24 novembre 2020

Handball : DMH – Sélestat : remobilisation générale

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

A l’heure où le reconfinement annoncé et donc le spectre des huis clos entraînant à minima une suspension du championnat de Proligue fait planer le doute sur la suite, c’est bien un doute que le DMH aura à lever en recevant ce soir (18h30 au palais) le leader Sélestat. Les Dijonnais restent en effet sur des prestations décevantes surtout la dernière face à Cherbourg, indigne de leur statut et de leurs ambitions.

W Hellal : “on va montrer de belles choses face à Sélestat”

A l’heure de la conférence de presse d’avant match ce mercredi, Wassim Helal, le gardien dijonnais, joueur expérimenté et “grand frère” du groupe reconnaissait que la défaite face à Cherbourg était mérité “On a lâché, surtout en deuxième période, cela peut arriver, moi depuis que je suis à Dijon c’est la première fois que je nous vois lâcher ainsi, je vous promets qu’on va monter de belles choses face à Sélestat”. Le groupe s’est retrouvé pour discuter handball ensemble et remettre la machine en route. Le portier dijonnais reste convaincu de la valeur de son équipe et est certain que le visage proposé face aux Normands ne reflète pas son niveau.

Wassim Helal promet un beau visage du DMH ce soir © Hervé OBRECHT/NikoPhot

Un lien qui reste à créer

De son côté et sans chercher d’excuses, le coach Ulrich Chaduteaud qui à chaud avait parlé de leçon reçue dans tous les compartiments, rappelle quand même que Cherbourg ce n’est pas une équipe de minimes et que les 5 jours que les joueurs de la Manche venaient de passer ensemble (sorte de mini stage en Bourgogne Franche Comté avec des déplacements successifs rapprochés à Besançon puis Dijon) étaient peut être quelque chose qui manquait à son groupe. Cette fameuse cohésion, connivence de groupe que l’on créé souvent en préparation avec des stages où des activités spécifiques qui n’ont pour les raisons que l’on sait pas pu avoir lie cette année.

Ulrich Chaduteaud attend une révolte de son groupe © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La parole est à la défense

Ok pour ce point de diagnostic; pour ce qui est du remède, l’heure est donc à la remobilisation générale. “on a des qualités énormes qu’il nous reste à exprimer sur le terrain, face à Cherbourg ce n’était pas notre niveau, notre valeur” confie encore Wassim “il nous faut maintenant concrétiser, être plus rigoureux, plus disciplinés, plus engagés et compacts sur le terrain, surtout en défense et je ne suis pas inquiet par rapport à ce que l’on a discuté de la réaction à venir des joueurs, vous allez voir un autre visage du DMH”. Ulrich appuie les propos de son jouer en ce qui concerne la défense notamment “sur l’aspect défensif on doit voir ce jeudi bien plus d’envie de détermination que face à Cherbourg, on doit être bien plus au combat ! On est pas le genre d’équipe à pouvoir gagner 35-34 donc on a évidemment plus de chance en limitant l’adversaire à 25 buts, à partir de là c’est défense défense, une marque de fabrique maison. Sachant qu’en face de nous on va avoir une équipe en pleine bourre, en pleine confiance (5/5 victoires, 2ème attaque à 31 buts de moyenne, meilleur buteur avec Nicolas Minne à 42 buts !! ) avec des joueurs également individuellement en pleine confiance, à nous d’être vigilants et de leur montrer d’entrée que nous aussi on est là et qu’on va leur poser beaucoup de problèmes “

Le DMH doit muscler sa défense © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Y’a plus qu’à

Reste donc à passer des paroles aux actes. Le fait d’affronter le leader peut être une bonne source de motivation et favoriser cette opération “remobilisation”. Une formation alsacienne qui s’appuie sur une formation locale de grande qualité, qui compte dans ses rangs l’ex aDijonnais Antoine Gutfreund et qui a recruté deux jouers de Lidl Starligue à l’intersaison avec l’ex jeune et prometteur gardien istréen Mehdi Harbaoui et l’ailier droit, ex nîmois Steven Georges. Tout cela est extrêmement solide et sera donc un excellent révélateur pour mesurer si réaction et révolte, il y a bien au Dijon Métropole Handball.

Point absents : Pas de soucis pour Maxime Diot sorti après une douleur au genou face à Cherbourg, c’était un coup, il sera bien présent contrairement à Vincent Maguy touours absent après sa blessure à la main et à Bastien Khermouche, absent lui pour raison sanitaire. Pour le reste tout le monde est apte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.