19 septembre 2020

Rugby : le Stade Dijonnais pas loin du compte à Bourgoin

C’est peu dire que ce premier match de Nationale était attendu côté Stade Dijonnais. Privé de leur “jouet” durant 6 mois Staff et Joueurs rêvaient d’en découdre enfin et de pouvoir se juger face à l’une des grosses formations annoncée de la division. Les supporteurs aussi voulaient en avoir le coeur net après deux match de préparation en demi teinte. Dans bien des secteurs Dijon a donné réponses et garantie, rentrant tout de même en Bourgogne avec une défaite (19-16), de quoi nourrir quelques regrets ?

Dijon prend le score

Si l’on regarde la physionomie de la rencontre et l’évolution du score on peut raisonnablement répondre oui à cette question. Le stade rentre en effet sans aucun complexe dans le match et rivalise de suite avec des Berjaliens eux aussi plein d’envie d’en découdre. Les hommes de Gourdon vont tout faire avec un peu d’avance sur leurs hôtes durant cette première période : pénalité d’Anthony Fuertès à la 4ème minute pour les premiers points stadistes de la saison et réponse 4 minutes plus tard. 1er essai inscrit par le troisième ligne aile Bastien Bérenguel après un gros quart d’heure suite à un beau mouvement des stadistes (3-10, 16′) réponse dix minutes plus tard de Bourgoin après une belle résistance de la défense bourguignonne, finissant tout de même par craquer (8-10, 26′)

Auteur du premier essai dijonnais de la saison, Bastien Bérenguel a aimé l’état d’esprit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Implication et respect des consignes

” l’implication et l’état d’esprit des 23 mec sur la feuille de match fut irréprochable, Nous avons fait un match plein sur les phase de conquête que ce soit la mêlée ou la touche en première mi-temps” raconte justement Bastien Bérenguel, ” Nous avons su montrer de très belles choses à Bourgoin, avons respecté le système et les consignes qui avait été donné par le staff”. Même sont de cloche chez l’arrière Axel Ducellier : ” nous entamons bien le match en prenant très vite le score et en appliquant les consignes de jeu , c’était un match très serré jusqu’à la dernière minute ou nous n’avons rien lâché , l’équipe à fait un super travail et on peut être fier de cette prestation”.

Des regrets malgré tout

Devant durant tout le premier acte le Stade Dijonnais se fait cependant doubler au Buzzer sur une nouvelle pénalité (11-10, 40′). continuant à rivaliser, les coéquipiers de captain Liabot restent dans le coup au score après un échange de pénalités et sont toujours devant à l’heure de jeu (14-16, 60′). on parlait de regrets et ils sont sans doute là dans cette seconde période durant laquelle le Stade aurait sans doute pu capitaliser d’avantage. Bastien Bérenguel : ” Nous avons manqué peut-être un peu de discipline ce qui nous a coûté cher dans notre camp et nous avons peut-être surjoué dans leur camp avec quelques imprécisions qui, évitées auraient pu nous permettre de moins leur rendre le ballon à des moments clés du match”. Regrets que l’on ressent aussi dans les propos d’Axel Ducellier ” il ne faut pas que l’ont se contente de juste ramener 1 point de Bourgoin il faut faire mieux et si on veut prétendre à plus , il faudra aller gagner à l’extérieur et pas juste ramener 1 point par ci par là”

Axel Ducellier ne se contente pas de cette courte défaite © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Encore du travail

En effet malgré de bonnes choses et l’impression justifiée de ne pas être dominé par l’adversaire, Dijon ne reviendra d’Isère qu’avec un seul point, celui du bonus défensif, la faute à un deuxième essai des locaux à 10 minutes du terme (16-19, 69′). Une première qui a donc permis aux Dijonnais de plus savoir où ils en étaient mais qui laisse un sentiment mitigé au staff comme le dit Thomas Kohler le coach des avants ” On était allé à Bourgoin pour avoir des réponses par rapport à notre préparation, notre façon de travailler et ce que nous avions mis en place depuis la reprise. Nous repartons avec un sentiment mitigé, de la satisfaction sur l’état d’esprit du groupe, la conquête, notre défense mais aussi de la frustration car il ne nous a pas manqué grand chose pour revenir avec les 2 points du match nul voir mieux… A nous de continuer dans cette voie et d’être plus précis en particulier sur les détails qui nous empêche de scorer sur nos temps forts”

Sentiments mitigés pour Thomas Kohler et le staff dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Vivement la suite

On le voit malgré une prestation plus qu’honnête joueur et staff ne veulent pas se contenter de cela et soulignent le travail qu’il reste à accomplir pour rentrer mieux récompensés de ce genre de déplacement, plutôt de bon augure pour la suite et on est déjà en haleine au moment où se profile la réception de Bourg en Bresse samedi prochain à Bourillot avec le petit challenge supplémentaire de prolonger une série d’invincibilité à la maison qui dure depuis deux saisons.

le mot de la fin pour les acteurs: Axel Ducellier : On était très content de retrouver la compétition , on avait hâte de découvrir cette nationale, nous sortons de 2 mois de préparation intensive avec Jack pour être près physiquement et répondre aux exigences de cette compétition, hier nous avons pu déjà ressentir que nos efforts physique commence à payer. Cette défaite nous permet d’avoir une bonne base de travail et vite se plonger dans la réception de bourg en Bresse. Bastien Bérenguel : ” la deuxième mi-temps a peut-être été un peu plus délicat mais nous n’avons rien lâché pour autant. l’ensemble de l’équipe peut être fière de la copie rendue Car ce fut un match plein est prometteur pour la suite de la compétition” tout cela promet !!

Bérenguel et cie nous donne rendez-vous pour la suite …..© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.