4 décembre 2020

Roxana Maracinéanu, ministre déléguée chargée des sports en visite au CREPS de Dijon

La ministre s'essaye au tir à l'arc avec les conseils de Frédérique Musy responsable du pôle France tir à l'arc au © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Ce mercredi, la ministre délégué chargée des sports, l’ex nageuse internationale Roxana Maracinéanu, a passé l’après midi au Creps de Bourgogne Franche Comté de Dijon, occasion pour elle de rencontrer de jeune sportifs des pôles en ce jour de rentrée scolaire et de faire un tour d’horizon des objectifs de l’établissement.

Numérique, formation à distance….

Accueillie par le directeur Pascal Bonnetain et par de nombreuses personnalité sportives et politiques locales ( Laetitia Martinez, vice-présidente de la région en charge des sports Christophe Marot, secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or,Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon, Philippe Bayot directeur de la la DRDJSCS, Chrystel Marcantognini, présidente du CROS, Claire Tomaselli, adjointe aux sport de la mairie de Dijon,Charles Rozoy champion paralympique à Londres en 2012……) la ministre s’est fait présenter le Réseau numérique du service public de formation ( liant par convention la Direction des Sports et le CREPS depuis janvier 2018) et Le pôle médias avec les enjeux de formation à distance. Le CREPS de Dijon est chargé de déployer une plateforme de formation à distance dans l’ensemble des CREPS, DRJSCS et autres services au niveau national. Cette plateforme a pris énormément d’ampleur avec le confinement…

Le Creps fait l’acquisition en 2019 d’un studio RapidMooc pour filmer des contenus de formation et pour

  • la formation technique des collègues des services et établissements à l’utilisation d’une plateforme à distance
  • l’accompagnement des collègues pour le déploiement de contenus en FOAD (formation à distance)
  • la création de contenus de formation mutualisables (exemple, citoyenneté, méthodologie de projet…)
  • la construction de services numériques innovants (exemple VAE, sport et handicap…) .

Au studio RapidMooc ( massive open online course, en français formation en ligne ouverte à tous) Roxana Maracineanu a pu revivre avec joie son sacre mondial à Perth en 1998.

Roxana Maracinéanu, et Pascal Bonnetain directeur du creps de Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

A la rencontre des jeunes sportifs et de leurs entraîneurs

La ministre a pu ensuite échanger quelques instants dans l’amphithéâtre de l’établissement avec des jeunes des pôles espoirs et France, et d’autres personnalité autant sportives que politiques présentes pour l’événement. Elle a par exemple abordé la question du handisport, sujet qui lui est cher en recommandant le handiguide du sport. Elle a poursuivi sa visite en allant à la rencontre des sportifs sur leur site d’entrainement au CREPS, s’entretenant ainsi avec la jeune membre du pôle France de tir à l’arc Lola Grandjean et ses entraîneur (s’essayant même à la discipline) ou avec de jeunes lutteurs tout en écoutant les explication de Steeve Guénot (médaillé d’or à Pékin) et de Gilles Buatois, responsables du pôle France lutte. Elle a également rencontré les jeunes gymnastes du pôle espoir ainsi que les patineurs du pôle espoir roller.

La ministre s’est entretenu avec de jeunes sportifs et des personnalités sportives et politiques locales © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Dans l’assistance, Claire Tomaselli (en blanc) adjointe aux sports de la ville de Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
La ministre s’entretient avec Lola Grandjean jeune athlète du pôle France tir à l’arc du creps © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
La ministre assiste à un entrainement de lutte avec les commentaires de Gilles Buatois et Steeve Guénot responsables du pôle France lutte au creps de Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

N’ oublions pas l’olympisme….

La ministre n’aura bien sur pas manqué de parlé olympisme avec ses différents interlocuteurs. On rappelle que Dijon et notamment le CREPS se sont positionnés en candidat comme base arrière pour Paris 2024. Roxana Maracinéanu a donc visité le gymnase Jacob, tout récemment rénové dans lequel elle a rencontré les joueuses professionnelles de la JDA Handball et signé la convention entre la fédération française de handball et le CREPS pour la mise à disposition de Pierre Terzi (enseignant de l’établissement) comme préparateur physique de l’équipe de france féminine de hand en vue des jeux de Tokyo.

La ministre s’entretient avec Joanna Lathoud, capitaine de laJDA Dijon Handball © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Formation à distance, outils numériques, olympisme, handisports, rentrée scolaires et sportives, mesures sanitaires, modernisation et rénovation du site….. Roxana Maracinéanu aura abordé de nombreux sujets avec ses interlocuteurs du jour pour une visité chargée et sans doute fructueuse en ce jour de rentrée scolaire , elle qui avait poussé pour le rattachement de son ministère à celui de l’éducation nationale.

2 thoughts on “Roxana Maracinéanu, ministre déléguée chargée des sports en visite au CREPS de Dijon

  1. Elle est aussi allée à la rencontre du pôle espoir roller qui s’entraînait quand elle visitait le creps ! Elle a decouvert un sport qu’elle ne connaissait pas.
    Pourquoi zapper cette information et ne se focaliser que sur les sports visibles ?

    1. je ne zappe pas du tout je n’étais pas au courant de cette visite je suis parti après la visite au tir à l’arc ayant d’autres activités dans le programme qui m’a été transmis le roller n’était pas mentionné . Je vais donc le rajouter quant à me taxer de ne pas parler de roller c’est bien mal me connaître et connaître notre site !!!! cordialement Nicolas GOISQUE Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.