13 juin 2021

Basket : Victorieuse lundi d’Orléans, la jda enchaîne ce jeudi avec la réception de Limoges

Après le nouveau succès contre Orléans Loiret Basket, la JDA Dijon Basket voudra poursuivre sa série contre le Limoges CSP et fêter les retrouvailles avec une partie de son public

Une victoire contre Orléans bien plus positive qu’il n’y parait

Et si la «petite» victoire de 3 points face à l’OLB lundi soir (74-71), était en réalité un gros succès. Oui, les Dijonnais se sont faits peur. Rejoints puis dépassés dans les 2 dernières minutes ils n’ont clairement pas tout maitrisé: dominés à l’intérieur (Moins de 58% de réussite contre plus de 59% à l’OLB), trop obnubilés sur les shoots longue distance (pas moins de 35 tentatives, un record cette saison!) et trop maladroits au lancers francs (moins de 65% de réussite). Mais face à un adversaire de très bon niveau qui bénéficiait de bien plus de jours de repos, il faut aussi et surtout y voir de nombreux points positifs: alors que la JDA aurait pu s’effondrer à 45’ de la fin, elle a su encore trouver les ressources et la lucidité pour s’imposer avec notamment une excellente gestion des dernières possessions orléanaises. Alors qu’elle aurait pu finir avec un sacré mal de tête en cas de défaite, cette JDA est ressortie renforcée mentalement.

Au-delà de la victoire, cette rencontre a été marquée par une très belle débauche d’énergie, laissant l’une des toutes meilleures attaques du championnat à seulement 71 points. Une activité très largement visible aux rebonds. Avec 37 rebonds pris (30 pour l’OLB), la JDA termine avec sa 2ème meilleure perf de la saison (record de 42 lors de la 31ème journée contre Nanterre déjà au Palais). Surtout, elle a capté pas moins de 16 rebonds offensifs, un record cette saison! 16 rebonds offensifs (contre 9 à l’OLB) qui vont «donner» la victoire aux hommes de Legname. Alors qu’ils auront eu des taux de réussite aux shoots inférieurs à ceux d’Orléans (y compris sur les lancers francs), les rebonds offensifs (plus la défense), leur ont permis de prendre 8 tirs de plus que leur adversaire. Cette «surperformance» aux rebonds est un élément clé, témoin de l’envie de ce groupe. Enfin, cette rencontre a encore été la preuve que le danger peut être amené par tous et que chaque joueur peut prendre le relais d’un autre. Ainsi, si le capitaine Axel Julien était dans un soir “sans” au scoring ne convertissant aucune de ses tentatives, Johnson et ses 12 points a fait le taff pour construire la victoire dijonnaise. Une excellente nouvelle pour un joueur qui a pu être dans le dur offensivement et qui a forcément repris confiance lundi soir. A noter aussi la confirmation de la dynamique de Vanwijn et Chassang, qui ont inscrit près de 41% des points de la JDA. Oui, cette courte victoire est positive à bien des égards et doit aider aux prochaines échéances.

Jaron Johson a retrouvé des couleurs face à Orléans © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Garder la dynamique face à un CSP Limoges qui ne s’est imposé qu’une seule fois au Palais depuis la saison 2012-2013

Recevoir le mythique CSP Limoges est toujours un évènement et doit insuffler une motivation naturelle quelque soit le classement des Limougeauds (ils sont actuellement 8ème). Un CSP qui ne s’est imposé qu’une seule fois au Palais, depuis le retour des 2 clubs dans l’élite et la saison 2012-2013. Un Palais qui résiste ainsi depuis 8 ans aux assauts du CSP et qui entendra bien poursuivre dans cette dynamique. Avec l’appui de 800 supporters, la JDA, cherchera surtout à prolonger son impressionnante série de 9 victoires sur les 10 dernières rencontres et d’un 4ème succès sur les 5 matchs prévus depuis mercredi dernier et jusqu’à samedi. Au-delà des histoires de série, il s’agira surtout de consolider encore la 2ème place.

Face au CSP, motivé à l’idée de faire tomber le 2ème du championnat et de participer aux play-off, toutes les attentions devront être portées sur le secteur intérieur où Boutsiele, Lampe et Caboclo, très physiques et techniques peuvent faire un chantier, offensivement comme défensivement. Un secteur intérieur capable également de prendre sa chance à 3 points en particulier avec Caboclo (plus de 4 tentatives de moyenne et 45% de réussite), ce qui a le don de surprendre n’importe quelle défense. A longue distance, les gâchettes Lang et Scrubb devront être serrées de près, tout comme le meneur Smith et ses quasiment 5 passes décisives de moyenne par match. A l’aller, malgré le large succès dijonnais (103-69), Caboclo et Scrubb (28 et 19 points) avaient fait mal. L’arrivée de Lampe change la donne pour ce match retour et doit inviter les intérieurs dijonnais au combat. La défense de la JDA, encore une fois, sera la clé face à la plus mauvaise attaque du top 8 avec 76,3 points inscrits de moyenne: être agressif, «faire mal» en défense pendant 40 minutes à l’image du match contre Monaco sera la voie du succès pour la JDA.

Chaque succès dijonnais s’est souvent construit de manière différente avec des apports de différents joueurs à chaque fois. Une force collective en somme et une capacité à faire face à tout type de scénario qui ne peuvent être source que de confiance. Une confiance que viendront encore gonfler 800 supporters (abonnés, partenaires uniquement), qui retrouveront enfin leur Palais, leurs joueurs, leur staff et qui, à leur image, donneront tout pour les porter vers un nouveau succès qui serait le plus des cadeaux pour leurs retrouvailles! Entre-deux ce jeudi à 18h30 au Palais et sur l’application LNB.TV!

Comme ici lors de la dernière réception du CSP Limoges, le 14/12/2019, le Capitaine Axel Julien retrouvera Jerry Boutsiele ce jeudi soir au Palais. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.