28 novembre 2020

Football (D1 Arkema) : « Libérééées, Désirééées… »

La joie de Désiré Oparanozie et ses coéquipières après l'ouverture du score © Nicolas Goisque / NikoPhot

Passionnant feuilleton, cette D1 Arkema que nous suivons au travers d’une période sombre pour le sport. Auteures d’une belle prestation collective, la Section Féminine DFCO s’impose face au Montpellier HSC (1-0), troisième avant le début de la rencontre, grâce à une tête de Désiré Oparanozie.

_

La confirmation d’un début de saison réussi

Dans l’optique du début de saison très intéressant proposé par les coéquipières de la capitaine Ophélie Cuynet (sur le banc pour cette rencontre), les rouges accueillaient une équipe de Montpellier dans le top 3 du championnat, qui restait sur une lourde défaite à domicile face à l’Olympique Lyonnais. Ce qui présageait tout sauf un match facile pour les filles de Yannick Chandioux. Le coach dijonnais a composé avec les quelques absences sur blessure et la suspension de Léna Goetsch. On retrouve donc une composition non habituelle qui va pourtant rapidement trouver ses marques. Même si Montpellier va avoir globalement le pied sur le ballon, Dijon ne se laisse pas impressionner et permet un début de match plaisant avec des occasions de part et d’autre. Mylène Chavas, titularisée dans les cages, veille au grain sur quelques incursions dans la surface. Sur un ballon récupéré côté droit par Elise Bonet, cette dernière accélère et pose un centre dans le bon timing pour Désiré Oparanozie qui dépose le cuir au fond des filets et permet à Dijon de mener au score (36′, 1-0). Le score n’évoluera pas et c’est bien les rouges qui mènent la danse. En début de seconde période Montpellier va voir un but refusé pour une logique position de hors-jeu sur un coup-franc (59′, 1-0). Un cafouillage dans la surface aurait même pu profiter à Léa Khelifi ou Sh’nia Gordon pour doubler la mise et se mettre à l’abri, mais il n’en est rien (65′, 1-0). Dominées dans cette fin de rencontre, le navire dijonnais va être solidaire et ne pas rompre devant les assauts héraultais. Coup de sifflet final et magnifique performance du DFCO qui prouve qu’il a sa place ailleurs que dans le bas du classement de la D1 Arkema. Arrive une succession de trois matchs pour terminer les matchs allers : déplacement à Fleury, réception de Reims et déplacement au Paris FC. Et pourquoi pas 9 points de plus pour passer l’hiver au chaud ?

_

La réaction du coach, Yannick Chandioux :

_

Elisez la dijonnaise du match sur notre compte Twitter :

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.