23 avril 2021

Handball : le DMH doit assumer son statut à Sarrebourg

Le groupe dijonnais nous doit une revanche après sa piètre prestation dans le derby © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Très décevant, la semaine dernière lors du derby face à Besançon, le Dijon Métropole Handball se déplace ce vendredi soir en Moselle, chez la lanterne rouge Sarrebourg. Il y arrive avec une étiquette de grand favori qu’on espère bien lui voir assumer.

Tandis que leurs adversaires directs, dans la course aux play-offs s’affrontent ce soir avec notamment un Massy Cherbourg ou un Nice Sélestat, les Dijonnais ont l’occasion de renforcer leur cinquième place au classement de cette Proligue avant une double confrontation face aux Pyrénéens de Billère.

Avec 15 défaites au compteur pour 3 victoires et 1 nul, le promu sarrebourgeois est clairement en difficulté pour son premier exercice à ce niveau. Les Mosellans restent sur 7 défaites et un nul depuis la reprise de février, et ils ne semblent franchement pas disposer des armes pour inquiéter Dijon. Bien sûr, il ne faut négliger personne et les joutes de Proligue sont toutes compliquées mais de là à psychoter….


Le capitaine dijonnais Pierrick Naudin lors du match aller © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On guettera donc une fois de plus la manière côté bourguignon. Le collectif est toujours privé de Jan Sobol et Abdoulah Mané blessé. Après une prestation à laquelle ils n’avaient guère goûté la semaine dernière, Ulrich Chaduteaud et son staff ont mis l’accent cette semaine sur l’envie, la détermination, l’application, la discipline et la défense….. Un programme qui, s’il est bien appliqué, devrait assurer une soirée plus tranquille que la semaine dernière.

On attend de Virgile carrière, qui rejoindra Ivry l’an prochain, et de ses coéquipiers qu’ils se montrent les patrons de cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.