27 octobre 2020

Rugby : l’indiscipline et les approximations du Stade Dijonnais punies par Bourg en Bresse

Les Stadistes le savaient, pour espérer battre bourg en Bresse, il fallait réciter une partition quasi parfaite. Rattrapé par l’indiscipline (3 cartons jaune), manquant de justesse au moment de conclure et puni sur ses moindres fautes, le Stade Dijonnais, après sa défaite initiale à Bourgoin, continue à mesurer le travail qu’il lui reste à faire pour être au niveau des meilleurs (18-22).

LES PHOTOS DU MATCH

Le pragmatisme made Bourg en Bresse

Dans son écrin de Bourillot a liefting d’été séduisant, les Dijonnais n’ont pas été catastrophiques samedi soir, loin de là. Non ils se sont juste heurtés à une équipe pragmatique, bien huilée dans toutes ses lignes, profitant parfaitement des quelques atermoiements de son adversaire pour scorer dès qu’elle le pouvait. Dijon est resté dans la partie au scoring grâce à la botte impeccable d’Anthony Fuertès, a parfois semblé en mesure d’inquiéter les Burgiens,sans jamais y parvenir, la faute à ce fameux manque de justesse, même si indéniablement le coeur et l’envie y étaient. Force est de constater que cela ne suffit pas;

Bourg déflore le score dès la 5 ème minute avec une première pénalité de son demi de mêlée Grégory Maiquez. Pas de fioritures dans le jeu Burgien, quand on récupère un ballon dans son camps et bien on renvoie au pied les Dijonnais chez eux, quand on se voit offrir une pénalité, y compris non loin de la ligne dijonnaise on prend les points !! Dans ce début de rencontre Dijon rivalise et répond du tac au tac, Anthony Fuertès passant la première de ses 6 pénalités du soir (3-3, 8′), il récidive 5 minutes plus tard (6-3, 14′).

Les buteurs se sont montrés efficaces © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Bourg marque, pas Dijon

Les visiteurs vont alors marquer ce qui sera le seul essai du match. Après plusieurs temps de jeu, le centre Pierre Dupouy perfore le centre de la défense dijonnaise au ras d’un ruck, il transmet parfaitement à son demi d’ouverture Hugo Dupont qui fixe impeccablement le dernier défenseur dijonnais avant de transmettre à hauteur à son second centre Emile Cailleaud qui file entre les perches pour l’essai. Vraiment du bel ouvrage (6-10, 19′). Pour sa part le stade lance parfois quelques mouvements prometteurs mais se heurte soit à une défense hermétique, soit à des maladresses fatales. On pense notamment à cet essai quasi tout fait à la 28ème minute, suite à une superbe percée de Colin lebian, relayé par David Odiété qui se fait reprendre à 5 m de l’embut visiteur faute d’avoir oublié un partenaire venu en soutien, un détail ? Oui et non !! car au jeu des pénalités, Fuertès avait alors replacé Dijon en tête (12-10, 30′) et qu’il y avait là l’occasion de faire un break avant la pause. Au lieu de quoi c’est bien Bourg qui passait devant à mi parcours, Maiquez passant sans broncher une dernière pénalité offerte par les stadistes (12-13, 39′).

Cette action initiée par Colin Lebian aurait méritée un meilleur sort © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

2ème bonus défensif pour Dijon

On le redit Bourg n’a pas archi dominé la rencontre, la défense dijonnaise, n’aura finalement cédé qu’une fois, montrant une capacité à stopper les velléités adverse. Le hic ce sont plutôt les fautes et l’indiscipline sans que le stade ne soit à proprement parler acculé dans son camp. Résultat au cours de la seconde période que les dijonnais joueront à 14 durant 25 minutes, dont les 15 dernières suite au jaunes récoltés par Alarcon (39′), Bureitakiyaka (66′) et Peters (74′), Grégory Maiquez puis au relais Florent Campeggia se contenteront de passer cliniquement les pénalités pour permettre à leurs couleurs de rester devant tandis que leur défense continuera à mettre en échec les tentatives stadistes (12-16, 48′) (15-18, 60′) (15-22, 69′). Pour Dijon Anthony Fuertès impeccable dans l’exercice ne pourra que maintenir ses troupes à portée et cette à cette position, n’offrant que le point du bonus défensif, qu’elles assisteront avec des regrets au coup de sifflet final (18-22), il faudra remettre le métier sur l’ouvrage avant de se rendre à Dax dimanche prochain.

Bourg aura bien profité des erreurs adverses © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Réactions

Jean-Baptiste PIC

Stade Dijonnais – Bourg en Bresse : la réaction de Jean-Baptiste Pic

Après la défaite du @stade Dijonnais 18-22 face à l' USBPA Rugby (Bourg en bresse) retrouvez la réaction du 3/4 centre dijonnais Jean-Baptiste PicToutes nos excuses à nos lecteurs et surtout à Jean-Baptiste pour la flou de la vidéo (pb d'autofocus !!! ça arrive)

Publiée par Dijon Sportnews sur Samedi 19 septembre 2020

Benjamin NOIROT

Rugby :Stade Dijonnais Bourg : la réaction à froid de Benjamin Noirot

deux jours après la courte défaite du Stade Dijonnais face à Bourg en Bresse (USBPA Rugby) le coach adjoint dijonnais Benjamin Noirot revient sur la rencontre pour DIJON-SPORTnews

Publiée par Dijon Sportnews sur Mardi 22 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.