13 juin 2021

Basket : retour sur Le Mans JDA et présentation de JDA Orléans

Chase Simon est en train de devenir un joueur cadre de l'effectif dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA basket poursuit son rythme éffréné en enchainant les rencontre de Jeep élite. Auteur cette semaine d’une performance majuscule face à Monaco mercredi, elle a confirmé en allant s’imposer au Mans, dans la difficulté ce samedi. Prochaine étape dès lundi avec la réception d’Orléans

Le Mans- JDA : Chase me if you can!

Dans une rencontre dont on avait largement souligné le piège, la JDA s’en est finalement très bien sortie après une remontée comme on les aime. Sur le parquet du Mans tout avait pourtant l’air du match contre Pau : une défense perméable, une grosse réussite de l’adversaire notamment à 3 points et beaucoup de difficulté à créer du jeu sur les phase offensives.

Mais, les hommes de Legname ont voulu éviter la même finalité : menés de 18 points au cœur de la première mi-temps, ils ont déjà eu le mérite de se rapprocher: Sur une très belle action collective et une merveille de passe de Julien pour un non moins joli « floater » de Vanwijn, ils revenaient dans la zone des 10 points de retard (46–33). Si les 46 points encaissés faisaient clairement tâche, nous attendions que l’embellie entrevue à la fin de la première mi-temps se poursuive dès le troisième quart-temps. Et nous n’allons pas être déçus ! Beaucoup plus concentrée, agressive et surtout adroite en attaque, la JDA emmenée par un Chassang dans les bons coups et qui aura eu le mérite de continuer à défendre proprement et produire du jeu malgré ses trois fautes dès la première mi-temps et un chase Simon de nouveau de gala, va entamer un travail de sape et de reconstruction pierre après pierre qui la ramène quasiment à hauteur de son adversaire au milieu du troisième quart. À la fin du troisième acte, les Dijonnais avaient infligé un 26-15 au Mans et revenaient à une possession (61–59). Le retard était fait et un nouveau match pouvait démarrer !

Mais le MSB qui a fait preuve d’un beau jeu et d’une belle envie tout au long de la rencontre ne veut pas lâcher aussi facilement et va se retrouver de nouveau devant: 69-60. Au-delà de la remontée de la première mi-temps, c’est peut-être cet handicap qui va être surmonté par les hommes de Legname qui est finalement le plus beau. Car après avoir fait autant d’efforts pour revenir dans le match, Julien et les siens qui devaient en plus faire sans David Holston, auraient pu de nouveau craquer et laisser échapper le match. Après un temps mort bienvenu du coach dijonnais, sur un 3 points c’est Simon qui va tout de suite remettre la Jeanne dans le coup. Puis, malgré les efforts du Mans et les très belles actions du jeune Baptiste, la JDA va grignoter son retard point après point. Très bon défensivement, trois actions offensives successives résumeront bien la rencontre des Dijonnais: un énorme 3points du capitaine 2m derrière l’arc, pour ramener les siens à cinq longueurs et qui symbolisera l’audace de cette équipe. Le 2 points de Charles Galliou, qui a apporté défensivement et qui n’a pas tremblé sur un panier qui sera décisif et enfin le ballon arraché au sol par un Chassang omniprésent et qui terminera dans les mains de Chase Simon toujours aussi chaud pour planter un 3 points quasiment décisif. De l’audace, du combat, de la justesse et l’implication de tous.

En quelques minutes la JDA fera définitivement basculer la rencontre et repartira avec une 20ème victoire. Cette rencontre aura une nouvelle fois mis en avant les qualités de cette équipe qui a décidément des allures de leader. Menée, bousculée, elle a trouvé les ressources et n’a jamais semblé paniquer pour aller chercher un succès de façon assez glacial et qui pourrait presque paraître injuste pour Le Mans. La marque des grandes équipes symbolisée par un Chase Simon auteur de 27points et quasiment 90 % de réussite dont un exceptionnel 4/4 à trois points. La performance du capitaine Axel Julien qui a dû s’enfiler pas moins de 36 minutes de jeu du fait de l’absence de David Holston est elle aussi à souligner. Le capitaine, s’il n’a pas tout réussi, était partout et s’est montré très intelligent prenant sa chance de loin ou en allant provoquer dans la raquette quand il le fallait. Si Vanwijn a été très intéressant, Il faut noter que les Dijonnais ne se sont pas imposé dans la raquette comme nous aurions pu l’espérer. Ils terminent avec moins de 44% à 2points, ce qui est relativement faible. Loum et Alingué n’ayant pas apporté offensivement. Mais peu importe, l’adresse exceptionnelle de 56% à 3points et la bonne attitude défensive ont fait le reste.

