8 décembre 2021

Athlétisme : le DUC fait vivre la discipline pour de nombreux enfants

L’athlétisme n’est pas mort ! le mercredi après midi de 15h30 à 17h30, près de 200 jeunes de 6 à 12 ans de l’ école d’athlétisme du Dijon Université Club s’amusent à l’athlétisme avec les entraîneurs bénévoles et les étudiants du STAPS.


Yanis Ammour, Alexis Miellet, Fabien Palcau ou encore Madeline Chabeuf, des athlètes “phare” du club participent à l’encadrement ou s’entraînent en même temps. “On est encore un des rares clubs français avec une vie de club. Le réveil sera peut-être moins dur quand les compétitions reprendront. En tout cas on continue à jouer notre rôle social dans l’ombre et les difficultés du moment“. se réjouis Yves Gatti directeur sportif du club dijonnais

de nombreux jeunes se retrouvent au stade les mercredis après-midi © DUC

Une forte demande

Encadrant des jeunes au DUC et athlète historique du club, Emmanuel David nous précise : “Du fait des nouvelles décisions sanitaires pour le sport, nous sommes contraints de proposer les séances d’athlétisme en extérieur (installations universitaires et Stade Colette Besson) depuis quelques semaines maintenant. Toutefois, nous observons une forte demande (de la part des parents mais aussi des enfants) à pratiquer même lorsque les conditions météorologiques ne sont pas favorables. Nos effectifs sont très légèrement en baisse mais restent assez  importants (266 enfants de moins de 15 ans). Les créneaux de l’école d’athlétisme ne sont pas impactés par le couvre-feu ce qui est une bonne chose. Au niveau des plus jeunes, la seule activité en suspens est le cours de Baby Athlé (enfant de moyenne et grande section de maternelle) car la FFA nous impose une pratique en intérieur. Nous envoyons des situations ludiques par mail à réaliser à domicile ce qui peut permettre également un moment privilégié de pratique entre parents et enfants. Globalement, le DUC Athlétisme  s’adapte à la situation et reste mobilisé grâce a ses éducateurs, ses bénévoles, les stagiaires STAPS, pour proposer un maximum de temps de pratique à nos jeunes comme nous nous l’avons fait en proposant des sessions pendant la première séance des vacances de Février. Nous sommes conscients que beaucoup d’activités sportives sont l’arrêt complet ce qui n’est pas notre cas. Nous avons même reçu des demandes pour accueillir des jeunes en cours d’année. Il y a encore de l’activité athlétique sur le campus, qu’on se le dise

Emmanuel David anime de nombreuses activités © DUC
l’annexe du stade principal est aussi mis à contribution © DUC
Pluie ou froid n’arrêtent pas les ardeurs © DUC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.