7 mai 2021

Handball : c’est tout bon à Toulon pour la JDA

Ici en défense sur Marie-Paule Gnabouyou, Ilona Di Rocco s'affirme de plus en plus au poste de demi-centre © GioFabPhotos

Aux bons souvenirs de la précédente rencontre sur le terrain de Toulon Saint-Cyr Var Handball, les joueuses de la JDA Dijon Handball ont réédité une superbe performance en s’imposant à nouveau (23-25) dans un match accroché où elles auront su gérer le money-time pour se donner de l’air au classement. (Merci à GioFabPhotos pour les clichés de cette rencontre)

La première période donne le ton

Après une contreperformance contre Saint-Amand à domicile lors de la journée précédente, les filles de Christophe Mazel espéraient prendre à nouveau le meilleur sur une équipe de Toulon imprévisible qui leur avait bien réussi lors de la 3ème journée des play-downs. Toujours privées de Saskia Weisheitel et de Carmen Campos, c’est Ilona Stemmer et Justine Decugis qui ont fait le déplacement pour compléter le groupe. Pour Ilona Di Rocco, c’était son premier match depuis l’annonce de la prolongation de son contrat jusqu’en 2023. Il fallait donc fêter cela et quoi de mieux qu’une bonne entame de match? On peut le qualifier de la sorte, même si après un bon quart d’heure l’égalité est toujours présente (18′, 5-5). Toulon prend de nouveau l’option d’attaquer à 7, ce qui lui avait bien réussi lors de la précédente opposition. les filles ne lâchent rien et les défenses prennent le dessus sur des attaques un peu stériles avec beaucoup de déchets au tir. Les pertes de balles se multiplient également des deux côtés. On se retrouve au même point après une demi-heure de jeu (29′, 10-10) mais un dernier jet de 7m de Céline Siversten encore en grande forme (7/9 ce soir-là) va permettre à Dijon de faire la course en tête à la pause (30′, 10-11). Tout reste à faire en seconde période.

Claire Vautier a pesé sur la rencontre par son efficacité et sa clairvoyance © GioFabPhotos

Une histoire d’arrière

Et même si la norvégienne aura encore été importante dans la construction du jeu, on peut également associer son binôme de l’autre côté du terrain, Claire Vautier (7/12) qui avec son accélération de bras très précieuse aura trompé la vigilance de la portière toulonnaise à plusieurs reprises. A la baguette au centre, Ilona Di Rocco à 100% (4/4) gagne match après match en expérience et progresse sans cesse. C’est d’ailleurs sur l’une de ses passes que Claire Vautier va trouver rapidement le chemin des filets à la reprise pour lancer l’assaut (31′, 10-12). On notera également que Joanna Lathoud aura participé à la majeure partie de la rencontre en distillant son expérience sur des phases de jeu importantes même si elle est sanctionnée de deux minutes en milieu de période (42′, 16-15). Mais Toulon n’en profite pas et n’arrive pas à creuser l’écart avec Dijon (50′, 19-20). Les locales vont même être à leur tour sanctionnées avec 2mn pour Gnabouyou ce qui permet à Claire Vautier et Elise Delorme de donner un bel avantage à leurs couleurs (53′, 19-22). Les Toulonnaises s’accrochent et reviennent à un petit but à trente secondes du terme (59′, 23-24). Mais Dijon ne se fait pas surprendre et va sceller le score avec un dernier but d’Elise Delorme qui aura marqué à des instants clés de la rencontre (60′, 23-25). Superbe performance de la JDA Dijon qui se donne beaucoup d’air avant la trêve internationale et la #J9 où c’est sur le parquet de Fleury qu’elles se déplaceront dans l’optique d’un nouveau gros coup.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.