19 septembre 2020

JDA/Prépa: Dernier plongeon à Luxeuil-Les-Bains

05-08-2020, 18h00, palais des sports jean-michel geoffroy à dijon, reprise de la jda dijon basket, l'intérieur jacques alingué est de retour à dijon après une saison passée au mans

Au sortir d’une saison pas comme les autres et à l’aube d’une nouvelle qui risque de l’être également, la JDA Dijon Basket poursuit néanmoins sa préparation. Une préparation qui l’emmène une nouvelle fois au Luxeuil Trophy. Plus que défendre leur titre de l’an-passé, les dijonnais voudront surtout profiter de deux rencontres pour attaquer au mieux leur premier match officiel mercredi.

05-08-2020, 18h00, palais des sports jean-michel geoffroy à dijon, reprise de la jda dijon basket, premier discours de laurent legname à ses nouvelles troupes

Une JDA qui va devoir continuer d’intégrer les nouveaux

Le recrutement de la JDA s’est surtout fait en interne. En réussissant la prouesse de garder une partie de ses cadres, Julien, Chassang, Loum ainsi qu’Holston qui était sous contrat, la Jeanne avait rapidement trouver un point d’équilibre, des joueurs pivots autour desquels Laurent Legname, lui aussi fidèle au poste, allait pouvoir construire. Covid oblige, ce mercato s’est fait très tôt et avec des moyens limités et peu sécurisés. Dans un championnat où le JFL est le nerf de la guerre, le coach a souhaité se blinder et ne retenir que 4 étrangers. Si Holston était déjà présent, seuls Simon, Jonhson et Vanwijn sont arrivés. Un pari pour l’instant et pour le moyen terme: en cas de pépin (perf, blessure…), il est toujours plus simple d’aller chercher un bon US que de trouver la perle rare chez les JFL. Un pari certes, mais un recrutement pertinent dicté par les grands principes de Legname: pas de rookies et des bons connaisseurs du championnat ou du basket européen.

Le capitaine Axel Julien, heureux de retrouver le goût des matchs sait aussi l’importance des échéances à venir

Leloup Galliou? Vanwijn le polyvalent, Simon pour faire oublier Rasheed? Johnson au rdv de l’explosivité d’Ulmer? Jacquot déjà au boulot

Oui, tout en axant son recrutement sur les JFL, Laurent a fait du Legname. Un jeune comme Galliou, qui a côtoyé le haut niveau à l’ASVEL peut être la bonne surprise. Sevré de minutes dans le club de Tony Parker, son envie de manger le parquet est là. Associée à des qualités remarquées sur les premiers matchs, la mayonnaise peut clairement prendre, notamment sur les phases défensives où il est déjà très intéressant. De quoi faire penser à celui qu’il a remplacé, Jérémy Leloup. Le belge Hans Vanwijn n’est pas familier avec le championnat de France mais c’est un habitué du basket européen et un référent dans son pays. Il arrive avec une belle agressivité et une polyvalence 3/4 qu’il a déjà démontrée. N’est pas Rasheed Sulaimon qui veut, mais Chase Simon semble monter en puissance. Il doit toutefois montrer davantage sur le plan défensif. Ulmer incarnait le basket spectacle. Celui qui était capable de s’élever comme peu de joueurs est désormais remplacé par un Jonhson qui continue son tour de France: passé par Levallois et Chalon, il va désormais côtoyer un Palais qui va découvrir un joueur très explosif et qui peut prendre chaud à tout moment. S’il fait partie de la maison, comme s’il n’avait jamais quitté la Côte-d’Or, Jacques Alingué fait néanmoins partie des recrues. Sa relation avec Holston est Julien est déjà là et ses performances sont plus qu’encourageantes à ce stade de la saison. Malgré la qualité du recrutement, la JDA doit encore se trouver un collectif. Avec 44% de joueurs conservés, la Jeanne ne peut être aussi rodée que la JL Bourg ou Chalon qui ont conservé plus de la moitié de leur effectif. Si Legname a fait passer le mot sur l’engagement défensif, les phases offensives doivent s’améliorer. Les premiers matchs ont montré beaucoup trop de phases avec des joueurs “arrêtés”, incapables de se trouver en mouvement et poussant Julien ou Holston à l’exploit. Pas de quoi tenir sur le long terme. Le plus gros chantier se situant en particulier sur les arrières et ailiers. Et il y a urgence, le cas de Covid dans le groupe ayant obligé les dijonnais à annuler leurs matchs amicaux du weekend dernier…la tuile à quelques jours du match de BCL.

Laurent Legname voudra peaufiner au maximum le jeu de son équipe avant l’échéance de mercredi

Une vieille connaissance en début de tournoi avec un meneur qui est passé de “girouette à éprouvette” / le match clé mercredi

Pour son premier match du Luxeuil Trophy, la JDA se frottera à son meilleur ennemi, Chalon. Le club du 71 sort de plusieurs saisons compliquées dont la dernière où il a f longtemps fait partie des 3 derniers. S’il a conservé plusieurs joueurs “clés” (Camara, Gelabale, Hesson) ou encore le jeune Besson, il a voulu et dû se renouveler. Exit le meneur US, le faux Robin des Bois, Robinson et place au revenant DJ Cooper. Un retour attendu après une très belle saison à Pau avant de jouer les girouettes (Gravelines et bras de fer pour rejoindre Monaco après 4 matchs de championnat) et avec les éprouvettes: il se fait en effet pincer pour dopage, tentant de piéger le contrôle avec les urines de sa petite amie alors…enceinte. Toutefois, s’il retrouve ses qualités, il peut faire briller ses coéquipiers dont Buckner qui arrive de Monaco. Ce dernier amorce la dernière ligne droite de sa carrière (30 ans), mais peut faire très mal dans la raquette. Pour faire simple, limiter ces deux joueurs sera la clé. Et surtout la meilleure des préparations en vue d’un importantissime match d’appui contre Novgorod mercredi prochain. Un match qui peut ouvrir le final 8 de la BCL à la JDA, ce qui serait historique. Un match qui sera marqué par la dureté. C’est bien ce combat, avant le résultat, que devra aller chercher la JDA dès ce samedi 16h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.