27 septembre 2020

Handball : La JDA débute sa saison à Chambray

Avec un effectif considérablement remanié à l’intersaison et après une préparation parfois chamboulée par les ” imprévus covidiens” et marquée sur sa fin par la grave blessure de Manon Gravelle, la JDA Dijon Handball entame la saison de Ligue Butagaz énergie ce mercredi à 20h00 à Chambray. 8ème l’an dernier au moment de l’arrêt prématuré du championnat, les troupes de Christophe Mazel abordent ce nouvel exercice avec ambition.

Comme toutes les formations de la ligue, on imagine les Dijonnaises impatientes de retrouver les joutes du championnat. Les coéquipières de la capitaine Joanna Lathoud viseront évidemment la meilleure place possible avec l’envie de rejoindre rapidement la première moitié de tableau. Rappelons que la formule du championnat a changé pour cette nouvelle saison, la ligue passant à 14 clubs, aux oubliettes les play-offs et play-downs; la saison se joue en une phase régulière de 26 journées désignant directement le champion de France.

Marie Lachat sera avec Christina Elm, l’un des deux derniers remparts dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

De l’expérience côté chambraisien

Le début de saison offre, deux déplacements consécutifs aux Dijonnaises, à Chambray ce soir puis à Nice dans une semaine avant la réception de Nantes le 25 septembre au palais des sports. Cette première confrontation, face à Chambray, est déjà importante. On sait l’importance du capital confiance en sport collectif, et s’imposer en Touraine lancerait impeccablement les Dijonnaises. Mais leurs hôtes d’un soir ne l’entendent évidemment pas de cette oreille, et se sont elles aussi bien renforcées à l’intersaison pour poursuivre leur progression en ligue Butagaz énergie qu’elles ont rejointes il y a maintenant 4 ans, pour des résultats plutôt bons, même si elles étaient en difficulté lors de la dernière saison ( 2016/2017  6ème place/11 (accès au playoffs) 2017/2018 7ème place/12 2018/2019 6ème place/12 2019/2020 11ème place /12). Sont ainsi venue renforcer les rangs chambraisiens cet été : Jannela Blonbou (Nice), Julie Sias (Mérignac), Katarina Stosic (le Havre, D2F) et Téa Marinovic (Angoulême, N1F). De plus le club a obtenu la signature pour cette nouvelle saison de la Brésilienne Ana Paula Rodrigues arrivée en Touraine comme renfort en cours d’exercice en début 2020, un grand nom du hand féminin. Si l’on ajoute le fait que Chambray compte dans ses rangs quelques joueuses rompues depuis longtemps aux dures joutes du championnat, telles la gardienne Linda Pradel 37 ans et 55 sélections en bleu, la pivot Camille Asperges ou la toujours très dangereuse arrière gauche Serbe Jovana Stoiljkovic, on en conclut que le collectif chambraisien est bien armé; méfiance donc.

Camille Asperges et Jovana Stoiljkovic sont deux des atouts de Chambray © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Préparation perturbée pour un tout nouveau collectif dijonnais

A Dijon, on l’a dit, l’équipe a bien changé elle aussi. Avec 7 départs : Déborah Kpodar (Nantes), Julie Dazet (Mérignac), Léna Le Borgne (Mérignac), Dyénaba Sylla (Nantes), Fanta Diagouraga (Noisy le Grand, D2F), Barbara Moretto (Nice), et Kimberley Bouchard (Nice) pour autant d’arrivées : Claire Vautier (St Amand les Eaux), Carmen Campos (CB Atlético Guardés, ESP), Elise Delorme (St Amand les Eaux), Ilona Di Rocco (Metz, prêt), Celine Sivertsen (Randers, DAN), Marie Lachat (Rennes, D2F),  et Saskia Weisheitel (Dortmund, ALL) c’est un tout nouveau visage de leur équipe que les supporteurs dijonnais vont découvrir cette année. On l’a dit, la tuile de ce début de saison, c’est la blessure de Manon Gravelle qui avait réussi une préparation encourageante. Les Dijonnaises ont disputé 4 matchs de préparation (plusieurs ayant été annulés, il a souvent fallu s’adapter) pour trois victoire face à Besançon, Clermont (D2) et Mérignac et une défaite face à Fleury. Des choses prometteuses ont pu être vues même si cette préparation a tout de même été particulière et pas forcément idéale pour intégrer autant de nouvelles joueuses. De toute façon, seule la “vraie” compétition livrera ses réponses. Cela tombe bien ça débute ce soir ! On a hâte !!

l’Espagnole Carmen Campos sera à la mène pour Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.