19 octobre 2021

Handball : Une belle victoire pour un beau maintien pour la JDA qui domine Mérignac

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Ce vendredi soir, au Palais des Sports de Dijon, la  avait l’occasion de valider son maintien en recevant la lanterne rouge du championnat. Même si elles avaient déjà remporté les deux premières confrontations face à ces mêmes adversaires en play-downs, rien n’était écrit d’avance. Avec un match maîtrisé, les filles sont parvenues à remporter cette rencontre (32-24) et se donner la possibilité de disputer une fin de saison un peu moins stressante. Elles joueront bien en lors de la saison 2021/2022.

La JDA n’avait pas le temps d’attendre

Il ne fallait pas être en retard devant votre écran pour suivre sur le Facebook Live du club, la retransmission en direct de la rencontre. Après une présentation des équipes au cours de laquelle, nous avons eu le plaisir de revoir Manon Gravelle de retour après une absence de plusieurs mois, suite à une grave blessure, les locales n’ont pas perdu beaucoup de temps pour se mettre en jambes. En cinq minutes, Carmen Campos, Joanna Lathoud et Claire Vautier permettent déjà de creuser l’écart (5′, 3-0). Cette dernière nous crédite d’un très beau début de match avec déjà deux récupérations de balles, Mérignac ne trouvant pas la solution en attaque et se heurtant à une bonne défense dijonnaise. On note également une belle agressivité en défense qui nous promet déjà une rencontre animée sur le plan physique : Joanna Lathoud et Ilona Di Rocco sont rapidement averties par les arbitres. Mais Mérignac ne compte pas abdiquer si vite et revient dans la partie grâce à un doublé de Dazet et un triplé en deux minutes de Van Olphen (20′, 9-7), profitant d’une suspension de deux minutes infligée à Ilona Di Rocco. La gardienne Falcon réalise déjà plusieurs arrêts qui sont déterminants. Mais Puleri sera également sanctionnée d’un deux minutes et Carmen Campos va transformer en deux temps le jet de 7m accordé. Le combat physique est de plus en plus présent : Ilona Di Rocco est secouée à plusieurs reprises mais reste solide. C’est la dernière fois que Mérignac s’approchera de deux unités dans la partie grâce à un nouveau but de Van Olphen, elle qui terminera à 5/9 et meilleure buteuse de son équipe (26′, 11-9). La fin de période est 100% JDA et elle termine comme elle avait commencé avec un 3-0 offert par notre pivot allemande Saskia Weisheitel et les inévitables Céline Siversten et Carmen Campos impressionnantes sur cette première période (71% à 5/7 donc deux jets de 7m réussis). Les statistiques sont déjà bien à l’avantage des locales avec 63% d’efficacité au tir, moins de pénalités et cinq buts d’avance grâce à une forte entame et un nouveau coup d’accélérateur avant de rejoindre les vestiaires.

Bien qu’ayany reçu un carton rouge, CARMEN campos a été une nouvelle fois élue joueuse du match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dijon persiste et signe; Carmen voit rouge

A la reprise du jeu, c’est Marie Lachat qui se retrouve dans les cages, elle qui a disputé quelques instants de la fin du premier acte en remplaçant Christina Elm qui affichera ce soir un petit ratio de 20% d’arrêts (2/10). Du côté de Mérignac, c’est une autre bonne connaissance de Dijon qui se présente : Léna Le Borgne, qui a quitté le club au dernier mercato. Première buteuse de la rencontre, Claire Vautier aime décidément beaucoup les sorties de vestiaires et s’illustre à nouveau la première après deux minutes de jeu dans le second acte. Elle terminera d’ailleurs co-meilleure buteuse de la rencontre à 58% et 7/12. Les première minutes s’équilibrent mais Dijon reste propre en défense et Ilona Di Rocco par deux fois intercepte des ballons précieux, elle qui terminera à 100% d’efficacité (4/4) dans un match abouti. Une nouvelle accélération sera fatale aux Girondines avec un 5-1 concédé en cinq minutes seulement (41′, 22-14). Carmen Campos y va aussi de son interception et empêche Mérignac d’obtenir le moindre espoir de retour salvateur dans ce second acte. Elise Delorme voit ensuite sa tentative repoussée par Le Borgne. Mais certains signes ne trompent pas car Ilona Di Rocco, malgré un tir contré par la défense, va réussir à tromper la gardienne grâce à une trajectoire folle : le facteur chance, lui aussi, a décidé d’être du côté de Dijon ce soir. Mais Mérignac garde la tête haute et profite d’une petite série de 3-1 pour revenir au score (48′, 25-19). Puis, sur un jet de 7m anodin, Carmen Campos va trop centrer sa tentative et la gardienne reçoit la balle entre l’épaule et sa joue ce qui va la sonner quelques instants. Les arbitres arrêtent le chronomètre et mettent la main à la poche : c’est un carton rouge pour Carmen. C’est un peu sévère car la gardienne s’est affaissée et s’est retrouvée sur la trajectoire du ballon mais le règlement a été appliqué. Ce fait de jeu ne va pourtant pas perturber plus que cela Dijon (53′, 28-23). Dijon va ensuite très bien terminer cette partie avec un 4-1 qui ne laissera plus la place au doute. Marie Lachat soigne ses statistiques en fin de période avec notamment… un arrêt avec une balle qui lui touche la tête, mais les sifflets des deux arbitres resteront sans air insufflé. Elle confirmera sa forme avec un nouvel arrêt sur un dernier jet de 7m, c’est “the cherry on the cake” pour Dijon, elle qui terminera à 27% pour 6/22.Les arbitres sifflent bien cette fois la fin de la rencontre et le banc dijonnais explose (notre photo) pour venir fêter le maintien acquis grâce à cette belle performance. Un parquet de handball qui servira ensuite de scène d’expression et de théâtre d’improvisation avec des cris, des sourires, des danses et de la folie en tout genre. Elles font du bien ces images, dans un contexte particulier. Malgré l’absence du public les filles de Christophe Mazel ont réussi leur saison et ne comptent pas s’arrêter-là. Occupant provisoirement la première place de ces play-downs, l’objectif sera bien entendu à présent de la garder et cela passe dès à présent par une belle performance du côté de Saint-Amand ce mercredi, qui avait fait beaucoup de mal à domicile aux Dijonnaises.

Nos vidéos

La réaction de Christophe Mazel

La réaction de Carmen Campos

La réaction de Laura Lasm

La joie des Dijonnaises

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.