30 octobre 2020

Handball : le DMH nouveau au révélateur Pontault Combault

Plus de 6 mois qu’ils attendent cela; les handballeurs du Dijon Métropole Handball retrouvent enfin ce soir au palais des sports, la compétition, en recevant Pontault-Combault pour le compte de la première journée de Proligue. Après une préparation rocambolesque et de nombreux changements à l’intersaison, il s’agira d’un excellent test pour savoir un peu plus où en est le DMH et ce qu’il peut espérer cette saison.

Vous avez dit préparation ?

Depuis leur retrouvailles le 3 août dernier, les joeurs du DMH ont vécu une préparation pour le moins perturbée. touché à plusieurs reprises par des cas de covid, le groupe ne s’est entraîné “handball” qu’en pointillé devant parfois suspendre une semaine entière les séances collectives. Ajoutons l’annulation de deux matchs de préparation là encore pour raisons sanitaires, et l’on comprendra aisément que Ulrich Chaduteaud, le coach dijonnais nous ai répondu “non” à la question êtes vous prêts alors que nous l’interrogions lors de notre débrief vidéo live de lundi dernier . Il s’empresse cependant d’ajouter que tout le monde a vu sa préparation perturbée, à commencer par l’adversaire de ce soir et que de toutes façons , le DMH ne se cherchera pas d’excuses de ce côté Là.

Wassim Helal sera cette année encore l’un des atouts dijonnais dans la cage bourguignonne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un recrutement prometteur et de jolies choses entrevues

Avec 5 arrivées à l’intersaison, plus deux jeunes de la formation dijonnaise intégrant le groupe, c’est un visage nouveau qu’affichera ce soir le club bourguignon, qui plus est si l’on ajoute le fait qu Vincent Maguy, blessé à la main (1 mois d’absence environ) et Pierrick Naudin seront absents. Le technicien dijonnais s’est attaché dans le recrutement à rechercher des profils complémentaires des joueurs restants et pouvant lui apporter un panel de solutions et de shémas de jeu élargi. On découvrira donc avec attention, le demi centre Steeven Bois qui a montré face à Sarrebourg ou Nancy en préparation ses facultés à bien mener le jeu dijonnais mais aussi à se créer des espaces dans les défenses adverses.

Arrivé de Nancy, Steeven Bois est un demi centre aux multiples facettes © Nicolas GOISQUE/Nikophot archives

Avec les arrivées sur la base arrière de Abdoulah Mané et Théo Laguillaumie on retrouve deux profils assez différents avec un gros tireur (2ème buteur de Proligue l’an dernier) et défenseur solide et de l’autre côté un arrière plus joueurs de duel ou “traverseur”, de quoi offrir différentes solutions avec Lilian Pasquet et Pierrick Naudin présentant eux aussi des profils divers. Bastien Kermouche, pivot qui débarque de ….. Pontault Combault voudra sans doute prouver des choses ce soir à un club qui n’a pas souhaité le conserver. Au dela de ça c’est un solide gabarit, capable de poser des blocs pour créer des brèches dans les défenses au service de ses coéquipiers, mais aussi un solide défenseur au poste 3. Kevin Préciado, ailier arrivant de Saran, pourra lui démontrer sa vitesse en contre attaque et son habileté au tir. Lors des matchs de préparation on a déjà vu de beaux mouvements et une entente intéressante entre tous ces joueurs, malheureusement un peu trop par intermittence, il conviendra donc de gagner rapidement en constance.

Abdoulah Mané, nouveLle force de Frappe du DMH © NIcolas GOISQUE/NikoPhot

Pontault : c’est costaud

La proligue n’est pas réputé pour être un championnat de rigolos, et pour une première, le DMH va être servi ce soir. C’est une formation physique qu’affrontera Dijon ce soir avec notamment une base arrière culminant à pas loin de deux mètres de moyennes et dont certians membres présentent n bon quintal de muscles. Mais attention Pontault qui n’a pas laissé que des bons souvenirs à Dijon (on se rappelle de cette demi finale de play-offs retour en 2018, même si cela commence à dater et que les effectifs ont bien changés depuis) est aussi une formation avec de nombreux atouts dans ses manches et qui arrive avec de l’ambition dans ce championnat. Formation qui a fait un peu le yo yo depuis quelques années entre la Proligue et la Lidl Starligue, elles est plus que rompu au haut niveau et dispose d’une expérience propre à mettre en difficulté le nouveau collectif bourguignon. Dans tous les cas ce match tant attendu devrait accoucher d’un sacré duel et permettra d’y voir un peu plus clair sur ce DMH version 2020-2021

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.