs à mettre de l’engagement tout en décrivant les méfaits d’un long confinement sur la capacité des joueurs à retrouver une capacité à changer de rythme. Il s’est montré satisfait de la nouvelle règle autorisant 5 changements même s’il considère qu’il faut une bonne longueur de banc pour pouvoir l’utiliser de façon intéressante.

© Nicolas GOISQUE/NikoPHot

Angers un exemple

Sur les rencontres amicale disputées, il juge le bilan sans concession décevant; il tempère cependant en disant que l’an dernier l avait fini les amicaux sur une note optimiste pour le début de saison que l’on sait. aujourd’hui les joueurs sont prévenus et en éveil sachant qu’il faut maintenant y aller. Pour lui Angers est une forme de modèle et en quelque sorte le match de reprise idéale pour s’étalonner. Il a loué le travail de son homologue Stéphane Moulin “plus ancien entraîneur européen des grands championnat en poste dans le même club”. Angers une équipe athlétique, très forte dans l’impact et sur coup de pieds arrêtés, une équipe qui court beaucoup, un domaine dans lequel le DFCO devra se montrer capable de rivaliser pour la mettre en difficulté. “Je suis admiratif du travail de cette équipe et de son entraîneur , c’est une forme d’exemple”.

© Nicolas GOISQUE/NikoPHot

Prendre le bon wagon d’entrée

Stéphane situe son équipe dans la deuxième moitié de tableau, affirmant que son équipe peut rivaliser avec Angers sans soucis sur un match. Il espère que ses joueurs vont avoir en tête l’envie de faire de Gaston Gérard une forteresse dure à prendre et qu’ils souhaiteront maintenir le challenge qu’ils s’étaient eux mêmes donné de faire perdurer la série d’invincibilité à la maison. “Il faut prendre le bon wagon d’entrée, ce sera difficile de faire plus mal que l’an dernier, j’espère que l’on mettra le curseur un peu plus haut et que l’on maîtrisera mieux le tempo des rencontres, pour vite prendre des points et gagner en sérénité.”

Les jeunes lâchez vous !

Sur les absences de ses attaquants titulaires, il a encouragé ses jeunes joueurs à en profiter pour montrer ce dont ils sont capables “la tables est dressée , allez y mordez dedans”, lâcher les chevaux, profitez en, vous êtes venus à Dijon pour jouer en ligue 1, vous en avez l’opportunité dès la première journée, allez-y montrez nous ce dont vous êtes capables.

Sur le mercato, il affirme attendre encore quelques joueurs ciblés et redis que la formule du marché de cette année ne laissait personne à l’abris de surprise jusqu”à quasiment la dixième journée du cahmpionnat. Bien sur il souhaite verrouiller son effectif le plus rapidement possible pour pouvoir trouver un bon équilibre entre l’expérience et la jeunesse pour trouver le meilleur équilibre possible, avec notamment une animation dans les couloirs qui lui est chère.

Autre facteur en prendre en compte, les test covid réguliers qui peuvent à tout moment modifier les plans. “de fait on va devoir avoir des plan b ou c pour pouvoir répondre au mieux à cette nouvelle donne”

© Nicolas GOISQUE/NikoPHot

Difficile de ne pas s’entendre avec Greg

Stéphane a réaffirmé la hiérarchie des gardiens confirmant Alfred Gomis en tant que numéro 1. Sur l’arrivée de Grégory Coupet il a loué l’humilité de ce grand monsieur du football tout en plaisantant sur sa notoriété “quand tu es avec lui il faut t’attendre à t’arrêter tous les 100 mètres pour des demandes de selfies, y compris en pleine montagne”, sur le travail avec les gardien cela leur permet d’élargir leur palette, de s’étoffer et de progresser.

Le coach dijonnais est également revenu rapidement sur les performances des clubs français en ligue des champions se déclarant admiratif de la performance lyonnaise, et se déclarant comptant pour Rudi Garcia. “on est content d’avoir ses équipes là dans notre championnat, cela donne du piment, ce sont des locomotives pour nous , je me nourris beaucoup de ce que je vois en ligue des champions pour le transmettre à nos joueurs; ça permet de faire des piqûres de rappel sur l’intensité nécessaire dans le foot de haut niveau

© Nicolas GOISQUE/NikoPHot

Point infirmerie

Sénou Coulibaly : rupture de faisceau musculaire du quadriceps : plus long que prévu pourrait reprendre le ballon en dehors du groupe la semaine prochaine. retour dans quelques semaines

julio Tavarès, Mama Baldé et Wilitty Younoussa :adducteurs deux à trois semaines d’arrêt

Heureux de revoir Yassine

Pour sa part Yassine Benzia, blessé dans un accident à la main, est venu voir le groupe ce matin ce qui a procuré une vive émotion notamment chez le coach : ” Il a été touché dans son intégrité physique, il est toujours dans le défi de réparer la machinerie, il y a encore des opérations à venir, mais on était très heureux de le revoir; laissons le retrouver son intégrité physique, s’adapter à cette nouvelle condition et on retravaillera sur le ffotballeur quand le temps sera venu; pour le moment on est juste content de le voir revenir car on a eu peur pour lui”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.