22 octobre 2020

Handball : le DMH s’en sort à Valence

Maxime Diot a été décisif dans le money time © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Après un bon début de rencontre; (12-17) à la pause, le Dijon Métropole Handball s’est fait peur en seconde période, avant de bien réagir dans le money time, pour remporter à Valence, un premier succès précieux dans ce championnat de Proligue.

Le DMH prend les commandes

Après un début de match relativement équilibré durant lequel marc Poletti ou Steeven Bois, deux grands bonhomme du succès dijonnais se mettent d’entrée en évidence (4 buts pour le premier , 2 et une passe décisive pour le second en 8 minutes) (8-8, 12′), Dijon hausse le ton. A la faveur de quelques pertes de balles locales, d’arrêts de Wassim helal et d’un jeu de transition et de montées de balles efficace, les Dijonnais passent un 4-0 pour s’installer résolument en tête (8-12, 18′). Avec un Virgile Carrière virevoltant , un Abdoulah mané qui trouve la cible en cette fin de première période et un Steeven bois en chef d’orchestre impeccable, c’est avec un matelas permettant de voir venir que Dijon rejoint le vestiaire à mi-parcours (1217, 30′).

En deux rencontres, Steeven Bois a montré qu’il pouvait apporter beaucoup au DMH © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Trou d’air

Permettant de voir venir ne signifie pas autorisant à s’endormir sur ses lauriers. Dijon va vite s’en apercevoir tant le retour de mi-temps des Valentinois va le leur rappeler. Si Steeven Bois encore lui offre 6 longueurs d’avance à ses couleurs (12-18, 32′) et qu’on se prend à rêver d’une seconde période “tranquille” pour Dijon, le réveil va s’avérer brutal. Les Bourguignons vont connaître un trou noir de 10 minutes, accumulant tir ratés ou stoppés par Artur Adamik, pertes de balles (4 notamment pour STeeven Bois qui à sa décharge a un temps de jeu très important en l’absence de vincent Maguy), Il n’en faut pas plus pour redonner de l’élan aux Dromois; Yoann Eudaric, Jackson Pavade et le pivot Adrien Vergely se nourissent des “cadeaux” dijonnais pour passer u cinglant 9-1 et repasser en tête (21-19, 44′).

Ulrich Chaduteaud le coach dijonnais a soufferte au retour des vestiaires © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un Maxime Diot décisif pour un money time réussi

Cela aurait encore pu être pire sans la bonne rentrée dans la cage dijonnaise de Maxime Diot. Virgile Carrière et Abdoulah Mané stoppent enfin l’hémorragie et remettent quelque peu les têtes dijonnaises à l’endroit (21-22, 48′). S’en suivent 8 minutes d’indécision avec Dijon devant mais Valence qui s’accroche (26-27, 57′). C’est alors que Maxime Diot décide de fermer sa cage à Double tour. Avec 4 arrêt en trois minutes, il offre autant de munitions précieuses à ses coéquipiers dont les trois meilleurs marqueurs dijonnais du soir Poletti, Bois, Carrière qui augmentent chacun leurs statistiques du soir pour un money time parfait qui offre au DMH son premier succès de la saison.

Maxime Diot a été décisif dans le money time © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Marge de progression

Après le match initial face à Pontault on a lors de cette seconde rencontre la confirmation que Steeven bois, recruté au poste de demi-centre apporte beaucoup dans le jeu dijonnais.Si des valeurs sures de l’an dernier, Marc Poletti ou Virgile Carrière semblent déjà bien en jambes on attend plus des recrues arrières Abdoulah Mané et Théo Laguillaumie qui devraient monter en puissance au fur et à mesure de la saison, eux qui n’ont eu que peu de temps pour peaufiner leur entente avec leurs coéquipiers au cours de cette si particulière préparation. Autre confirmation, autant que satisfaction, la paire de gardiens dijonnais reste au top et s’avérera précieuse au cours de l’année (gros match de Wassim Hélal face à Pontault, Maxime Diot décisif à Valence. Bref des promesses et une marge de progression évidente, cela laisse entrevoir une saison intéressante pour des Dijonnais qui devront tout de même éviter à l’avenir les trous d’air tel que celui vécu à valence au retour des vestiaires .

Virgile Carrière est déjà en forme en ce début de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.