28 novembre 2020

Handball : le DMH à Saran pour s’installer sur le podium

© Hervé OBRECHT/NikoPhot

Choc de haut de tableau de ce début de championnat de Proligue de Handball ce soir du côté de Saran ou les “Septors” du Saran Loiret Handball actuels 3ème reçoivent le Dijon métropole Handball, pour sa part 4ème.

Certes il est encore trop tôt pour tirer de quelconques certitudes sur les forces en présence de ce championnat de Proligue de handball, on se contentera donc de dire qu’avec 2 victoires en 3 matchs et une progression rencontre après rencontre dans le jeu, le DMH réussit un début de saison intéressant et bien meilleur que l’an dernier. En ce sens le déplacement à Saran, une formation solide, qui s’est fait surprendre lors de la dernière journée par le promu angevin après deux victoires initiales plutôt convaincantes, est un test intéressant. En cas de victoire, les Dijonnais s’installeraient dans le trio de tête, un détail me direz-vous ? Oui enfin c’est toujours mieux pour la confiance et le moral que la queue de peloton.

Si Wassim Hela veut regarder le futur avec confiance, il est excellent dans le présent depuis le début de saison © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Marge de progression

Sur ces trois premiers opus depuis la reprise le DMH a montré de belles promesses avec une amélioration à chaque fois, mais surtout et c’est le plus intéressant il semble disposer avec ce groupe d’une marge de progression encore importante. On ne reviendra pas ici une nouvelle fois sur la préparation rocambolesque et on préférera souligner que les recrues trouvent petit à petit leur place dans le projet de jeu et apportent un plus indéniable dans les possibilités offertes à l’entraîneur Ulrich Chaduteaud. On a pu constater que Dijon pouvait s’appuyer sur des valeurs sures à commencer par sa paire de gardien qui a parfaitement entamé l’exercice, Wassim Helal et Maxime Diot présentant tous les deux des stats impressionnantes. Une recrue qui a tout de suite trouvé sa place et qui fait un bien fou, c’est évidemment Steeven Bois, qui si il y a encore quelque déchets (pertes de balle) notamment se révèle à la fois un bel organisateur de l’animation offensive bourguignonne et un finisseur intéressant de par sa capacité à trouver les espaces dans les défenses adverses. Marc Poletti fait pour sa part du Marc Poletti depuis le début de saison et reste un des emblèmes du club, Virgile Carrière semble être sur la dynamique qui était la sienne l’an dernier c’est à dire…… Bonne !

Marc Poletti réussit un bon début de saison, BAstin Khermouche à sa gauche trouve petit à petit ses marques © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Monter en puissance

le reste du groupe se met doucement au diapason, Pierrick Naudin a effectué son retour lors du dernier match, jan Sobol monte doucement en puissance, tout comme Abdoulah Mané ou Théo Laguillaumie. Il reste à devenir plus constant sur l’ensemble d’un match. En effet si l’on prend les deux derniers Dijon a par deux fois réussit de très belles choses en première période avant de laisser revenir l’adversaire sur du “beaucoup moins bien” notamment au retour des vestiaires. La capacité à se re concentrer pour les money time est à souligner mais si on pouvait s’éviter d’y avoir recours à chaque fois…. Progression, constance sont donc deux aspects sur lesquels on portera l’attention ce soir. Si le DMH, toujours privé de Vincent Maguy (main) seul absent du jour, confirme qu’il progresse à chaque sortie, il pourrait alors revenir du Loiret avec quelques certitudes avant d’enchaîner rapidement avec la réception de Cherbourg prévue ce samedi au palais des sports.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.