3 mars 2021

Rugby : Le Stade Dijonnais à Cognac St Jean d’Angély pour retrouver l’ivresse de la victoire ?

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Décevant lors de ses dernières sorties, le Stade Dijonnais a vécu un mois de janvier compliqué et se retrouve dans les profondeurs du classement du championnat de nationale tout en étant l’équipe ayant joué le plus de matchs. Les Stadistes ont eu 15 jours pour se refaire une santé et se remettre les idées en place.Suffisant pour bousculer l’union Cognac St Jean d’Angely ?

Staff et joueurs dijonnais espéraient évidemment mieux de ce mois de janvier finalement bouclé sur un bilan d’une victoire pour trois défaites. Au delà du résultat brut c’est surtout le contenu qui a posé question. On a relevé trop d’indiscipline, un manque de justesse et un déficit dans les phases de conquête. Visiblement fâché au terme de la dernière prestation face à Dax, le staff dijonnais a semble-t’-il quelque peu haussé la voix . les hommes se sont une nouvelle fois parlé puis ont retroussé les manches pour se remettre au boulot notamment sur l’intensité et le combat, le coach Benjamin Noirot ayant insisté sur la rigueur. Si rien n’est perdu, il reste une dizaine de matchs à disputer, il est quand même temps pour le Stade de retrouver une dynamique positive et de prendre des points.

Benjamin Nehme et les Dijonnais devront répondre dans le combat prévient Bzenjamin Noirot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Pour le troisième ligne Otilo Kafotamaki, les joueurs ont répondu présents lors des entraînement aux attentes du coach. “L’important pour nous était de revenir à la base et de s’envoyer sur un terrain de rugby“. Benjamin Noirot veut vraiment voir des combattants et c’est sur cette base qu’il a composé son groupe. joueurs comme staff en sont persuadés, le groupe dijonnais a le niveau pour bien figurer dans cette nationale, à partir de là on revient sur les questions du mental , de la confiance et cela on sait bien qu’il suffit de pas grand chose pour provoquer le déclic. Otilo insiste donc sur l’importance de se parler et de s’encourager.

Otilo Kafotamaki en est persuadé, le Stade a tous les outils pour bien figurer en nationale © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Sur l’adversaire du jour Cognac StJean d’Angely, qui rappelons le était venu s’imposer à l’aller à Bourillot (12-15 en octobre lors du dernier match de l’ère Gourdon), Benjamin Noirot parle d’une équipe plus dense, plus sure sur la mêlée ou les mauls (comme elle l’avait démontré en dominant devant à l’aller) et avec moins de mouvements que Dijon. Il s’attend ainsi à un combat de profil de jeu. Répétons le une dernière fois le stade attend surtout des réponse de l’ensemble de ses joueurs en terme d’agressivité et souhaite retrouver tous les ingrédients nécessaires pour pouvoir sortir la tête haute du terrain avec bien sur si possible les points qui vont avec.

à l’aller les avants dijonnais avaient été bousculés par leurs homologues © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le groupe

Pour ce match, c’est Khaya Majola qui sera le capitaine, en l’absence d’Hugo Alarcon, blessé. Le troisième ligne sera déplacé à l’aile , Otilo Kafotamaki retrouvant une place de troisième ligne centre où il a sans doute plus de repères, le guerrier Kevin Amiot complétant la troisième ligne. Benjamin Noirot a choisi donc un groupe qu’il veut avant tout combatif dont on vous laisse découvrir la composition complète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.