22 avril 2021

Handball : faire fructifier Sélestat lors du derby contre Besançon : la mission du DMH !

Les Dijonnais sont toujours à la recherche de confinace et de continuité dans la performance © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Quelques jour après sa victoire 22-29, à Sélestat, lors d’une rencontre maîtrisée sur le plan défensif, un peu moins offensivement, et dans la gestion des temps faibles, le DMH reçoit Besançon avec la possibilité d’enchaîner, de gagner en confiance et de prendre ses distances avec son poursuivant Massy qui effectue un court mais difficile déplacement chez le co leader Pontault Combault.

Plusieurs enjeux

Sur ce dernier tiers de saison, la mission du DMH est multiple. Au premier plan conserver sa place dans les 6 premiers de la saison régulière pour assurer son ticket en play-offs. Avec 5 points de retard sur les 4 premiers (tous ex aequo à 26 points), Dijon aura du mal à aller chercher mieux que la 5ème place qu’il occupe actuellement, son objectif est donc de décrocher Massy et Nice, ses poursuivants immédiats. La victoire en Alsace a permis de reléguer les Azuréens à 3 pts. Un succès face à Besançon, combiné à une éventuelle défaite massicoise à Pontault, permettrait d’en faire de même avec Massy. Autre objectif dijonnais, réaliser enfin une vraie série de 3-4 victoires, indispensable à la fameuse confiance. Si les Dijonnais parviennent à se donner un peu d’air au classement, on espère qu’ils allient à celà une meilleure maîtrise de leurs matchs. ” On a besoin de confiance pour véritablement se lâcher enfin” martelait Ulrich Chaduteaud le coach dijonnais mardi soir “cela ne peut passer que par l’enchaînement des victoires“.

Performante à Sélestat, la défense sera encore une fois l’un des clefs de la performance dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Opportunité à saisir

Le calendrier qui se présente en cette fin mars début avril pour le DMH offre une opportunités avec 5 rencontres face à Besançon, Sarrebourg, Billière deux fois et Angers qui sur le papier semblent à la portée des coéquipiers de Pierrick Naudin. A ce moment de la saison, il serait de très bon ton de saisir l’opportunité. Même si l’on est bien conscient que tous les matchs sont compliqués dans cette Proligue et que les hommes du président Desserey n’ont pour le moment pas prouvé qu’ils pouvaient assumer tranquillement un statut de “favori”. Eh bien c’est le moment.

Changer de scénario

Au menu donc, comme hors d’oeuvre, le derby face à Besançon, un match toujours un peu particulier, mais osons le dire pour lequel Dijon est logiquement favori. On se souvient qu’à l’aller (match récent puisqu’il avait été reporté pour raison sanitaire et dâte donc du tout début du mois), la rencontre avait été folle avec un début catastrophique des Dijonnais et un final à suspense, pour finalement un succès bourguignon sur le plus petit des écarts. Méfiance donc, il faudra notamment une entame bien plus convaincante. On croit fermement que Poletti et cie ont les moyens de changer le scénario, dominer leurs voisins et de bien maîtriser cette confrontation. On espère évidemment avoir eu raison qu’en retentira le coup de sifflet final ce soir à Jean-Michel Geoffroy

La rencontre aller avait été à rebondissements © SDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.