21 octobre 2020

JDA-Pau: Sans se poser de questions

Après une merveilleuse parenthèse européenne à Athènes puis un déplacement victorieux sur le parquet du Portel, la JDA va retrouver son Palais avec la réception de Pau à l’occasion de la 5ème journée de Jeep Elite (mais le deuxième match seulement pour la Jeanne). Une belle opportunité d’aller chercher un 3ème succès en autant de rencontres en championnat malgré un contexte particulier.

Bien en vu le weekend dernier au Portel, Hans Vanwijn sera une nouvelle fois attendu

Un victoire qui semble promise mais qu’il faudra bien aller chercher

Le contexte sanitaire ne se traduit pas seulement par des décisions impactant la vie publique mais envahit, parfois plus que de raison, le monde du sport et du basket en particulier. Soumis à des tests COVID réguliers, symptômes ou pas, les acteurs de la Jeep Elite voient leurs effectifs sérieusement bouleversés. Touchés par l’absence de Charles Galliou testé positif, les Dijonnais ont toutefois été plutôt épargnés en comparaison avec d’autres équipes, comme celle de Pau qui a vu pas moins que tout son groupe professionnel impacté. Résultat, les Béarnais n’ont disputé qu’un seul match de championnat (victoire à Chalon 78-76), le 26.09 dernier. Depuis, ils n’ont disputé la moindre rencontre et protocole oblige, ne comptent que quelques entrainements dans les jambes. Une situation qui ne s’est guère embellie dans la semaine avec l’annonce de la blessure de leur pivot star, Nicolas De Jong alors. Un contexte favorable, une autoroute vers la victoire diront même certains. Et pourtant! Compter sur ces potentielles faiblesses est précisément l’erreur à ne pas commettre, face à un adversaire qui jouera crânement sa chance, d’autant que le contexte dijonnais n’est pas non plus au beau fixe. Bien que retrouvant son antre, la Jeanne ne pourra compter que sur la présence de 1000 personnes dans les tribunes suite à décision préfectorale. Sans l’appui massif de ses supporters et avec une groupe qui continue de monter en régime, les hommes de Legname devront aussi affronter une atmosphère jamais connue jusque là.

Bien qu’en difficulté en attaque au Portel, Simon peut déstabiliser la défense paloise par son alternance de jeu

Les clés du match pour la JDA:

Emballer la rencontre dès les premières secondes: Face à une bête blessée qui n’aura rien à perdre, il faudra emballer la rencontre dès le début et casser très vite les espoirs béarnais.

Le secteur intérieur: Même si nous aurions préféré qu’il soit là (pour le joueur et pour le jeu), l’absence de De Jong ouvre tout un secteur intérieur, tant sur les phases défensives qu’offensives. Simons notamment devra ainsi alterner son jeu et tenter davantage dans la raquette. Attention, l’absence de De Jong fera aussi pencher le jeu palois vers l’extérieur où il compte quelques gâchettes.

Shannon Evans / Jérémy Leloup: A 3 points, il faudra surveiller Evans qui a réussi un très joli 4/8 à Chalon tout en martyrisant dans la raquette: 23 points au final et 6 passes décisives. Ce match marquera également le retour de l’enfant du club, Jérémy Leloup. Qui mieux que lui pour déceler les plans dijonnais?

Un départ avec Julien et Holston? Comme au Portel, la JDA devra faire face à une paire de meneurs d’1,80m et plus (Lesca/Ayayi). Afin de muscler la défense dès le début, le choix d’aligner David Holston et Axel Julien en 2 tout en switchant sur le poste 1 en phase défensive peut être intéressant.

L’éclosion de Galliou? Dans une rencontre à la portée des Dijonnais et après une semaine d’entrainement, ce peut-être l’occasion pour Charles Galliou de gratter des minutes, de se monter et de rassurer. Et s’il était la bonne surprise de la soirée?

Non, il ne faudra surtout pas jouer ce match à l’avance. Sans se préoccuper du contexte de la rencontre, sans penser aux faiblesses de l’adversaire, il faudra avancer sans se poser de questions et avec un maximum de sérieux. Dans un championnat toujours dense, c’est à cette condition qu’Axel Julien et les siens pourront s’adjuger un nouveau succès et continuer d’avancer avec sérénité.

Entre-deux à 20h au Palais et sur LNB.TV!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.