30 octobre 2020

Football : DFCO – MHSC : Un point frustrant.

© DFCO

Face au Montpellier Hérault Sporting Club, le Dijon Football Côte d’Or se devait de réagir dimanche sur sa pelouse. Et les joueurs de Stéphane Jobard ont livré une réelle bonne prestation face aux troisièmes de Ligue 1 Uber Eats dans des conditions climatiques pourtant difficiles.

Une ouverture du score rapide.

Rapidement le DFCO montre qu’il a envie dans ce match et qu’il sait enfin développer le jeu dont il est capable. Mama Baldé, qui faisait son retour dans le groupe, touchera d’ailleurs la transversale avant que Bersant Celina, auteur d’un match particulièrement abouti, serve parfaitement Dina-Ebimbe qui vient crucifier le portier montpelliérain d’une frappe puissante du droit à l’angle de la surface (1-0, 8’). Le DFCO mène au score et ça n’était encore jamais arrivé cette saison. Les choses vont s’équilibrer alors que Téji Savanier, le métronome héraultais, monte doucement en puissance. Si la pluie s’abat sur la pelouse de Gaston-Gérard, une pluie de cartons va, elle, s’abattre sur les Rouges puisque Chafik, Celina et Dina seront avertis en première période. Mais nous reparlerons de l’arbitrage un peu plus tard. Quoiqu’ il en soit, le DFCO rentre aux vestiaires en menant au score. Et ça fait du bien.

le DFCO a mené par deux fois au score , encourageant !! © DFCO

Une injustice qui coûte des points.

Montpellier va revenir sur la pelouse avec des meilleurs intentions et cela va se traduire au tableau d’affichage. Sur un centre de Laborde venu du côté gauche, Delort est trouvé et bat Gomis d’une belle tête (1-1, 50’). La question se pose de savoir si Dijon va avoir les ressources mentales pour repasser devant une équipe réputée joueuse mais en difficulté à l’extérieur. Et la réponse viendra finalement dix minutes plus tard. Celina (encore lui) trouve l Bruno Écuélé-Manga, monté sur le corner, qui envoie une belle tête décroisée dans les filets du gardien de Montpellier (2-1, 60’). Dijon repasse devant et va d’ailleurs assez bien contenir les actions montpelliéraines, s’en procurant même quelques-unes par ailleurs. Dijon aurait pu donc prendre les trois points si l’arbitre n’en avait pas décidé autrement. Sur une action anodine, Panzo fait l’erreur de poser ses mains sur Delort qui s’empresse de plonger grossièrement. L’arbitre tombe dans le panneau et siffle penalty. Savanier ne se fera pas prier pour catapulter le ballon dans les buts de Gomis (2-2, 89’). Un penalty grotesque et inexpliqué qui va coûter deux points au DFCO. Il faudra donc faire un gros match pour espérer prendre les trois points à Bordeaux, avant de recevoir le Rennes d’Aguerd et de Gomis, parti hier soir en Bretagne et de se déplacer au Parc des Princes pour y affronter le PSG…

Alfred Gomis a disputé face à Montpellier son dernier match sous les couleurs dijonnaises © DFCO
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.