26 février 2021

Handball : de retour aux affaires, le DMH se déplace à Strasbourg

Le DMH reprend à Strasbourg © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le Dijon Métropole Handball retrouve ce soir le chemin des parquets de Proligue avec un déplacement chez le Strasbourg de Denis Lathoud. Sur une bonne dynamique au moment de la coupure pour trêve internationale en décembre, les Dijonnais tenteront de conforter leur place dans le top 5 avec les play-offs dans le viseur.

Une maîtrise toujours à trouver

Au soir de la 13ème journée, le 18 décembre dernier, le Dijon Métropole Handball enchaînait une troisième victoire de rang et récupérait la 5ème place du classement de Proligue. Durant la trêve, les Dijonnais auront disputé ces derniers temps 3 matchs de préparation (2 victoires face à Valence et à Nancy et une défaite plus récemment face à Sélestat). Du travail et des rencontres qui n’ont pas apportés toutes les réponses que le coach dijonnais Ulrich Chaduteaud espérait. Au soir de la défaite face à Sélestat, le technicien bourguignon notait ainsi ” On sent que l’on ne maîtrise pas les choses, s’il y a un arrêt du gardien de but adverse, on est en difficulté. Cette maîtrise nous manque , on rate trop de choses“. Il ajoutait dans la foulée “j’ai besoin de 16 joueurs performants, la saison est encore longue ( ndlr : 15 matchs de saison régulière encore à jouer + les éventuels play-offs, objectif avoué du club, soit pas loin d’une 20 aine de matchs dans le meilleur des cas), il va me falloir tout le monde et pour le moment tout le monde n’est pas à la hauteur pour que je puisse faire des remplacements et des rotations tout le temps“. On espère que la dernière semaine de travail avant ce match en Alsace aura apporté de nouvelles solutions. Le constat est quand même à la fois embêtant et récurrent depuis le début de saison. Si on pouvait légitimement être indulgent en septembre eu égard aux conditions de préparation, il serait aujourd’hui grandement temps que l’ensemble de l’effectif réponde aux attentes placées en lui.

Ulrich Chaduteaud souhaite que la totalité de son effectif soit à la hauteur des enjeux et maîtrise mieux son sujet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Favori, oui mais…

On l’a dit cependant, Dijon est aujourd’hui dans les clous par rapport à son objectif final de play-offs, mais le matelas n’est pas bien épais. Sélestat 7ème (la place à ne pas avoir en fin de saison) n’est qu’à deux points. Dijon serait donc bien inspiré de ne pas laisser de points en route comme cela a pu être le cas en début de championnat. La reprise offre l’occasion de viser un 4ème succès de rang avec un déplacement chez la lanterne rouge. Mais attention, il ne faut surtout pas prendre ce match à la légère. A l’aller, Dijon avait dû attendre les toutes dernières minutes pour s’imposer face à des Strasbourgeois accrocheurs. On ne doute pas de la motivation de Denis Lathoud à vouloir mettre en difficulté son ancien club. Les Alsaciens ont un besoin crucial de points, et n’étant pas irrémédiablement décrochés, nul doute qu’ils vendront chèrement leur peau à chaque rencontre. l’effectif alsacien est composé de joueurs expérimentés (6 ont passé la trentaine). A surveiller, l’arrière gauche Joffrey Bonnemberger, principal artilleur , mais aussi Yvan Gérard toujours virevoltant ailier gauche à 32 ans , le jeu est mené par un autre trentenaire, le tchèque Ondrej Mika rompu aux joutes physiques tout comme le solide pivot croate Léon Vucko (1m92, 115 kg), ce qui promet de belles joutes avec Marc Poletti ou Bastien Khermouche. Dijon est en principe favori de cette rencontre. Reste à passer du principe à la réalité !

Denis Lathoud et ses joueurs vont jouer leur maintien lors de cette deuxième partie de championnat © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.