3 mars 2021

Football | D1 Arkema : Le sourire au bout du suspense!

Avec un doublé, Sh'nia Gordon confirme sa bonne première partie de saison avec le DFCO © Nicolas Goisque / NikoPhot

Dans une rencontre très animée comptant pour la 13ème journée de D1 Arkema, la Section Féminine DFCO s’impose face à l’ASJ Soyaux (3-2) aux Poussots et récolte trois points importants pour s’éloigner de la zone rouge. Une belle opération face à un candidat direct au maintien.

_

Un premier but dans un moment clé de la rencontre

Frustrées d’avoir fait le déplacement jusqu’à Issy la semaine dernière et de n’avoir pu que fouler le terrain enneigé pour s’entraîner, les dijonnaises reprenaient ce week-end la phase retour du championnat avec la réception de Soyaux : une équipe qui s’était imposé face au DFCO lors de la première journée de championnat. Ce match, les coéquipières de la capitaine Ophélie Cuynet ne l’ont pas oublié. Le début de match est un peu tendu et les rouges ne parviennent pas à mettre la main sur la rencontre avec plusieurs occasions qui vont obliger Mylène Chavas à s’employer (21′, 0-0). Le match est alors assez équilibré et Dijon parvient à inquiéter également l’équipe adversaire sur quelques tentatives de frappes. Et se sont bien les locales, qui, portées par une Sh’nia Gordon opportuniste, parviennent à marquer juste avant la pause sur une frappe qui trompe la portière de Soyaux. (45′, 1-0). Ce but fait du bien, et c’est avec ce léger avantage que le DFCO se retrouve en position favorable en regagnant les vestiaires.

_

La puissance de Désiré Oparanozie aura fait du bien à l’attaque dijonnaise © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

Un passage par toutes les émotions avant la délivrance

Avec la même envie, dès le retour des vestiaires, Dijon tente de faire le break mais le premier tournant du match intervient quelques instants plus tard avec un penalty accordé aux visiteuses, transformé par Léger (61′, 1-1). Un but qui résonne comme un véritable coup sur la tête puisque cinq minutes plus tard c’est Stapelfeldt qui vient tromper Mylène Chavas (66′, 1-2). C’est la goutte qui fait déborder le vase et sans avoir le temps de tergiverser, c’est Sh’nia Gordon qui sonne la révolte et qui parvient à faire revenir au score immédiatement l’équipe (68′, 2-2). C’est une seconde période complètement folle qui se dessine. Les débats se rééquilibrent mais c’est Dijon qui va sortir son épingle du jeu avec Léa Khelifi, bien servie, qui trompe pour la troisième fois la vigilance de la portière de Soyaux (86′, 3-2). Quelle force de réaction et quelle superbe victoire obtenue par les filles du DFCO à l’issue d’une rencontre importante pour la suite du championnat.

_

Léa Khelifi vérifiant que le but libérateur est bien validé avant de célébrer ce dernier © Nicolas Goisque / NikoPhot

_

La réaction du coach, Yannick Chandioux

https://fb.watch/3dmT058Yy2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.