Surtout, sur cette rencontre, nous avons encore constaté que ce groupe pouvait toujours s’appuyer sur plusieurs joueurs qui peuvent pallier les méformes d’autres et aller chercher les succès. Chacun peut compter sur l’autre. C’est bien cela une équipe. Il faut enfin noter que la performance de Chase Simon qui au-delà du scoring est intéressante à un autre titre : comme pouvait l’être Rasheed Sulaimon l’an-passé, Simon est en train de s’affirmer comme un leader de cette équipe, le joueur sur lequel ses coéquipiers savent qu’ils peuvent compter pour se sortir de situations compliquées au même titre qu’Holston où Julien. Déterminant tout au long de la rencontre il a surtout montré un encore caractère et sang-froid, prenant feu dans un quatrième quart-temps, où il a inscrit 15 de ses 27 points! Une excellente nouvelle pour ce groupe et la suite de la saison qui s’annonce très dense.

Charles Galliou a une fois de plus apporté sa pierre à l’édifice © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Orléans ou la revanche attendue

S’agissant des futures échéances, elles vont venir très rapidement puisque dès ce lundi soir la JDA retrouvera de nouveau le championnat dans son Palais où elle tentera de poursuivre son invincibilité qui date de novembre 2019 et de prendre sa revanche sur l’une des rares équipes qui l’a battue cette saison à savoir Orléans.

Une équipe orléanaise qui malgré les blessures de deux de ses leaders s’est entre-temps renforcée. Ainsi, si elle a concédé pas moins de quatre revers de suite après sa victoire contre Dijon elle reste sur une série de cinq succès d’affilée dont les deux derniers particulièrement marquants : face à l’un des poids-lourds du championnat, Boulogne et sur le parquet du CSP Limoges pourtant renforcé de plusieurs joueurs référencés. Alors oui, si la JDA veut prendre sa revanche elle devra maintenir le rythme et encore sortir un très gros match face à un adversaire 8ème et qui entendra rester dans la wagon des Plays-off.

Pour y arriver la JDA devra en particulier limiter l’impact de Lee. Si David Holston devait être absent, le très bon meneur orléanais pourrait en plus profiter du mismatch lui qui sans cela tourne déjà à plus de 15 points, 7 passes décisives et plus de 18 d’évaluation de moyenne. Un meneur qu’il faudra surveiller et empêcher de servir l’intérieur Luke Fischer: le géant 4/5 de 2,11 m peut faire mal à la raquette dijonnaise. À Loum et sa hauteur notamment de faire le job. Il faudra par ailleurs mettre sous contrôle l’explosif et puissant poste 4 Chima Moneke. Couper ainsi l’axe 1-4/5 sera la clé principale de la rencontre.

Pour faire la différence un apport offensif d’Alingué et Loum qui restent sur un match à zéro points sera attendu. Si leur apport défensif ne souffre d’aucune contestation Vanwijn et Chassang ont besoin d’être mieux suppléés sur les phases offensives. Enfin, si Johnson a plutôt répondu aux attentes lors de la rencontre face au Mans (6 points et 8 d’évaluation), confirmation sera attendue contre l’OLB.

Pas le temps de souffler pour la JDA alors même que l’on sait que l’aspect physique va forcément compter. À elle de trouver les capacités d’enchaîner car elle a ce lundi soir une formidable occasion de venir bonifier deux magnifiques succès et de continuer à truster le haut voir le très haut du tableau. Car si beaucoup d’équipes tiennent un très bon rythme à l’image de l’ASVEL qui revient très fort, la JDA n’est pas en reste et entrevoit même la première place du classement. À quelques journées de la fin, son rythme reste impressionnant: elle aperçoit un peu plus la ligne d’arrivée et doit forcément commencer à faire encore plus douter ses poursuivants. Par ailleurs, le match contre l’OLB, sera l’occasion d’accrocher une nouvelle victoire avant de retrouver jeudi soir prochain une partie de son public pour la réception de Limoges. De quoi se donner encore un peu plus de motivation, s’il en fallait encore.

Entre deux ce lundi 17 mai à 20h au Palais et sur l’application LNB. TV

Le capitaine Axel Julien mènera-t-il ses troupes vers un 21ème succès cette saison © Nicolas GOISQUE ARCHIVES
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.