14 avril 2021

Handball : DMH – Angers : ch”angers” de scénario !

En huit matchs disputés, le Dijon Métropole handball a déjà concédé 4 défaites, ce qui le place en 7ème position au classement, bien en dessous de ses ambitions et surtout en dehors des play-offs. Plus embêtant un bon nombre des points perdus ont quasiment été offerts sur un plateau aux adversaires.

Allo Docteur

Quand on se penche sur le cas DMH, le diagnostic est assez rapidement fait : capable du meilleur comme du pire, donne le bâton pour se faire battre, perd complètement ses moyens, s’affole et joue à l’envers en zone de turbulence. Symptômes malheureusement récurrents, que l’on a vus notamment lors du dernier match à Massy mais aussi à Saran. Dans les deux cas, Dijon fait un excellent début de match et prend 5 à 6 buts d’avance. Puis de manière inexplicable il perd complètement le fil en fin de première période, précipitant son jeu alors même qu’il convient de prendre son temps, se précipitant alors pour tenter de rattraper la “bêtise” précédente. Gros soucis, une fois le grain de sable dans la mécanique, il est installé et bien installé et Dijon n’arrive pas à s’en débarrasser avec deux écueils principaux : certains joueurs sont paralysés et ne prennent plus aucune initiative, ne présentant ainsi plus aucun danger pour l’adversaire qui peut concentrer sa défense ailleurs, d’autres tentent de sauver la patrie, le plus souvent au prix de précipitation, de mauvais choix ou de tirs en situation improbable, facilitant ainsi le travail de la défense et du gardien. Tout ceci permet aux adversaires de récupérer des ballons et de jouer en contre pour punir tranquillement les Bourguignons. Le constat est partagé et connu par les joueurs et le staff qui pour le moment ne trouvent pas le remède. Face à Angers ce soir on aimerait voir un Dijon sur le chemin de la guérison. Ce qui est sûr c’est que la quasi totalité des jokers est grillée si l’on veut tenir un objectif de haut de classement.

Plusieurs fois décisif depuis le début de saison, Maxime Diot n’a rien pu faire à Massy © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Angers en bas de classement oui mais…..

Un coup d’oeil sur le classement pourrait faire croire à un match facile ce soir pour les Dijonnais . Le promu angevin présente certes un bilan défavorable de 6 défaites, une victoire et un nul. Cependant les Angevins ont tout de même battu Saran et ne se sont inclinés que de 3 buts à Sélestat par exemple. Ils viennent de prendre leur 3ème point avec un nul face à Billère et ont évidemment suivi l’actu dijonnaise ce qui devraient leur permettre d’arriver dans la capitale des ducs avec quelques ambitions. Cette équipe propose en particulier une défense souvent étagée pleine d’agressivité sur le porteur du ballon, un système qui peut être déroutant mais qui n’est pas sans risque si l’adversaire s’adapte bien. De fait Angers est la pire défense sachant tout de même qu’il a encaissé 44 buts face au seul Pontault. C’est également un système de défense qui permet de récupérer et de monter rapidement les ballons, à Dijon donc d’être discipliné sur le repli défensif car “en face ça courre” dixit Ulrich Chaduteaud le coach dijonnais en conférence d’avant match. Attention aussi au gardien Maxime Rizzi un des bons portiers de cette Proligue, capable de briller….Et quand on sait que Dijon reste sur deux prestations durant lesquelles il a permis aux gardiens adverses de se mettre en évidence….. Bref sur le papier Dijon part favori, mais ce soir on veut oublier les papiers, les discours et on veut voir des actes forts !

Performant depuis quelques matchs, le gardien angevin Maxence Rizzi a réalisé 14 parades face à Billère © Angers SCO Handball

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.